Partagez|

Les Sorcières du Prisme [PV Kimmy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Admin
Admin

Messages : 257
Date d'inscription : 17/09/2017
Inventaire : -Katana magique contrôlant l'eau

avatar

MessageSujet: Les Sorcières du Prisme [PV Kimmy] Mar 6 Mar - 1:34
Auréliane avait l'habitude des missions d'assassinat, d'infiltration et même de vol, mais celle qu'elle avait là était bien particulière. D'un certain côté, si elle se souciait encore de ce genre de choses, elle en serait flattée. Le prisme avait pris en compte ses compétences pour lui confier une mission presque "sur mesure". Mais en même temps... Elle avait presque des remords à utiliser les connaissances que lui avait légué sa mère pour cela. Sa mère si douce, si gentille... D'une gentille écoeurante même qui lui avait valu cette fin terrible. Peu importe. Elle allait juste le faire. Si ça pouvait apporter quelque chose dans la destruction des nobles. Et pas de regrets.

La demoiselle arriva donc au cachot, traversant les couloirs et fixant d'un regard froid et impassible les prisonniers qui la suppliait de mettre fin à leurs jours. C'était toujours mieux que de subir les tortures du prisme. Mais elle les ignorait, tout simplement. Ce n'était pas beau à voir, mais à ses yeux, les nobles méritaient bien ça. Elle avait elle-même torturé des nobles par le passé pour des informations, et au fond l'idée de recommencer ne lui plaisait pas particulièrement. S'abaisser à leur niveau... Mais au point où elle en était. Elle avait déjà sombré depuis longtemps. C'était nécessaire, alors soit. Elle le ferait. Même si son rôle consistait plutôt à trouver des antidotes. Elle devait travailler en binôme avec une certaine "Ruby". Cette dernière, qui avait quelques connaissances en poisons allait justement introduire toutes ces substances douteuses dans les veines de certains prisonniers dont il n'y avait plus rien à tirer, et elle, elle devrait essayer de développer un antidote. Les poisons qui seraient testées étaient des poisons utilisés par les nobles, alors ces recherches seraient toujours utiles.

La demoiselle arriva rapidement à la cellule où "l'opération" devait se dérouler. La pièce était plus vaste que les autres, et des tables de laboratoire étaient disposés, de manière à ce qu'on puisse y sangler les prisonniers, qui étaient tous attachés dans un autre coin de la pièce. Améthyst fit tourner la clé qu'on lui avait confié dans la serrure et pénétra dans la pièce. Elle referma soigneusement derrière elle, ignorant les regards terrifiés de ses futurs patients. Elle balaya l'endroit du regard, bien qu'ayant déjà remarqué que sa coéquipière du jour n'était pas là. Un soupir. Elle voulait commencer ça rapidement. En fait, elle ne comprenait même pas pourquoi on lui mettait une partenaire. Elle pouvait très bien le faire toute seule. Certes, elle était plus spécialisée dans les antidotes, mais pour développer un médicament, il fallait aussi connaître les poisons. Et elle en connaissait. Mais pas forcément précisément ceux qu'utilisaient les nobles... Enfin soit. L'agente s'agenouilla au sol, déposant toutes ses plantes et flacons, et son matériel de préparation sur un morceau de tissu soigneusement plié. C'est que la propreté du sol était douteuse, autrement. Une fois cela fait, elle s'adossa simplement au mur, immobile, telle une statue de marbre, attendant la fameuse Ruby. Si sa poitrine ne se soulevait pas au rythme de sa respiration, on aurait pu la confondre avec le décor.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin

Messages : 67
Date d'inscription : 30/09/2017
Inventaire : -4 Potions d'obscurité
-Paire de chaussures ailées
-Lot de quatre amulettes

avatar

MessageSujet: Re: Les Sorcières du Prisme [PV Kimmy] Sam 10 Mar - 18:26
| Les Sorcières du Prisme |
(Feat Auréliane)



Des nombreux bruits s'échappaient des réserves du Prisme. Quelques agents passèrent sans se poser de questions tandis que certains curieux penchaient la tête dans l’entrebâillement de la porte pour voir se qu'il se passait. Ils apercevaient alors Kimera, les bras chargés de caisses et sac de toile remplis d'ingrédients, fioles remplies ou vide et autres matériels, en train de dévaliser les étagères, le visage concentré. On lui avait assigné une mission, qu'elle avait pris comme un test: Expérimenter les poisons couramment utilisé chez les nobles mais aussi ceux de sa propre invention. Et pour cela, elle avait eu carte blanche pour se servir. Elle allait donc se donner à cœur joie ! Un petit sourire impatient se formait petit à petit sur ses lèvres. Le serpent était rarement d'aussi bonne humeur. Ses recherches allaient enfin avancer !

Après une bonne demi-heure, elle ressortit des réserves et se dirigea d'un pas rapide dans une aile reculée du château, les cachots. Elle poussa la porte d'un puissant coup de pied, manquant de la faire rebondir contre un mur et remonta de ses pas légers les longs couloirs aux portes de fer insalubres. Les lieux étaient sombres mais elle détectait très bien la présence des prisonniers dans leur cellule, sentant leur peur et leur désespoir. Ces prochains cobayes...~
On lui avait indiqué une cellule dans le fond, plus grande que les précédentes où elle pouvait s'installer. La voilà donc devant la porte qu'elle réussit à ouvrir en jouant des coudes. Elle entra et examina la pièce en balayant de son œil la pièce froidement éclairée. Des tables sanglées, pas bête; d'autres tables ordinaires, parfait pour se débarrasser les bras et s'étaler; des prisonniers, à faire parler ou juste réduits à l’état de rats de laboratoire; une agent adossée au mur... Sa partenaire. Le seul détail qui lui avait échappé. Elle se souvint alors qu'elle était accompagnée par une vampire venant d'une autre escouade qui fabriquait des médicaments ? Peut-être des antidotes. La chimère trouvait cela surprenant, mais surtout n'en voyait pas l'intérêt. Les dirigeants de l'organisation connaissaient sans doute les poisons les plus courants qui circulaient. Pourquoi mettre Amethyst avec elle ?  Ils devaient bien compter dans leurs rangs des personnes bien plus qualifiées que Kimera pour analyser ces poisons. Ne voulaient-ils pas posséder des poisons connus que d'eux seuls et sans antidote ?
A moins que... le Prisme ne doute encore d'elle...
Kimera haussa les épaules puis se dirigea vers une table en acier et déposa lourdement ces affaires. A vrai dire, elle s'en fichait. Tant qu'elle pouvait faire ses recherches, le reste lui importait peu. L'Aspic se retourna de nouveau vers Auréliane. Et puis... Peut-être qu'elles pourront échanger chacune leurs notions, et avancer plus vite !

- Bonjour, Amethyst. Je compte sur vous afin d'avoir de belles trouvailles...~ Évitez-vous juste de mordre nos invités...

Son ton neutre laissait néanmoins entendre son impatience à peine dissimulée de commencer les expériences. Elle avait déjà perdue assez de temps à chercher ce qu'il lui manquait. Elle fit le tour de la table, se déchargea de son arme sans la laisser trop loin d'elle et de sa besace avant de sortir matériels, bocaux, sachets, ingrédients.... Bref, de quoi bien commencer les festivités. Sur une autre table, elle sortit de petits bocaux remplis de diverses substances translucides et d'autres opaques, puis plaça sous chacun d'eux la liste complète de leur composition. Elle releva les yeux vers Auréliane.

- J'ai préparé ceci pour aller plus vite. Ce sont les toxines les plus courantes sur le marché avec leurs recettes, très prisés des nobles... Ils sont simples mais efficaces...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin

Messages : 257
Date d'inscription : 17/09/2017
Inventaire : -Katana magique contrôlant l'eau

avatar

MessageSujet: Re: Les Sorcières du Prisme [PV Kimmy] Sam 10 Mar - 23:09
Améthyst entendit sa partenaire de mission arriver avant même qu'elle n'ouvre la porte. Elle n'avait pas une ouïe particulièrement développée de naissance, mais elle avait été forcée d'aiguiser ses sens. Toute erreur peut être fatale quand l'on est une tueuse, alors il faut apprendre à dompter son corps pour le rendre le plus opérationnel possible. Acquérir des réflexes, augmenter la portée de ses sens autant que ça soit possible, s'entraîner pour avoir un corps souple, une plus grande endurance, et pleins d'autres détails.

Alors que l'agent Ruby entrait dans la pièce, Auréliane se décolla du mur sans pour autant aller à la rencontre de la chimère. Enfin, chimère... Elle ne savait même pas que c'en était une, même si inconsciemment elle avait compris, que malgré les deux crocs trompeurs qu'elle arborait, ce n'était pas une vampire. Auréliane l'aurait sentit sinon, faisant elle-même partie de cette race. Au moins, malgré son retard, elle semblait être venue correctement équipée. Voilà qui excusait cet imprévu. Même si Auréliane n'était pas du genre à s'amuser à pointer ces détails. A quelques minutes près... Puis si c'était pour mettre une dispute sur le tapis, elle s'en passerait bien.

- Bonjour, Amethyst. Je compte sur vous afin d'avoir de belles trouvailles...~ Évitez-vous juste de mordre nos invités...

La jeune femme fit un hochement de tête pour répondre à la salutation, sans réagir à la dernière phrase qui aurait pu passer pour une petite pique. Elle ne se vexait que très difficilement. Sauf quand il était question de nobles, mais c'était une autre histoire. Et elle savait quand même contrôler (à peu près) ses émotions dans le pire des cas, de toute manière.

- Enchantée. J'espère de même. Et ne vous inquiétez pas, ce serait prendre le risque de me faire empoisonner indirectement, ce dont je me passerais bien.

Auréliane se doutait bien que la pique de la demoiselle n'était en aucun cas réellement sérieuse, pourtant, elle y avait répondu de manière tout à fait professionnelle. Et impassible, comme toujours. Le regard sans émotion. Elle n'était pas froide. Juste neutre. Elle la regarda déballer son matériel, écoutant ce qu'elle lui dit après, hochant la tête. Voilà qui n'était pas du tout une mauvaise idée. Elle appréciait de voir qu'au moins, on lui avait assigné une coéquipière qui s'investissait. Après les raisons de cet investissement, que ce soit parce qu'elle voulait se dépêcher d'en finir (même si Auréliane avait bien compris qu'au contraire, ce n'était pas ça) ou quoi que ce soit d'autre, elle s'en moquait. Tant que le travail était bien fait au final. Elle s'approcha des poisons disposés sur la table, lisant soigneusement chaque composants de chaque substance. Elle en désigna plusieurs.

- Ceux-là, j'ai déjà les antidotes ou du moins de quoi les composer. Après... Celui-là, par exemple, reste un peu plus compliqué parce qu'il est composé de deux plantes dangereuses, dont leurs antidotes respectifs s'annulent.

Auréliane se tut. Elle n'allait pas non plus lui détailler toutes ses connaissances sur chaque poison, chaque composant, où elles n'auraient pas fini demain. Et elle doutait que la chimère ne soit réellement intéressée par tant de blabla. Elle avait juste dit ça pour écarter les poisons dont elle possédait déjà l'antidote, et le dernier commentaire pour proposer éventuellement un début de recherche qui lui paraissait judicieux. Mais au final, si sa partenaire en avait un autre, cela lui conviendrait parfaitement.

- Par où voulez-vous commencer ?

Tant que le travail serait effectué, elle se moquait pas mal de juste suivre la voix dans laquelle l'agent Ruby voulait orienter ses recherches.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin

Messages : 67
Date d'inscription : 30/09/2017
Inventaire : -4 Potions d'obscurité
-Paire de chaussures ailées
-Lot de quatre amulettes

avatar

MessageSujet: Re: Les Sorcières du Prisme [PV Kimmy] Dim 8 Avr - 18:55
| Les Sorcières du Prisme |
(Feat Auréliane)


A peine avait-elle laissé la vampire regarder ce qu'elle lui avait mis sous le nez que la chimère disposait déjà le strict nécessaire disponible pour commencer les préparations. Elle plaçait le matériel de manière assez singulière mais c'était sa manière de travailler de manière optimale.Elle sortit tous ses bocaux aux contenus douteux, plusieurs dizaines seringues et fioles. Ses mains tremblaient. Non pas d'angoisse mais d'impatience. Elle écoutait à peine ce que disait Amethyst, trop absorbée dans ses pensées pour y faire attention. Elle essaya de se remémorer ses derniers axes de recherches, ce qu'elle eut le plus grand mal à faire... Tout ce qu'il dépassait les deux mois de souvenirs lui apparaissaient noir et vide... Elle grimaça de frustration en prenant son front dans sa main. Que c'était rageant de ne plus se souvenir de quoi que ce soit ! D'habitude cela ne l'affectait pas plus que ça. Les défauts de mémoires avaient toujours été omniprésents dans sa vie. Du moins, de se qu'elle s'en souvenait. Mais en ce qui concerne ses poisons, cela lui laissait un léger goût amer dans la bouche. Elle avait soupçonner des effets secondaires de la présence de son venin en permanence dans son organisme...
Tant pis. Elle allait repartir du début. Elle leva les yeux vers la vampire qui semblait attendre quelque chose d'elle. Elle baissa la tête vers la table déjà bien aménagée. Elle qui travaillait seule et donc qui s'occupait de tout, ne savait pas quoi donner comme directive à sa coéquipière.

- Disposez les poisons de sortes à différencier ceux qu'on doit étudier de ceux qui nécessite peu de travail... Et... Je vous donne ces deux autres poisons. Tous de ma création et encore en expérimentation. L'un est prévu pour faire perdre la vue à sa victime. Pour quelle durée, je ne sais pas encore ni si l'effet est réversible ou non. Et l'autre est sous forme de poudre... Il devrait faire perdre petit à petit toute motricité au sujet. Allant jusqu'à le tuer.

Ce qu'elle omis de dire était que les deux toxines avait pour base son propre venin, qu'elle collectait tous les soirs. Kimera s'était rendu compte qu'elle produisait, de part ces crochets, une faible quantité de narcotique, quelques millilitres à peine. Elle l'avait étudié et avait découvert qu'il faisait une très bonne base pour tout type de préparations, médicinales ou autre. Associés à d'autres composants, il était possible de faire quasiment n'importe quoi. Mais Kimera laissera la vampire le découvrir elle-même... Peut-être. Il y avait juste un petit détail important: la chimère n'en avait qu'une quantité ridicule non-négligeable. Le gaspillage était donc à bannir.
La fille à la fleur attrapa une petite fiole scellée d'un bouchon, une solution contenant un échantillon dilué de son venin et qu'elle posa près du poison qui avait posé problème à Auréliane.

- Pour votre problème, j'ai ceci qui devrait fonctionner. C'est une mixture à mélanger avec la solution des deux antidotes en très peu de temps avant l'injection. Cela bloquera les effets d'un des deux antidotes suffisamment longtemps pour que le premier agisse avant que le second ne fasse effet et qu'il ne commence à s'annuler avec le premier. Enfin... c'est encore à tester.

La chimère sortis les recettes de la mixture et du poison "à problème" qu'elle posa sous les récipients.

- Il faudra en faire suffisamment pour les tester sur nos cobayes. En attendant, j'ai une solution dérivé du diadème de possession à entamer...

Kimera se tue et se mis au travail. Elle avait diverses plantes et minéraux sur la table dont elle fit plusieurs associations selon les propriétés de chacun. Elle se doutait que la plupart ne ferait pas les effets qu'elle recherchait. Mais les deux agents avaient suffisamment de prisonniers sous la main pour tous les tester.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin

Messages : 257
Date d'inscription : 17/09/2017
Inventaire : -Katana magique contrôlant l'eau

avatar

MessageSujet: Re: Les Sorcières du Prisme [PV Kimmy] Jeu 26 Avr - 21:25
Un réflexe de tueuse qu'avait Auréliane c'était de toujours être en connaisssance de son environnement et de ceux qui le peuplaient. Même alors qu'elle aurait pu paraître absorbée dans l'observation des poisons exposés, elle repéra le grincement d'une souris par là-bas -la propreté des cachots était décidément à revoir- mais put aussi dénoter une certaine impatience chez Ruby. Même sans l'observer plus que ça. Elle en avait les mains qui tremblaient. Ca aurait pu être interprété comme de la nervosité ou de la crainte, mais ce n'était pas l'ambiance qui régnait dans l'atmosphère. La jeune vampire crut aussi percevoir une certaine frustation. Mais c'était des détails que son esprit enregistrait simplement mécaniquement sans vraiment chercher à les analyser en réalité. Elle était juste aux aguets et ce constamment même en présence d'une alliée. C'était plus qu'une précaution, c'était devenu un mécanisme automatique dont elle serait sans doute incapable de se débarrasser un jour.

La jeune femme écouta attentivement ce que sa collègue avait à lui raconter. Rien de bien particulier quand on avait de bonnes connaissances. Ce qui était de plus en plus rare. Quoique... Non. Beaucoup connaissaient les plantes à effets néfastes. Mais rares étaient ceux qui savaient doser. Tant que ça tuait, c'était bien. Point. Aucune subtilité. Ca n'apportait pas de nouvelles connaissances. Seulement le plaisir de se dire "mon poison est le plus meurtrier qui puisse". Ca n'avait aucun intérêt en plus de la fonction de base d'une telle substance. Et ça empêchait de découvrir certaines propriétés de plantes dites nocives qui peuvent pourtant, aussi surprenant cela peut-il paraître, devenir des antidotes à leurs propres toxines, une fois correctement préparés . Enfin. Tout ça pour dire que les poisons de Ruby avaient quand même su titiller légèrement la curiosité d'Auréliane, même si son visage était toujours aussi inexpressif. Seuls ses yeux laissaient comprendre qu'elle était déjà complètement dans la recherche. Quelles plantes pouvaient donc composer ces deux poisons ? A première réflexion, Auréliane aurait dit.. Mais... Sauf si... Des dizaines de raisonnements et de contradictions se formaient dans son esprit. Qu'avaient ces poisons de si particulier pour qu'ils soient à tester ? Ruby était-elle débutante en poison ou bien est-ce que ses mixtures avaient-elles quelque chose de particulier ? Un peu des deux peut-être ?

Auréliane haussa un sourcil en voyant la "solution" à son "problème". Encore une fois, son esprit formula des hypothèses par dizaines. Elle se doutait bien qu'une telle solution était possible mais clairement, elle préférait consacrer son peu de temps libre à Alfin qu'à fabriquer des antidotes. Même si se concentrer un peu sur de telles recherches aurait pu lui libérer l'esprit quelques temps. Mais soit. Elle hocha simplement la tête, intéressée.

- Ce sera testé, alors. Autant profiter d'un tel lot de cobayes à disposition.

Auréliane espérait de tout coeur que ce fameux lot de cobayes était majoritairement composé de nobles. Et qu'il n'y ait que peu de chevaliers. Mais elle ne s'attarda pas sur le peau de clémence qu'il lui restait dans son coeur, ascquiesçant simplement alors que Ruby disait avoir une solution à tester. Qu'elle teste donc. Quant à elle, Auréliane commença à séparer soigneusement les poisons qui méritaient de se pencher dessus et d'opérer quelques recherches de ceux pour lesquels ce n'était pas nécessaire. Au final, ce fut une tâche rapide. Ce qu'on ne pouvait pas nier c'était que la vampire possédait une certaine efficacité en plus de son professionnalisme. Puis, sans plus se soucier de ce que faisait sa collègue qui de toute manière semblait avoir décidé d'axer ses recherches de manière personnelle pour l'inst ant, elle se dirigea vers la rangée de prisonniers. Sans aucun favoritisme, elle s'approcha du plus proche, lui retira temporairement ses chaînes, le maintenant fermement alors qu'il essayait de se débattre et le força à s'installer sur une table d'expérimentation. Un soupir. C'était agaçant qu'il se débatte autant. Elle attacha les sangles autour du corps du pauvre homme et le serra fermement de sorte qu'il ne puisse plus se débattre.

- Je vais tester cette fameuse solution pour ce poison à problèmes.

Auréliane comptait même le tester plusieurs fois. Il fallait vérifier à quel intervalle de temps après injection du poison, l'antidote fabriqué à Kimera agissait, s'il fonctionnait bien sûr. C'est donc sans état d'âme, aucun, semblait-il, qu'elle sortit une seringue parmi son propre matériel, la remplissant du poison, commençant finalement à l'injecter dans le bras du prisonnier qui la suppliait de l'épargner. Il était peu confiant au vu de cette effrayante collection de substances diverses. C'était compréhensible.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Les Sorcières du Prisme [PV Kimmy]
Revenir en haut Aller en bas
Les Sorcières du Prisme [PV Kimmy]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Boissons gratuites pour les sorcières avant minuit [LIBRE]
» Scénario Second : "Chasse aux Sorcières" (2)
» La météo des sorcières
» Descendants des grandes familles sorcières
» Expressions sorcières

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
City of lies RPG ::  :: Forêt de Malachite :: Château de Wisteria :: Salle de torture-
Sauter vers: