Partagez|

Pour leurrer le monde, ressemble au monde ; ressemble à l'innocente fleur, mais sois le serpent qu'elle cache. [PV Kimmy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Chevalier
Chevalier

Messages : 14
Date d'inscription : 08/04/2018
Inventaire : Vide

avatar

MessageSujet: Pour leurrer le monde, ressemble au monde ; ressemble à l'innocente fleur, mais sois le serpent qu'elle cache. [PV Kimmy] Jeu 12 Avr - 16:16
Yamiku était vraiment une belle ville ! Traverser le dangereux Mont Satsujin en valait la peine au final. Enfin c'était plutôt Ekaterina qui l'avait traversé... Après réflexion, Cindelle ne savait même pas pourquoi elle était là. Pour une mission de chevaliers, oui, mais quoi exactement ? C'était Ekaterina qui s'occupait de tout... Elle était vraiment.. inutile... La jeune femme se figea, serrant les poings. Jeune femme, oui, parce qu'elle a 22 ans malgré son physique enfantin et même si elle était persuadée d'avoir 7 ans de moins que ça, étant donné qu'elle avait oublié les 7 années passées à servir de cobaye pour une secte de fous. Et allez savoir pourquoi, ça ne l'avait jamais choqué de se dire qu'elle avait 15 ans et était chevalier alors qu'on ne pouvait l'être qu'à partir de 18 ans. Peut-être qu'elle n'y avait jamais vraiment réfléchi. Soit. Elle secoua vivement la tête, se claquant les joues.

- Ce n'est pas le moment de se morfondre ! On est là pour s'amuser !s'exclama-t-elle sans remarquer les regards étranges des passants.

C'est que crier comme ça soudainement en pleine rue, même dans une ville aussi particulière que Yamiku... Ca faisait vraiment étrange. Ce que s'empressa aussitôt de faire remarquer une certaine personne. "On est pas là pour s'amuser mais pour une mission. Et arrêtes, rien que te voir on dirait déjà qu'il te manque une case mais tu n'arranges rien là, idiote." Cindelle gonfla les joues, tentant de se défendre maladroitement. Mais à chaque fois Ekaterina finissait par gagner, elle abandonna donc, préférant se balader dans la rue marchande, courant d'un étal à l'autre.  On aurait vraiment dit une enfant. Mais la voir rire ainsi avec les vendeurs et ne jamais perdre son sourire était assez attendrissant. Certains vendeurs tombèrent même sous son charme et lui offrirent la dégustation de quelques saveurs locales. La demoiselle se laissa même aller à quelques achats tel qu'un pic à cheveux phosphorescent ou d'autres babioles qui eurent le don de désespérer Ekaterina. Si elle pouvait dépenser son argent autant le faire dans quelque chose de rentable et d'utile comme une potion d'obscurité, par exemple...

C'est alors que le regard de Cindelle fut inconsciemment attiré vers une silhouette. Elle avait quelque chose de... différent. Ou au contraire d'étrangement semblable.. Elle ne saurait dire. Elle la fixa un moment, déstabilisée avant de secouer la tête pour se reprendre. C'était impoli de dévisager ainsi quelqu'un même si ce quelqu'un ne le remarquait pas ! Si elle voulait lui parler, pourquoi se compliquer la vie ? Il suffisait de l'aborder, non ? Rien de plus simple.

Ne t'approche pas d'elle.
Kat... ?
Ne t'approche pas d'elle, je ne la sens pas.
Allons, Kat, si je devais m'éloigner de tous les gens que tu "sens pas" je devrais vivre seule avec des chats !

Et encore, Cindelle aurait preque peur qu'Ekaterina les mange, les pauvres chats. Toujours est-il qu'elle ignora l'avertissement de cette dernière, trottinant vers cette jeune femme aux cheveux blancs, arrivant derrière elle, posant son index contre son épaule pour signaler sa présence. Etrange comme manière d'aborder quelqu'un ? Cindelle était directe et franche. Incapable de mentir, la gentillesse incarnée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prisme
Prisme

Messages : 88
Date d'inscription : 30/09/2017
Inventaire : -4 Potions d'obscurité
-Paire de chaussures ailées
-Lot de quatre amulettes
-Lot de trois bonbons pour respirer sous l'eau

avatar

MessageSujet: Re: Pour leurrer le monde, ressemble au monde ; ressemble à l'innocente fleur, mais sois le serpent qu'elle cache. [PV Kimmy] Mar 9 Oct - 23:09
| Pour leurrer le monde, ressemble au monde ; ressemble à l'innocente fleur, mais sois le serpent qu'elle cache |
(Feat Cindelle)


Son regard s'ouvrit sur un ciel obscur aux reflets violets, piégés entre trois murs de roche travaillée. Kimera se redressa lentement et baissa les yeux à ses côtés. Le bruit de son arme retombant au sol résonna dans cet espace comme coupé du reste du monde. Allongée sur une paillasse à l'hygiène douteuse au pied d'un mur, elle se retrouva tout au fond d' une impasse minuscule, en retrait de la rue principale. Elle se frotta son œil gauche tout en se relevant. Son esprit se remettait petit à petit en marche.
Ça y est, ça lui revenait. Elle s'était retrouvée là car elle voulait découvrir du pays. Ne connaissant que de nom cette ville faite d'un parfait mélange de lumière et d'obscurité, elle voulait étendre son territoire de chasse durant ses jours de congé au sein de l'organisation qui l'avait recruté.
Mais surtout, on l'avait fait envoyé ici pour une mission. Elle était donc partie plus tôt pour tâter le terrain.
Raccrochant le fourreau de son arme contre sa hanche, sa besace devenue oreiller de fortune le temps d'une nuit retrouvant sa place dans son dos, la jeune femme se décida alors à sortir de son terrier. Elle se trouvait à peine à l'entrée de cette cité souterraine qu'était Yamiku. Et se tournant vers celle-ci, un magnifique spectacle pour les yeux s'offrit à elle. La ville aux milles lumières envoûtantes contrastait avec un ciel constamment noir mais dont les astres étaient parfaitement visibles.
À couper le souffle pour un étranger.

Kimera s'avanca donc lentement dans cette cité à l'ambiance presque surnaturelle. Si un habitant lui affirmait là tout de suite que des esprits cohabitant avec eux, elle l'aurait cru sur parole.
Très vite, de délicieuses odeurs de nourriture arrivèrent à ses narines. Elle baissa le regard au niveau des différents étal, proposant chacun une spécialité locale. Tout avait l'air appétissant et pour une fois, Kimera voulut se laisser tenter et se détendre. Elle prit la peine de payer une brochette de viande non identifiée avec une sauce qui semblait sucrée. Elle regretta quand même un minimum en écoutant la vieille dame annoncer le prix à un autre client qui passait par là.
Mais ses regrets s'envolèrent très vite en plantant ses crochets dans la brochette. Une cuisson parfaite, croustillante sous la dent, mariée à la perfection avec la douceur de la sauce.
La chimère en soupira d'aise et ne pensa qu'à savourer cet amuse-gueule.

Tellement qu'elle ne sentit qu'au dernier moment qu'une présence, à la fois sinistre et... Très familière, s'était faufilée dans son dos. Elle sursauta en sentant un doigt tapoté son épaule. D'un geste d'un seul, elle se retourna vivement tout en dégainant sa lame la plus courte, pointée à quelques centimètres de la personne lui ayant fait cette frayeur, la brochette en l'air comme pour la protéger d'un éventuel voleur.
Le visage de Kimera était crispée, sa bouche pleine, son souffle court et son œil écarquillé fixait l'inconsciente. Une enfant... Une simple enfant avait réussi à la surprendre !! Non. Ce n'était pas une simple enfant... Elle avait quelque chose... d'indescriptible. Malgré son air innocent, sa petite taille, son corps frêle, son sourire... Elle.... Elle ne savait pas... Quelque chose clochait chez cette gamine et cela l'énervait. Est ce qu'elle l'a déjà croisée...? Impossible.
L'Aspic avala difficilement sa bouchée et haussa le ton en s'adressant à Cindelle :

- Ne me fais... Plus jamais ça... ! Et qui es-tu ??! Tu habites ici ??!

Elle recula d'un pas et prit le temps de la détailler : Petite, inoffensive, ne représente aucune menace immédiate, visiblement pas armée... Le cœur de la chimère rata un bond. Son odeur. L'odeur de cette fille lui disait quelque chose. Elle l'a connaissait, elle le savait. Elle avait la réponse sur le bout de la langue sans vraiment savoir où elle l'avait déjà sentit ! Et puis, cette façon de se déplacer sans un bruit... Kimera serra les dents. Gardons notre calme et restons attentif... Elle reprit un air concentré et calme devant Cindelle, son arme toujours au niveau de sa poitrine.


(Coucou !!! Je reviens petit à petit !! 8'D Désolée pour le retard Q-Q)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chevalier
Chevalier

Messages : 14
Date d'inscription : 08/04/2018
Inventaire : Vide

avatar

MessageSujet: Re: Pour leurrer le monde, ressemble au monde ; ressemble à l'innocente fleur, mais sois le serpent qu'elle cache. [PV Kimmy] Jeu 11 Oct - 14:18
La réaction de Kimera avait été si vive, si rapide que… Cindelle n’avait rien eu le temps de voir venir. Enfin, si… Quelques vibrations des mouvements de la jeune femme lui étaient bien parvenus, mais la jeune chimère était bien trop peu réactive. Pas qu’elle n’avait pas les capacités pour se défendre ou autre mais… c’était dans son caractère ? De surprise, en sentant la lame si proche de sa gorge, si à même de pouvoir transpercer sa peau, elle en tomba en arrière, sur les fesses, lâchant un petit gémissement de douleur. C’est que le sol pavé était dur et la chute douloureuse.

L’albinos fixa cette femme qui l’intriguait tant, d’en bas, les yeux ronds. Ce n’était pas son but de l’effrayer ! Elle se sentait bête ! Forcément, à débarquer comme ça, par surprise, par derrière ! Cindelle sentait Ekaterina bouillonner en elle mais l’ignorait comme elle pouvait, tentant de la calmer en lui disant que tout allait bien. Néanmoins, son attention allait plus vers Kimera. Il y avait quelque chose chez elle… De si familier, si étrange, si… semblable ? La jeune demoiselle secoua aussitôt la tête. Quels points communs pouvait-elle avoir avec qui que ce soit ? Elle qui n’était qu’une chimère, une erreur. Chaque chimère était différente après tout, non ? Et de toutes les chimères, elle devait être la plus inutile, la seule qui n’avait pas trouvé son rôle, et… Mais qu’est-ce que c’était que ses pensées négatives ? Positif, il fallait penser positif !

Toujours est-il qu’à part leur pâleur de peau et leurs cheveux d’un blanc immaculé, il n’y avait apparemment aucun autre point commun visible entre les deux demoiselles. Même leurs personnalités respectives semblaient diamétralement opposées.

- Ne me fais... Plus jamais ça... ! Et qui es-tu ??! Tu habites ici ??!

Sentant presque les larmes lui monter aux yeux, Cindelle hocha la tête, se reculant un peu au sol pour pouvoir se relever sans se retrouver à nouveau avec la lame à quelques centimètres de la gorge. Ca serait bidon de s'auto-empaler par accident juste en se mettant debout. L’hostilité de Kimera avait dû en plus attirer quelques regards curieux. Epoussetant sa robe une fois relevée, la chevalière fixa son interlocutrice d’un visage larmoyant.

- J-je… Je suis désolée ! Je ne voulais vraiment pas vous effrayer, je vous assure ! Je ne recommencerais pas, promis… J-je… Je voulais juste… discuter… ?

Comment ça c’était bizarre d’aborder une inconnue ainsi dans la rue seulement pour discuter ? Dans sa grande naïveté, Cindelle ne voyait pas le problème. Mais c’est vrai que… Chose que peu de gens remarquaient à cause de sa maladresse, quand elle ne tombait pas à chaque pas, Cindelle avait une démarche silencieuse et souple, sans même avoir à faire d’efforts particuliers. Pas étonnant que Kimera ait été prise par surprise.

- M-mais… Est-ce que vous pourriez juste baisser votre arme ? J-je… Je ferais tout pour m’excuser… Si vous m’en voulez… Mais me transpercer avec votre dague, ce n’est pas bien… Il ne faut pas tuer. Et puis on va attirer les gens et tous les inquiéter…

Ca ne serait pas gentil pour eux de les inquiéter pour si peu. Car tout irait bien, non ? C’était mal de tuer d’après Shun. Bien sûr, il y avait des cas comme la légitime défense, mais même là… Il fallait le faire qu’en dernière mesure, pensait Cindelle. Ironique pour quelqu’un appartenant à l’ordre des chevaliers.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prisme
Prisme

Messages : 88
Date d'inscription : 30/09/2017
Inventaire : -4 Potions d'obscurité
-Paire de chaussures ailées
-Lot de quatre amulettes
-Lot de trois bonbons pour respirer sous l'eau

avatar

MessageSujet: Re: Pour leurrer le monde, ressemble au monde ; ressemble à l'innocente fleur, mais sois le serpent qu'elle cache. [PV Kimmy] Sam 13 Oct - 12:06
| Pour leurrer le monde, ressemble au monde ; ressemble à l'innocente fleur, mais sois le serpent qu'elle cache |
(Feat Cindelle)

Kimera comprit en voyant les yeux larmoyants de Cindelle qu'elle n'avait aucune raison d'avoir réagit comme elle l'avait fait -hormis qu'elle détestait être surprise-. La jeune fille ne représentait vraisemblablement aucune menace. Elle regarda la blanche s'éloigner de son arme pour se redresser sans craindre de s'entailler. L'Aspic rangea alors sa lame à sa demande et la fixa maintenant avec un air contrarié par un léger agacement.

- J-je… Je suis désolée ! Je ne voulais vraiment pas vous effrayer, je vous assure ! Je ne recommencerais pas, promis… J-je… Je voulais juste… discuter… ?  M-mais… Est-ce que vous pourriez juste baisser votre arme ? J-je… Je ferais tout pour m’excuser… Si vous m’en voulez… Mais me transpercer avec votre dague, ce n’est pas bien… Il ne faut pas tuer. Et puis on va attirer les gens et tous les inquiéter...


Qu'est-ce qu'elle lui racontait maintenant... Plus elle continuait de parler, plus le visage de Kimera se déforma d'ennui et elle finit par soupirer. Elle frotta l'arrière de sa tête d'une nonchalance en ne regardant même plus son interlocutrice qu'elle pourrait irriter plus d'une tête brûlée. Elle ne voulait même pas prêter une oreille pour une enfant lui faisant la morale sur son travail. La chimère releva le regard vers elle un instant avant de regarder les passants... passés...?

- Tu ne m'as pas effrayé. Si tu veux t'excuser, va t-en. J'ai des choses à planifier... Comme... l'assassinat d'une personne.

Avant sa dernière phrase, Kimera avait pris une pause en fixant Cindelle droit dans les yeux, lui voyant presque un défi de l'en empêcher. Perdu d'avance pour l'innocente, soyons d'accord. C'était histoire de voir la réaction d'une âme encore pure. Elle resta un petit instant face à elle avant de tourner les talons, voulant fermer la discussion. Une question lui brûlait néanmoins les lèvres. Certes, elle avait baissé sa garde quelques minutes mais elle voulait quand même savoir comment Cindelle avait fait pour se glisser sans un bruit dans son dos. Comme... comme elle...
Est-ce que.... cette fille était peut-être... C'était possible. Les chimères ne sont peut-être pas aussi exceptionnelles que Kimera le pensait. Mais quelque chose la dérangeait. En plus de l'odeur familière qu'elle avait sentis. Enfin bref. Elle n'allait plus revoir cette fille alors pourquoi se torturer l'esprit ? Elle avait une affaire a réglé. Et puis, elle devait commencer à faire de cet endroit une extension de son territoire de chasse.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chevalier
Chevalier

Messages : 14
Date d'inscription : 08/04/2018
Inventaire : Vide

avatar

MessageSujet: Re: Pour leurrer le monde, ressemble au monde ; ressemble à l'innocente fleur, mais sois le serpent qu'elle cache. [PV Kimmy] Lun 15 Oct - 20:27
La jeune femme avait au moins accepté de ranger son arme ce qui fit pousser un soupir de soulagement à Cindelle. Ce n’était pas des plus rassurants, de parler avec une dague juste sous la gorge ! Et en fait, ce qui l’inquiétait le plus n’était pas de finir empalée, mais plus qu’Ekaterina surgisse. La petite demoiselle était d’ailleurs étonnée que cette dernière n’ait pas déjà fait son apparition. Mais Ekaterina n’était pas idiote. Certes, lorsqu’elle était dans le feu de l’action, elle entrait dans une folie dévastatrice, incapable de réfléchir ni d’établir aucune stratégie, mais en dehors, elle savait faire preuve d’une certaine méfiance.

La deuxième conscience de Cindelle mourait donc d’envie de venir arracher des excuses à la gorge de cette inconnue, lui hurler de témoigner plus de respect envers Cindelle, mais cette fois, elle allait se retenir. Parce qu’il y avait du monde et que voir une chevalière s’attaquer à une « civile » lui attirerait des ennuis et que ça serait Cindelle qui ramasserait, au final. Et parce qu’elle se méfiait de cette fille. Il y avait quelque chose de pas net. Alors elle préférait ne pas se montrer tout de suite pour la prendre par surprise quand ça serait le bon moment. Pour l’instant, mieux valait garder cet avantage, tant qu’elle n’en saurait pas plus.

- Tu ne m'as pas effrayé. Si tu veux t'excuser, va t-en. J'ai des choses à planifier... Comme... l'assassinat d'une personne.


Voilà qui était rude. La chimère n’était que plus désolée, persuadée d’avoir blessé Kimera ou autre. Et juste s’en aller ne réglerait pas le problème… Elle voulait s’excuser en bonnes et dues formes. Elle ouvrit la bouche pour protester mais la referma aussitôt à sa dernière phrase, ses yeux s’écarquillant. Comment… Comment cette femme pouvait-elle déclarer une telle chose avec tant de simplicité… Une autre personne tout aussi pieuse qu’elle aurait pu traiter Kimera d’hérétique. Mais Cindelle… Cindelle se sentait juste horriblement mal pour la jeune femme en face d’elle. Qu’avait-elle vécu de si terrible pour en venir au point de tuer de parler de meurtre de sang-froid ? Et après elle devait juste partir ? Comment pourrait-elle vivre avec le sentiment de culpabilité de n’avoir rien fait pour elle ? Sans doute ne lui serait-elle d’aucune aide. Il était même certain qu’elle l’embêterait plus qu’autre chose. Mais elle ne pouvait pas tourner les talons et oublier. Tout simplement.

Cindelle… Je sais à quoi tu penses, merde, mais arrête ça. Tourne les talons et foutons-lui la paix comme demandé même si elle mériterait bien une bonne baffe pour ce qu’elle te raconte !
Désolée, Kat, mais tu sais bien que je ne pourrais pas t’écouter pour ça…



De plus, le comportement d’Ekaterina intriguait encore plus la demoiselle. Cette fille était-elle donc si spéciale ? Peu importe, comme elle venait de le dire mentalement à Ekaterina, elle ne pourrait pas l’écouter et s’en aller.

- Ce… C-c’est pas bien de tuer ! C’est pas bien pour la personne, mais aussi pour toi ! Après ça va te rendre triste, je suis sûre ! Je ne peux pas partir si je sais que tu vas faire ça ! Je ne veux pas !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Pour leurrer le monde, ressemble au monde ; ressemble à l'innocente fleur, mais sois le serpent qu'elle cache. [PV Kimmy]
Revenir en haut Aller en bas
Pour leurrer le monde, ressemble au monde ; ressemble à l'innocente fleur, mais sois le serpent qu'elle cache. [PV Kimmy]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Solution pour lutter contre la faim dans le monde.
» Sigyn ¤ La vie n'est que chimères
» Pour ou contre dire la vérité à tout prix...
» L'évangile selon Satan †
» Tu cries à la lune comme pour montrer que t’emmerde le monde entier.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
City of lies RPG ::  :: Les plaines :: Yamiku-
Sauter vers: