Partagez|

Il y a des cicatrices physiques cachées par les vêtements et d'autres émotionnelles camouflées d'un sourire [PV Pray]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Chevalier
Chevalier

Messages : 3
Date d'inscription : 08/04/2018
Inventaire : Vide

avatar

MessageSujet: Il y a des cicatrices physiques cachées par les vêtements et d'autres émotionnelles camouflées d'un sourire [PV Pray] Mar 10 Juil - 23:43
Comme tous les jours, c'était à l'église que se rendait Cindelle. Enfin, tous les jours... Il ne fallait pas exagérer non plus, elle était chevalier, et parfois son emploi du temps l'en empêchait, mais elle y allait aussi souvent qu'elle pouvait. Oui, elle était chevalier, hein... ? Elle avait bien sa place dans l'ordre... Non ? La jeune fille secoua la tête pour chasser les pensées négatives qui se formaient dans son esprit de plus en plus souvent. Elle avait toujours eu un gros manque de confiance en soi, mais en ce moment... Elle touchait le fond.

D'habitude, on pouvait voir la chimère gambader joyeusement en traînant derrière elle sa longue et magnifique chevelure tel un ruban. On pouvait voir cet immense sourire à ses lèvres qui respirait l'innocence et la joie. On pouvait aussi la voir se cassait la figure tous les dix pas, elle et sa maladresse mais.. C'était autre chose. Là, elle traînait des pieds, soupirant encore et encore, les yeux obstinément fixés au sol. Pourtant, cela ne suffisait apparemment pas à prévenir sa gaucherie puisqu'elle réussit à s'étaler lamentablement sur le sol dur et froid. Elle avait trébuché sur... Rien ? Sur ses propres pieds ? Elle n'avait même pas l'excuse de s'être cogné la cheville sur un pavé mal encastré, non, elle était juste incroyablement maladroite.

Un soupir, et la voilà qui se relève, blasée d'elle-même. Si elle n'était pas d'une humeur aussi déprimée, elle en aurait sans doute rit. Mais pas là. Elle était juste restée agenouillée, frottant son genou qui s'était cogné au sol. Pas une égratignure. Rien. Pas la moindre trace de sa chute. Ce n'était pas normal... Elle n'était pas normale. N'importe qui aurait eu au minimum une petite griffure... Pas elle. Sa peau était trop souple.. Quelqu'un de son espèce ne devrait même pas exister. Elle ne savait même pas pourquoi elle existait. Elle avait bien finit par comprendre qu'elle était une chimère, mais... Cette race est née d'expériences scientifiques, non ? Alors elle, comment était-elle née ? Pas d'expériences, elle n'en avait aucun souvenir. Comment sa "génération" avait-elle était créée ? C'était horrible de ne pas savoir qui on était, d'où on venait... Continuant de frotter désespérement son genou, comme pour soulager une blessure invisible, elle réussit seulement à décrocher une écaille qui tomba doucement au sol. Tiens... C'était étrange. Ses écailles étaient habituellement mieux maintenues que cela, au point que l'on pouvait à peine les distinguer les unes des autres et qu'elle paraissait avoir une peau "normale". Elle avait du prendre un coup sur le terrain qui avait endommagé la zone.

Le champ de bataille... L'explication était logique, dans sa tête. Et pourtant... Pourtant, elle ne se souvenait de rien. Evidemment. C'était Ekaterina, le chevalier. Pas elle. Elle, elle n'était... C'est à Ekaterina qu'aurait du appartenir ce corps. La jeune chimère se releva, se mordant les lèvres jusqu'au sang pour ne pas pleurer. Elle devait être un tel fardeau pour Ekaterina. Pourquoi était-elle aussi maladroite, aussi faible, aussi incapable ? Aussi inutile ? Ekaterina était peut-être trop gentille pour le dire, mais elle le savait, elle, qu'elle n'était qu'un poids ! Eh oui, Cindelle n'était pas juste cette petite fille naive, souriante, et un peu trop joyeuse, elle avait aussi ses chimères -sans jeu de mot par rapport à sa race- pour la hanter. Sans prévenir, la jeune fille se mit à courir précipitamment vers l'église où elle se rendait, afin de se concentrer sur autre chose que ses sombres pensées. Ce fut un miracle si elle arriva sans encombres.

Essoufflée, elle se stoppa devant le bâtiment, une main sur le coeur. Une fois son souffle repris, elle poussa délicatement la porte, se faufilant à l'intérieur. L'atmosphère silencieuse et apaisante qu'avaient les lieux de culte avait le don de la calmer. Elle avait l'impression que Shun était avec elle, pour l'accompagner dans ses problèmes. Mais est-ce que même dans toute sa bonté, Shun veillerait vraiment sur une personne aussi faible et sans valeur qu'elle... ? Ignorant ses doutes, elle se libéra de ses armes comme à son habitude, les déposant à l'entrée. Elle alla même jusqu'à décrocher une des seringues qu'elle portait sur elle et qui contenait l'antidote à son propre poison, en cas d'accident. Mais ce fut sa chère deuxième conscience qui la rappela à l'ordre.

Cindelle, écoute-moi un peu ! Remets ça tout de suite, pas question de s'en séparer ! On sait jamais. Déjà que c'est pas prudent d'abandonner toutes tes armes, espèce d'inconsciente. Et arrête de m'ignorer, merde !
Oh, Kat... Tu me parlais... ?


Elle n'avait même pas réagit au gros mot lâché par cette dernière, qui devait très certainement être inquiète de son état du jour. Elle raccrocha donc la seringue à sa place, oubliant à nouveau totalement Ekaterina. Elle ne l'entendait même pas, alors qu'elle était la seule à pouvoir le faire. Pauvre conscience oubliée. Elle balaye le lieu du regard et son attention s'attarde très vite sur ce prêtre qu'elle connaît depuis assez longtemps, maintenant, et auquel elle s'est attachée. Pas très difficile de gagner la confiance de la demoiselle, mais disons qu'elle tient particulièrement à Pray. Elle s'approcha de lui, affichant un léger sourire, espérant qu'il remarque sa présence, sans pourtant avoir le coeur de se précipiter vers lui avec un immense sourire sur son visage, comme elle le faisait d'habitude.

- Monsieur le Prêtre...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Il y a des cicatrices physiques cachées par les vêtements et d'autres émotionnelles camouflées d'un sourire [PV Pray]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Interview : Les descriptions physiques des personnages #
» Entrainements pratiques.Exercices physiques.Prêt au départ !
» Photo Cachée
» Image Cachée .25
» Petite échoppe cachée, à l'ombre, dans un coin.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
City of lies RPG ::  :: Les plaines :: Ayame-
Sauter vers: