Partagez|

Un nouvel ami [PV Alfin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Admin
Admin

Messages : 325
Date d'inscription : 17/09/2017
Inventaire : -Katana magique contrôlant l'eau

avatar

MessageSujet: Un nouvel ami [PV Alfin] Sam 6 Oct - 21:49
Il y avait une chose qui avait pas mal préoccupé Auréliane, ces derniers temps. Alfin. Enfin pas que ça, car Alfin la préoccupait toujours vu comme elle était surprotectrice avec lui et s’inquiétait de tout et rien. Mais là, le problème était qu’elle était de moins en moins disponible chez soi et le pauvre devait se sentir seul… Elle avait même fini par le voir, que oui, il ressentait la solitude. Hors de question de lui trouver une baby-sitter, ça le ferait plus paniquer qu’autre chose, il n’était pas encore guéri de sa peur des gens. Et impossible que la vampire ne fasse confiance à n’importe qui pour confier son petit frère adoré.

C’est un soir, en rentrant et en passant près d’une boutique de familiers que son cerveau fit tilt. Un familier demandait de l’entretien, mais elle était sûre qu’Alfin saurait s’en occuper si elle lui expliquait. Il fallait qu’elle trouve un animal tout mignon et facile à gérer. Aussitôt, elle entra dans la boutique, s’intéressant un peu à tout. Il y avait toutes sortes de familiers plus dangereux les uns que les autres qu’elle ne prit même pas la peine de contempler. Et il fallait quelque chose de plus petit qu’une licorne ou un chocobo. Histoire que l’animal puisse rentrer dans la maison. Pas un wolpertinger, car s’il fallait le nourrir de sang, cela risquerait de s’avérer compliqué. Son choix se porta donc vers un adorable petit Tanuki.

Les papiers pour l’avoir furent rapide et en une soirée, elle put quitter la boutique avec la petite boule de poils dans les bras, ainsi que de la nourriture et de quoi lui aménager une litière. S’il manquait des choses, elle repasserait rapidement. Etrangement de bonne humeur, elle rentra le pas léger, se sentant comme à moitié débarrassée de la culpabilité qu’elle ressentait à chaque fois qu’elle quittait la maison en le laissant seule à nouveau. Arrivant enfin chez elle, un léger sourire se formait à ses lèvres avant même qu’elle n’ouvre la porte. La demoiselle entra finalement dans la maison, refermant soigneusement derrière elle et posant la nourriture du familier par terre, ainsi que sa litière, elle lança presque joyeusement.

- Je suis rentrée, Alfin !

Est-ce qu’il serait content de ce cadeau ? Elle l’espérait. De tout cœur. Sans doute serait-il un peu nerveux au début, et inquiet… Peut-être même en serait-il effrayé ? Elle lui montrerait qu’il n’avait rien à craindre en ce cas. Et elle lui demanderait de choisir un nom pour le tanuki, ça lui ferait sûrement plaisir. Un beau nom. Qu’il s’appelle pas Bidon, quand même… Mais pour le coup, elle avait confiance en Alfin.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Habitant
Habitant

Messages : 67
Date d'inscription : 20/09/2017
Inventaire : Vide

avatar

MessageSujet: Re: Un nouvel ami [PV Alfin] Sam 6 Oct - 23:30
Un Nouvel Ami

Auré'

Tu soupires, ton petit corps allongé de tout son long sur le canapé du salon. Tu fixes avec lassitude le plafond qui te surplombe, lâchant un grognement d'ennuie. Auréliane n'est toujours pas rentrée, et tu commences vraiment à en avoir marre de la solitude. Tu fixes les feuilles blanches disposées un peu partout dans la pièce, t’entraînant à écrire et à dessiner pour passer le temps. Avec toi, le salon est devenu un vrai bazar et tu détestes par dessus tout devoir ranger. Entre ton matériel pour écrire, tes couvertures éparpillées un peu partout, des livres pour enfants ou encore des vêtements... Tu sais qu'Auréliane risque de te gronder, mais tu adores la mettre en rogne pour te venger. Un vrai petit garnement, Alfin.

Tu te décides à bouger enfin, posant délicatement tes fins petits pieds au sol. Tu manques de glisser sur l'un de tes nombreux dessins. Tu n'as aucun talent, ça, tu le sais, mais aimes tout de même représenter les choses à ta façon. Tu marches sans réel but à travers la salon, te dirigeant vers la cuisine pour attraper un verre et te servir de l'eau. Bien que tu sois petit, ta grande soeur a réaménager un peu le mobilier pour que tu puisses être autonome et te faire ton repas tout seul. Même si tu détestes cuisiner. Tu finis par ranger le verre, faisant les cents pas dans la cuisine, puis monte à l'étage dans ta chambre pour y prendre l'une de tes peluches. Tu redescends sans envie dans le salon, t'asseyant devant la porte, en tailleur, le doudou dans tes bras, attendant que ta soeur daigne revenir. Tu te colles au mur, sentant le sommeil te gagner. Tu tentes te lutter, mais tes petits yeux finissent par se fermer...

- Je suis rentrée, Alfin !

Tes yeux s'ouvrent soudainement, et tu sursautes d'un coup, reculant de plus belle contre le mur. Tu fixes ta soeur, penaud, te demandant depuis combien de temps tu dors. Tu n'as pas le temps de l'accueillir que tes yeux s'écarquillent en voyant une boule de poil s'approcher de toi. Tu manques de hurler, mais te dis que si tu le fais, tu risques de lui faire aussi peur que toi. Tu te lèves d'un coup, te jetant dans les bras de ta soeur, lui grimpant presque dessus pour échapper au "petit monstre", tout tremblant. Tu le regarde avec méfiance, lui grognant dessus, alors que la petite boule de poil semble tout aussi effrayé par ta réaction.

- A-Auréliane ! Pourquoi tu as ramené... un monstre ici.. ?

Tu la regarde avec tes yeux remplis de confusion et d'incompréhension. Tu sembles paniquer, mais à la fois très curieux par ce petit être qui se tient non loin de toi. Serait-ce le début d'une nouvel amitié ?
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin

Messages : 325
Date d'inscription : 17/09/2017
Inventaire : -Katana magique contrôlant l'eau

avatar

MessageSujet: Re: Un nouvel ami [PV Alfin] Mar 9 Oct - 21:16
Alfin attendait, assis en tailleur devant la porte avec sa peluche pour seul compagnon. Le pauvre, il devait se sentir bien seul… Mais le familier règlerait ce problème, non… ? A force d’attendre Auréliane, il s’était endormi. Depuis combien de temps patientait-il ainsi, seul devant la porte ? La vampire sentait son cœur se serrer en imaginant une telle image de son petit frère. Mais c’était de sa faute… Elle était toujours occupée, à droite à gauche… Peut-être devrait-elle accepter de consacrer moins de temps au prisme maintenant qu’elle avait Alfin ? Car même un familier ne comblerait pas sa présence.

Auréliane se trouve tirée de ses pensées par la réaction d’Alfin qui correspond clairement à de la peur, voir presque de la terreur. Le rattrapant comme elle peut sous la surprise et l’enlaçant tendrement, elle soupire, un peu amusée malgré tout. A se demander qui était l’animal entre les deux. La demoiselle commença à caresser les cheveux de son frère avec douceur, comme pour le rassurer. Pourvu qu’elle arrive à le rassurer quant au tanuki, ça serait vraiment bidon qu’il ne s’y accoutume pas et refuse de vivre avec.

- A-Auréliane ! Pourquoi tu as ramené... un monstre ici.. ?

Un monstre ? Ah oui, il en avait peur à ce point ? Quand même… Mais c’était une chose qui ne surprenait pas Auréliane venant du petit vampire. Le berçant un peu, elle secoua la tête comme pour lui dire qu’il se trompait et que ce n’était pas un monstre.

- Il est pas du tout méchant, Alfin… Attends… Tu permets que j’aille te poser dans le canapé ? Je vais te montrer comme il est gentil. C’est un tanuki.

Comme pour accompagner ses paroles, elle commença à s’approcher du canapé, contournant la petite bête et espérant qu’il accepte de quitter ses bras.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Habitant
Habitant

Messages : 67
Date d'inscription : 20/09/2017
Inventaire : Vide

avatar

MessageSujet: Re: Un nouvel ami [PV Alfin] Mar 9 Oct - 22:03
Un Nouvel Ami

Auré'

Tous tes muscles te sembles contractés. La peur refait surface, ce sentiment que tu connais si bien, et que tu crains au plus haut point. Tu n'arrives pas à te détacher de ta grande sœur qui semble relativement amusé par la situation. Cependant, toi, tu ne l'es pas. Même si elle continue de te bercer, et que tu sembles te calmer doucement, ton cœur continue de battre à toute vitesse. Tu soupires de soulagement alors qu'elle te câline les cheveux, ce geste t'apaisant à chaque fois, et tu enfouis tendrement ton visage dans son cou pour lui montrer que ça va mieux. Tu sais que tu ressembles à tout sauf à un enfant "normal" et que même si on te considère comme un animal, tu ne peux que l'assumer, car tu n'arrives pas à faire autrement. Tu souffres souvent de cette situation, et tu as peur qu'Auréliane finisse par te délaisser complètement. Ce manque de confiance renforce ce côté bestiale, d'autant plus que ton côté vampirique n'arrange rien.
 
- Il est pas du tout méchant, Alfin… Attends… Tu permets que j’aille te poser dans le canapé ? Je vais te montrer comme il est gentil. C’est un tanuki.

Tu te figes, secouant vivement la tête en signe d'opposition. Cependant, tu savais pertinemment que ta soeur n'allais pas t'écouter. Elle a toujours été têtue, et ça ne changera pas. Tu le sais parfaitement, car quand tu veux quelque chose, et qu'elle a décidé que ça serait noir. Alors ça sera noir. Ni gris, et encore moins blanc. Tu pestes, te tortillant dans ses bras, les larmes aux yeux, la laissant te poser dans le canapé, sans trop la lâcher. Tu tentes de réfléchir à un plan qui pourrait t'empêcher de devoir faire face à cette drôle de bestiole, cherchant des yeux un objet pour te défendre. Tu grognes en voyant qu'il n'y a clairement rien, et tu te recroqueville sur toi-même, fusillant du regard le pauvre Tanuki qui n'ose pas faire grand chose, hormis peut-être se coller aux jambes d'Auréliane. Tu clignes des yeux, ce geste te paraissant étrangement familier. Oh que oui, Alfin, qu'il te fait rappeler quelqu'un. Qui est cet énergumène qui, a chaque fois qu'il a peur, se cache au plus près de la personne en qui il a confiance ? Toi. Tout simplement. Et cette petite boule de poil semble effrayer par ton comportement, gamin. Tu lui fais peur, comme ce que t'ont fait subir tant d'autres personnes. Sauf qu'en ce cas là, c'est toi qui est le monstre pour lui, et non pas l'inverse. Tu sembles pâlir à cette réflexion, et tu te décolles instantanément de la demoiselle, la poussant même un peu pour voir de plus près l'animal, sans trop t'en approcher pour autant. Accroupi vers lui, prêt à bondir au moindre geste suspect, et accroché d'une main au pantalon de ta sœur, tu ne peux t'empêcher de regarder la pauvre petite bête. Tu sens un pincement à ton coeur, te mordant doucement la lèvre inférieure, et tu commences à te tortiller sur place, ne sachant comment réagir. Finalement, tu décides de tirer un peu le vêtement d'Auréliane, l’incitant à s'asseoir à côté de toi, la fixant.

- D-dis... il est triste, tout seul, là... ? Il est comme moi, non..? O-on dirait qu'il a peur.. mais j'ai pas envie qu'il ait peur... je vais pleurer, sinon, moi...

Tu sens les larmes te monter doucement aux yeux face à cette situation quelque peu... improbable. Ressentir de la compassion envers un animal, on aura tout vu, Alfin. Quoique, qui sait. Ca n'étonnerait peut-être personne que toi, le petit vampire sauvage, soit plus proche des animaux, que des gens de ta propre espèce...
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin

Messages : 325
Date d'inscription : 17/09/2017
Inventaire : -Katana magique contrôlant l'eau

avatar

MessageSujet: Re: Un nouvel ami [PV Alfin] Ven 12 Oct - 10:27
Se mordant la lèvre en voyant qu’il refuse de quitter ses bras, Auréliane caressa avec douceur les cheveux de son frère, cherchant à l’apaiser. Une fois déposé sur le canapé, elle ne le lâche pas pour autant, le laissant s’agripper ainsi à elle. Il était toujours aussi peureux… Mais il vaincrait bien la peur de ce « monstre », non… ? Ce dernier se réfugiait d’ailleurs désespérément dans les jambes de la vampire qui se pencha pour lui dispenser quelques caresses, comme pour prouver à Alfin qu’il n’était pas dangereux.

Ce dernier semblait d’ailleurs avoir trouvé un soudain intérêt à la petite boule de poil et venait de repousser un peu Auréliane pour mieux l’observer. Alors que quelques secondes auparavant, il était terrorisé par le familier, il paraissait maintenant très intrigué. Pas totalement rassuré, il continuait quand même de tenir la main de sa grande sœur, mais c’était déjà un progrès. Attendrie, la demoiselle se contenta de le regarder alors qu’il faisait connaissance avec le tanuki à sa façon. Elle accepta sans réfléchir à deux fois de s’asseoir à côté de lui alors qu’il tirait sur les pans de ses vêtements, le fixant avec curiosité, attendant qu’il lui dise ce qui préoccupait son esprit.

- D-dis... il est triste, tout seul, là... ? Il est comme moi, non..? O-on dirait qu'il a peur.. mais j'ai pas envie qu'il ait peur... je vais pleurer, sinon, moi...

Oh… Voilà une réflexion qui n’étonnait pas du tout la jeune femme de la part du petit vampire. Elle alla lui essuyer tendrement les larmes qui commençaient à couler sur ses joues. Elle ne doutait pas qu’Alfin allait s’attacher au familier, au vu de ses craintes actuelles le concernant.

- Il est triste parce qu’il a cru que tu ne voulais pas de lui… Je lui ai dit que tu saurais bien t’occuper de lui pour pas qu’il soit tout seul, tout triste mais tu as eu peur... Enfin c’est normal, au début. Mais je suis sûre que si tu lui montres que tu as plus trop peur maintenant, il sera content… Regarde.

Se penchant, la demoiselle tendit les bras vers le familier qui s’approcha, sans doute en quête de nouvelles caresses et aussi pour se réfugier près d’Auréliane. Cette dernière le prit dans ses bras, se redressant, le câlinant doucement et lui gratouillant le bidon pour montrer à Alfin qu’il ne mordait pas. Puis, elle se tourna vers ce dernier.

- Tu veux essayer de le caresser aussi… ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Habitant
Habitant

Messages : 67
Date d'inscription : 20/09/2017
Inventaire : Vide

avatar

MessageSujet: Re: Un nouvel ami [PV Alfin] Ven 12 Oct - 22:09
Un Nouvel Ami

Auré'

Tu fixes le familier avec intérêt, ce dernier semblant commencer à te faire ressentir quelque chose. La larme qui commençait à couler sur ta joue fut tout de suite essuyé par ta soeur que tu regardes, un peu confus. Tu ne sais pertinemment pas comment réagir face à cette boule de poil. A la fois, tu souhaites l'approcher et apprendre à le connaître, mais d'un autre côté... Il te terrifie. Totalement. Pourquoi ? Car il te ressemble. Il a peur, il est terrifié, et il se réfugie même dans les jambes d'Auréliane. Tu soupires, te mordant les lèvres, préoccupé. Tu te tortilles, serrant un peu plus la main de la jeune fille avec laquelle tu joues, t'amusant à tripoter un peu ses doigts. Tu gonfles les joues, soupirant, mais te fige en entendant la demoiselle.

- Il est triste parce qu’il a cru que tu ne voulais pas de lui… Je lui ai dit que tu saurais bien t’occuper de lui pour pas qu’il soit tout seul, tout triste mais tu as eu peur... Enfin c’est normal, au début. Mais je suis sûre que si tu lui montres que tu as plus trop peur maintenant, il sera content… Regarde. Tu veux essayer de le caresser aussi… ?

Les larmes te montent de plus belle au yeux. Tes doutes se sont confirmés. Il a peur par ta faute. Tu manques d'éclater en sanglot, tes joues se teintant de rouges, tu commences à renifler un peu. Tu sembles vouloir enlacer l'animal qui te regarde avec une bouille des plus mignonnes, et tu fonds intérieurement. Tu fixes ta soeur qui attrape doucement le familier, et tu recules légèrement, quelque peu effrayé par le peu de distance qui vous sépare. Tu souffles, te disant qu'après tout, ce n'est qu'un petit tanuki, et qu'il a besoin de toi. Tu t'approches timidement, penchant la tête sur le côté et et tu détailles l'être du regard. Tes yeux vairons sont obnubilés par son fin petit corps, et un léger sourire se dessine sur tes lèvres. Oh. Alfin, tu as souris ! Ce n'est pas arrivé depuis un moment. Après tout, les rares sourires que tu laisse entrevoir ne sont que pour Auréliane, et ils sont d'une discrétion des plus troublantes. Mais tu n'arrive pas à enlever cette expression de ton visage, trop curieux et quelque peu excité de pouvoir caresser l'animal. Tu approches ta main, un peu méfiant, prêt à la reculer au moindre mouvement et tu sursautes légèrement en sentant le contact si doux de la boule de poil. Tes yeux s'écarquillent, ton corps se figeant. Tu n'as jamais ressenti une telle sensation. Tu trouves que ça ressemble à la texture de tes peluches, mais tu sembles persuader que c'est beaucoup plus doux. Tu laisses timidement glisser la paume de ta main sur la tête de l'animal, tes joues se teintant de roses, et tes lèvres s'étirant de plus belle, un sourire encore plus grand se dessinant. Tu es totalement émerveillé, Alfin. On dirait un gamin qui découvre son petit frère venant de naître. C'est de pire en pire, tu deviens un être de plus en plus faible, mais tu ne sembles pas t'en rendre compte.

- C'est... c'est tout doux, Auréliane... Tu crois que... je peux le prendre dans mes bras et lui faire un bisous pour m'excuser ? Je veux pas le faire pleurer...Je veux devenir son ami... Tu crois qu'il veut bien me pardonner ? Je lui.. je lui ferai un dessin...

Tu la regardes, tes yeux reflétant une sincérité et une innocence qui n'est pas coutume à tous. A la fois adorable, cela peut t'être hélas fatale, comme ce qu'il s'est passé avec ton père. Mais hélas, tu ne t'en rends pas compte. Tu es encore jeune, Alfin, et j'attendrais de voir comment le monde te brisera en mille morceaux...
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin

Messages : 325
Date d'inscription : 17/09/2017
Inventaire : -Katana magique contrôlant l'eau

avatar

MessageSujet: Re: Un nouvel ami [PV Alfin] Sam 13 Oct - 0:29
La vampire voyait bien qu’Alfin semblait partager entre crainte et intérêt pour le familier. Mais elle ne pouvait pas le pousser plus à s’approcher de lui. Il fallait que le petit garçon prenne ses initiatives aussi. M’enfin, cela ne semblait pas mal parti. Elle voyait bien que la perspective d’avoir rendu triste le tanuki le faisait pleurer et voulait en même temps le rassurer mais… C’était aussi cette idée qui aidait Alfin à vaincre sa peur et essayer de se rapprocher de la petite bête.

C’est alors que la demoiselle eut la surprise de voir apparaître un magnifique sourire sur le visage de son jeune frère. Pas qu’elle ne l’a jamais vu sourire, elle avait même déjà eu la chance de voir quelques sourires aussi resplendissants sur son petit visage, mais c’était si rare… Elle ne regrettait pas du tout de lui avoir amener cette petite bête. Il s’était d’ailleurs enfin décidé à aller la caresser avec timidité. Un début. Le jeune vampire semblait même prendre plaisir à caresser ainsi ce qui allait être son nouvel animal de compagnie. Voilà qui avait de quoi soulager l’esprit d’Auréliane, qui était maintenant persuadée d’avoir fait le bon choix en lui ramenant un compagnon.

- C'est... c'est tout doux, Auréliane... Tu crois que... je peux le prendre dans mes bras et lui faire un bisous pour m'excuser ? Je veux pas le faire pleurer...Je veux devenir son ami... Tu crois qu'il veut bien me pardonner ? Je lui.. je lui ferai un dessin...

Haussant un sourcil, elle sourit avec amusement, hochant la tête en signe d’assentiment. Un dessin… Tiens, oui. Elle les avait vu rapidement sans y tenir attention car trop dans le rôle de rassurer Alfin comme elle le pouvait, mais la pièce était littéralement ensevelie sous les dessins. Heureusement qu’elle avait les moyens de lui payer autant de feuilles et matériel pour dessiner, tiens ! Enfin, ça ne la dérangeait pas de dépenser dans ça, mais là… Un vrai bazar.

- Evidemment que tu peux, et qu’il va te pardonner… Je suis même sûre que vous êtes déjà amis ! Et en parlant de dessin, Alfin…

La demoiselle lui lança un regard désapprobateur, partagée entre l’amusement et la pensée que si elle laissait couler une fois, elle devrait laisser couler tout le temps. Mais ce n’était pas l’heure des remontrances… Il fallait d’abord qu’il cesse d’avoir peur du tanuki. Doucement, tu lui tends la petite bête pour qu’il le prenne dans ses bras, cette dernière regardant curieusement Alfin et s’approchant presque timidement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Habitant
Habitant

Messages : 67
Date d'inscription : 20/09/2017
Inventaire : Vide

avatar

MessageSujet: Re: Un nouvel ami [PV Alfin] Dim 14 Oct - 22:56
Un Nouvel Ami

Auré'

Ton visage semble s'illuminer d'un nouveau sourire tout aussi resplendissant alors que l'animal se colle à ta main. Tes joues se teintent de rose, et tu approches doucement ton visage de la boule de poil pour déposer un timide baiser sur sa tête. Tu sursautes doucement alors que le Tanuki semble vouloir te lécher aussi, et tu éclates littéralement de rire. Oui, tu ris, certainement bien autant pour la première fois depuis des années. Tu n'avais plus ressenti ça depuis longtemps, et ton courage te permet même de prendre ton nouvel ami dans tes bras. Un peu méfiant, tu le caresse avec tendresse et délicatesse, ne voulant surtout pas lui faire peur. Tu as compris comment ça marchait : si tu avais peur, il avait peur. Alors, il fallait que tu lui montre que tu étais gentil, et que tu lui voulais du bien. Tu lui refait un bisous, cette fois sur la truffe, et tu sembles t'amuser de chacune des réactions de la drôle de créature qui semble tout aussi curieuse que toi.

- Evidemment que tu peux, et qu’il va te pardonner… Je suis même sûre que vous êtes déjà amis ! Et en parlant de dessin, Alfin…

Tu es surtout surpris par le fait qu'elle pense que vous êtes déjà amis, que par sa petite remontrance. Tu fixes le tanuki, lui souriant docilement, le berçant un peu dans tes bras, semblant déjà chercher un nom à lui donner. Tu te dis que ça serait bien que vous le choisissiez, ta soeur et toi. Un peu pensif, tu lui caresse le dos, et te tourne vers Auréliane, s'approchant d'elle pour lui faire un bisous sur la joue.

- J-je te donnerai les dessins comme je t'aime fort... et puis ça décors la maison, n-non ?

Tu la fixe, le regard espiègle et malicieux. Tu es certes, un enfant traumatisé, mais tu n'en restes pas moins très farceur, et tu aimes par dessus tout embêter ta chère soeur. Aaah, si elle savait l'état de sa chambre, d'abord. Heureusement qu'elle n'y est pas encore allée, elle glisserait sur une tripotée de dessins, de peluche, et de vêtements t'appartenant. Une petite vengeance pour ses balades nocturnes, après tout.

- I-il.. veut un nom... mmh... aide-moi à trouver, Auréliane...


Tu la fixes, les joues gonflées et le regard déterminé. Tu n'as jamais nommé quelqu'un, hormis tes peluches. Mais, tu te dis que là, c'est beaucoup plus important, et que ce petit Tanuki doit apprécier son nom. Ainsi, tu voulais le choisir comme il faut, pour qu'il soit heureux de le porter.

 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin

Messages : 325
Date d'inscription : 17/09/2017
Inventaire : -Katana magique contrôlant l'eau

avatar

MessageSujet: Re: Un nouvel ami [PV Alfin] Jeu 18 Oct - 17:39
Penchant la tête sur le côté, Auréliane observa le comportement d’Alfin envers le petit tanuki, attendrie. Finalement la peur était passée. Ce n’était pas du tout une mauvaise idée de lui avoir apporté un petit compagnon. C’est alors que l’éclat de rire du petit vampire retentit, et Auréliane se figea, choquée. Si ses grands sourires étaient rares, ses rires l’étaient encore plus. Elle avait bien dû entendre quelques fois mais… Tellement peu. La vampire en deviendrait presque jalouse du petit familier.

Finalement, Alfin sembla ignorer la remontrance de la demoiselle, venant plutôt déposer un tendre baiser sur sa joue. Cette dernière ne put s’empêcher de rougir légèrement, touchée. Elle le savait affectueux dans ces moments, mais ça faisait plaisir de le voir aussi heureux. Elle aurait dû y penser plus tôt. A lui offrir un petit familier aussi adorable.

- J-je te donnerai les dessins comme je t'aime fort... et puis ça décors la maison, n-non ?

Auréliane haussa un sourcil. C’était quoi ce fayotage ? Pourtant, elle ne pouvait qu’en être à nouveau émue. Finalement, le rire d’Alfin devant être contagieux, elle pouffa un peu de rire. Et sachez que c’était aussi rare chez elle que chez son frère. Enfin, elle avait bien déjà dû faire preuve de faux-semblant en mission d’infiltration, par exemple, mais ça arrivait vraiment peu souvent qu’elle paraisse aussi heureuse et ce naturellement. Ca faisait du bien, des fois, des moments en famille… Même si plus rien ne serait jamais comme avant. Souriant doucement, elle hocha la tête.

- Je suppose que oui… ? Et comme ça, on a une décoration unique pour montrer qu’ici c’est rien que chez nous…, souffla-t-elle en venant déposer un tendre baiser sur son front. Merci, Alfin.

Malgré tout, la jeune femme voyait bien son regard farceur. Il avait fait ça pour l’embêter, mais cette fois elle laisserait passer, hein ? Lui tirant simplement la langue, elle se recula légèrement, balayant à nouveau la pièce du regard. D’accord, quelque part ça la touchait, et en même temps elle se disait que c’était sa faute s’il n’avait que ça comme activité puisqu’elle n’était jamais là, mais… Ca allait faire du rangement. A cette pensée, elle ne put empêcher un léger soupir de franchir ses lèvres.

Depuis quand commençait-elle à se plaindre des petites tâches ménagères agaçantes comme tout le monde ? Depuis quand avait-elle arrêté de se contenter de faire ce qu’elle devait faire comme si c’était un devoir, sans se poser une question ? Elle avait l’impression de revivre… Même si elle ne saurait dire à partir de quand cette renaissance avait commencé. Le jour où elle avait retrouvé Alfin en vie ? Avant ? Après ? Ce fut ce dernier qui la tira de ces pensées. Peu importe, ça ne servait à rien d’y réfléchir. Elle commençait à nouveau à ressentir des vrais joies et plaisirs du quotidien. Voilà tout. Il n’y avait pas à y réfléchir plus, juste profiter.

- I-il.. veut un nom... mmh... aide-moi à trouver, Auréliane...

Ah. La mission la plus compliquée… Trouver un nom. Il ne fallait pas que ça soit un nom bidon choisi sur un coup de tête. Après tout, c’était le nouvel ami d’Alfin, désormais. Il lui fallait un joli prénom.

- Mmmh… Déjà c’est un mâle… Un nom de garçon, alors… Tu as pas une petite idée… ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Un nouvel ami [PV Alfin]
Revenir en haut Aller en bas
Un nouvel ami [PV Alfin]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Se nouvel sa yo ki enteresem- Le gouvernement veut construire une capitale moder
» Barack Obama : Une victoire programmée par le Nouvel Ordre Mondial ?
» Nouvel organisation du clan
» Voeux de nouvel an
» LES VOEUX ET LES DOUBLES V DE KAKAKOK POUR LE NOUVEL AN !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
City of lies RPG ::  :: Les plaines :: Ayame :: Quartier résidentiel-
Sauter vers: