Partagez|

Cours de Shunisisme [PV Tyel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Noble
Noble

Messages : 18
Date d'inscription : 02/11/2018
Inventaire : Vide

Lydia De La Voisière

MessageSujet: Cours de Shunisisme [PV Tyel] Dim 25 Nov - 21:58
Une journée tout aussi ennuyeuse que les autres en vue. Que ne donnerait-elle pas pour qu'on la laisse un peu jouer et profiter de son enfance ? Enfin, la matinée à venir annonçait quelque chose d'un peu différent de d'habitude. Un cours. Jusque-là, rien de bien nouveau. Mais ni un cours de langue, de broderie, point de croix, d'histoire, ou d'une quelconque autre matière habituelle. Un cours sur la religion. Pas comme si elle ne la connaissait pas déjà mais c'était question de bien se faire paraître. Donner des cours sur la religion à sa fille pour que ça se sache et renvoyer une bonne image au reste de la cour.

A l'origine, Mère n'avait jamais voulu d'elle, mais puisqu'elle n'avait pas le choix, autant qu'elle se rende un peu utile. Au maximum. Même si elle n'était pas capable de faire beaucoup plus que porter ce masque qui évitait d'entâcher la réputation de la famille, et paraître pour une gentille fille distinguée. Disparaître aurait été plus simple. Oui disparaître... Mais elle avait trop pris goût aux moments passés avec Sae pour vouloir disparaître du Monde Entier. Disparaître de cette famille... Mais ce n'était pas possible, puisque après tout...

Tu n'es qu'un objet pour eux. Un objet rouillé. Un instrument entre leurs mains.

Exactement... Mais soit. Elle suivrait ce cours et se montrerait digne de cette éducation. Ou du moins essaierait... ? Et si elle avait bien compris, ce n'était pas n'importe qui que l'on avait fait venir mais un cardinal haut placé de l'Eglise. Tyel Vonfield lui-même. Elle allait mettre en application la politesse et les manières qu'on lui avait enseigné pour l'accueillir en digne maîtresse des lieux. Ainsi, elle attendait quelques minutes en avance à la cour du manoir. Finalement, un carrosse arriva.

Quel beau véhicule. Il n'égalait pas ceux de sa famille, mais pour l'Eglise censée faire preuve d'humilité, c'était déjà beaucoup. Beaucoup trop. Pas comme si elle pouvait se permettre une réflexion. Elle attendit que l'homme sorte de la voiture avant de faire quelques pas en sa direction, s'arrêtant à la bonne distance et relevant sa robe pour effectuer une révérence parfaite.

- Bonjour Cardinal, et un grand merci à vous pour avoir accepté de m'enseigner votre savoir, c'est un honneur...

Quelle hypocrisie. Elle qui voulait juste aller jouer et s'amuser. Qui se moquait bien de ce cardinal. Mais il fallait jouer le jeu. Elle n'avait pas le choix. Attendre qu'il réponde, continuer les formalités et politesses, le conduire jusqu'à la pièce où il pourrait enseigner... Il fallait bien.

C'est ça, Lydie, continues de jouer à la petite fille bien sage, continues d'être leur objet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noble
Noble

Messages : 11
Date d'inscription : 08/04/2018
Inventaire : - Arc de la Saint-Valentin
- Faux

Tyel Vonfield

MessageSujet: Re: Cours de Shunisisme [PV Tyel] Dim 25 Nov - 22:44
Une famille de haute noblesse avait fait appele à moi pour donner un cours de religion à leur fille. J'allais encore une fois leurs réciter les saintes paroles. Saintes paroles qui se trouvent dans un livre dont la grande majorité des croyants possédaient dans leurs bibliothèques.

Faire un long monologue sur la déesse Shun serait la partie la plus ennuyante. Mais le côté positif serait sans aucun doute la paye, le petit thé et les gâteaux avec.

Comme mon "élève" était une personne faisant partie  de la haute noblesse je devais pas me ramener à pied ou assis à côté d un paysan du coin qui transportaient son foin. Non, je devais prendre une carosse pour la bonne "image". Ou plutôt c'était la prêtresse qui m'avait financé la carrosse sinon vous douteriez bien que je n'aurais pas dépensé un gold pour ça.

Mais déesse, ça va être d'un ennui...Je soupirai tandis que nous arrivions enfin à destination. Je descendis du carrosse et vis une petite fille. Ça devrait être cette Lydia De la Voisiere. Un nom bien long et bien noble. Barbant en somme.

Elle était plutôt simple et bien élevé.  J'espère juste que c'est pas une petite fille qui adore un peu trop la religion qui va à l'église deux fois par semaine.

Je la souria et fis un signe de main pour la saluer .

-Bonjour mademoiselle, et Appelez-moi tout simplement Tyel, ajoutais-je.

Enseigner mon savoir. Je préfère quand c'est pas d'ordre de la religion... enfin bon je trouverai bien un moyen de pas passer mon séjour à en parler...  théoriquement elle a dit "m enseigner votre savoir" je pourrai bien lui enseigner aussi autre chose non? La pauvre elle s ennuierai terriblement... ou non... un autre sourire apparu à mes lèvres.

-Avant de commencer, j ai une petite question à vous poser. Même si je sais déjà votre réponse. Juste histoire d'être claire voyez-vous. Vous vous sentez dans votre coeurs, plutôt comme un Shunisisme ou un Yuesisme?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noble
Noble

Messages : 18
Date d'inscription : 02/11/2018
Inventaire : Vide

Lydia De La Voisière

MessageSujet: Re: Cours de Shunisisme [PV Tyel] Mar 11 Déc - 13:11
En voyant le cardinal la saluer ainsi d'un sourire et d'un signe de main, Lydia avait presque l'impression que sa magnifique révérence et toutes ses manières étaient vaines. Et quelque part, ça lui donnait envie de les abandonner et de se contenter d'un signe de main, elle aussi. Malheureusement, elle n'avait pas ce droit. Elle devait être parfaite. Même si ce n'était pas elle. Il le fallait pour la réputation de la famille. Même si au fond, elle n'en faisait pas partie... Elle n'était qu'une erreur de calcul.

-Bonjour mademoiselle, et Appelez-moi tout simplement Tyel.

Oh ? Même pas de "sieur" ? Ou aucun titre ? Juste Tyel ? Etait-ce un piège ? Mais quel intérêt aurait-il à faire un piège ? La paye devait être sacrèment bonne déjà. Alors c'était réellement une demande... ? Soit, ça ne serait pas plus mal. Parce que devoir l'appeler Cardinal Tyel ou Sieur Tyel, ça en deviendrait vite lassant et franchement long à prononcer. Pas aussi long que son nom à elle, certes, mais il faut dire que l'enfant n'aimait pas son nom et qu'elle en avait plus que marre que de devoir le prononcer, vu comme il était interminable.

- Dans ce cas, je vous remercie de me laisser vous appeler ainsi, Tyel. Je me présente Myrialuna Lydia Hortense De La Voisière. Mais..., concéda-t-elle avec une légère grimace malgré elle, appelez-moi simplement Lydia. Cela sera plus simple, je pense.

Autant, à la cour, avoir un nom aussi imprononçable était presque banal, mais là, elle ne pouvait s'empêcher de ressentir une légère gêne. Elle avait l'impression de "faire sa maline", "se vanter", plus qu'il ne le fallait. Et quelque part, c'était un peu ça. La vie de noble était une vie arrogante. Un peu trop parfois, aux yeux de Lydia. Même pour approcher les domestiques, elle se devait de se comporter de manière presque capricieuse ou autoritaire, car si elle tentait une manière plus douce et amicale, ils s'éloigneraient, ne pouvant se permettre de se rapprocher d'elle au cas où ça leur retomberait dessus. Quel monde hypocrite...

- Avant de commencer, j ai une petite question à vous poser. Même si je sais déjà votre réponse. Juste histoire d'être claire voyez-vous.

Pourquoi poser la question alors ? La jeune enfant retint un soupir, conservant son expression neutre. Pourtant qu'est-ce qu'elle aimerait être d'ailleurs. Elle sentait déjà l'ennui la gagner. Elle espérait au moins que la question serait un tant soit peu intéressante. Mais pouvait-elle vraiment l'être si ça concernait Shun et toute l'idéalisation que le clergé faisait autour d'elle ?

- Vous vous sentez dans votre coeur, plutôt comme un Shunisisme ou un Yuesisme ?

Aussitôt, Lydia se figea. Quelle était cette question ? Ca ne pouvait être qu'un piège cette fois. Et puis ces deux mots existaient-ils réellement d'abord ? La seule réaction qu'elle eut en premier lieu fut de se pincer les lèvres, restant le plus neutre possible. Ne pas se montrer offusquée, ne pas montrer sa surprise, ne pas laisser filtrer ses émotions.

- Votre question est assez... surprenante, Tyel. Et presque insultante. Après tout, vous connaissez la réponse et il est évident qu'elle ne changera pas. Dans quel monde, une fille de noble pourrait-elle être un... Y-yue-.. sisme.. ? La réponse à votre question est propre à toute la noblesse...

Mince. Elle avait bégayé. C'était un mot qui lui était inconnu et elle n'avait pu empêcher sa langue de fourcher. Mis à part ça, elle était plutôt satisfaite de sa réponse. Ni un oui, ni un non. Mentir sans mentir. Car dire qu'elle adorait Shun était faux. Lydia ne tenait aucune importance à la religion et se disait que si Shun existait et qu'elle était aussi bonne que le disait le clergé, elle aurait dû aider les âmes misérables depuis bien longtemps. Mais dans cette réponse, elle n'avait pas dit adorer Shun justement, elle avait sous-entendu que c'était le cas, puisqu'en tant que noble, il fallait être un "shunisisme" comme disait Tyel, mais ne l'avait pas dit officiellement. Elle n'était pas tombée dans le piège et avait même su appliquer sa réponse non pas à elle uniquement, mais à toute la caste des nobles.

Mais en réalité, la demoiselle ne pouvait être plus tendue. Elle n'aimait pas employer ce vocabulaire difficile qui la forçait à se concentrer. Elle ne voulait pas débattre sur la religion. Elle ne voulait pas de cours sur Shun tout simplement. Elle ne voulait pas être ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noble
Noble

Messages : 11
Date d'inscription : 08/04/2018
Inventaire : - Arc de la Saint-Valentin
- Faux

Tyel Vonfield

MessageSujet: Re: Cours de Shunisisme [PV Tyel] Lun 17 Déc - 22:47
La voir begayé est plutôt surprenante. Ainsi que les thermes que j'avais utilisé d'ailleurs.

Je ne pouvais m'empêcher de laisser passer un petit sourire moqueur.

Elle devait bien se douter que ses mots n'existaient pas et n'étaient que pure invention...comme la religion. N'est ce pas étonnant ? L'être vivant à donné des mots à tout ce qui l entourait même à des choses immatérielle. Shun et Yue en sont le parfait exemple.

Donc je dois en conclure qu'elle est plutôt Shunisme sans même l avoir dit? C'était la réponse que je m'attendais, du moins partiellement. Après tout, un être pur n'allait pas me dire qu'elle était Yueisme ça serait étrange  ? Mais aussi intéressant et qui changerait de la banalité des croyants.

-Donc vous me dites que forcément tout les nobles sont Shunisme ? Pourtant certains sont des violeurs et des tueurs. Quand à vous, vous êtes noble et pur. C'est logique que vous ne soyez pas Yuesime. Pourtant, l'or que vous possédiez par exemple chez vous, est plutôt brillant et beau. Si pure. Mais vous savez bien que cela n as pas été le cas par le passé. Il a fallu des bains de sang de la part de vos ancêtres sur des innocents. Et vous êtes pure,vous la descendante, alors que vous mangez dans une cuillère d argent ou en or si je reprend l exemple que j ai cité, à chaque repas! Mais par la pureté de la race vous êtes pur... c est facinant! Oh excusez moi je m'éloigne du sujet, vous devez sans doute vous perdre dans mes explications de plus parler dehors n est sans doute pas une bonne idée.


Surtout que le but n'était pas de la perdre dans mes grands discours. La pauvre. Surtout dehors. Il manquerai que je sois responsable de son mauvais rhume (Si elle réussi à en avoir un) Déesse...

Rentrer bien au chaud. Boire un thé avec des petits gateaux.

Tiens je crois que mon mimiqui à lu dans mes pensées. Il a quitter la carrosse pour monter lentement sur mon épaule.

- Ah sacré ShunYue....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noble
Noble

Messages : 18
Date d'inscription : 02/11/2018
Inventaire : Vide

Lydia De La Voisière

MessageSujet: Re: Cours de Shunisisme [PV Tyel] Mar 25 Déc - 12:43
Quel était ce petit sourire en coin et moqueur qu'il affichait ? Si Lydia n'avait pas appris à jouer parfaitement la comédie, ses joues se seraient empourprés sous la gêne. Mais qu'il ne croyait pas qu'il allait l'avoir si facilement voyons... Elle n'était peut-être qu'une enfant mais n'était pas aussi naïve que l'on pourrait le croire ! Malheureusement, d'ailleurs, car il arrivait à la jeune demoiselle de rêver d'avoir une enfance comme les autres où on ne la forcerait pas à s'adapter à un monde pour lequel elle était encore trop jeune.

- Donc vous me dites que forcément tout les nobles sont Shunisme ? Pourtant certains sont des violeurs et des tueurs. Quand à vous, vous êtes noble et pur. C'est logique que vous ne soyez pas Yuesime. Pourtant, l'or que vous possédiez par exemple chez vous, est plutôt brillant et beau. Si pure. Mais vous savez bien que cela n as pas été le cas par le passé. Il a fallu des bains de sang de la part de vos ancêtres sur des innocents. Et vous êtes pure,vous la descendante, alors que vous mangez dans une cuillère d argent ou en or si je reprend l exemple que j ai cité, à chaque repas! Mais par la pureté de la race vous êtes pur... c est facinant! Oh excusez moi je m'éloigne du sujet, vous devez sans doute vous perdre dans mes explications de plus parler dehors n est sans doute pas une bonne idée.

Lydia fronça les sourcils, le fixant, écoutant en réalité attentivement chacun de ses arguments. Ooooh bien sûr qu'elle savait tout ça, malheureusement. Evidemment qu'elle savait que certains nobles étaient des tueurs ou des violeurs, voire les deux... Tout comme elle n'ignorait pas que la fortune amassée par sa famille avait été gagnée au prix de beaucoup de sang. Beaucoup trop. Mais que pouvait-elle y faire de plus ? Elle n'était qu'un pion forcé à porter ce masque de parfaite petite noble, elle ne pouvait rien changer à tout cela.

- Ce n'est pas ce que je dis... Ce que je dis c'est qu'officiellement, tous les nobles le sont. Officieusement, il y a les adeptes de Yue, les adorateurs de Shun, ceux qui ne croient en rien ou s'en moquent totalement... De plus, je ne peux malheureusement plus rien changer au passé mais n'est-ce pas avec le passé que l'on façonne le futur ? Et grâce au passé... Je peux me forger mes propres opinions et décider si je reproduirais les actes de mes ancêtres ou si... je préfère offrir à ma famille un futur différent.

Lydia était plutôt satisfaite de sa réponse. Elle n'avait pas fait de faux pas qui pourrait conduire à une perte de réputation de sa famille. Mais lui... Lui... Il fallait bien avouer que ses paroles avaient quelque chose d'hérétique. Se permettait-il cela car il était face à une enfant ? C'était pourtant dangereux... Même si elle n'avait que neuf ans.

- Mais vous avez raison, entrez je vous en prie, les domestiques ont eu la prévenance de préparer un thé pour nous réchauffer.

En parlant de domestique, l'un d'eux vinrent leur tenir la porte pour les inviter à entrer. Lydia le remercia d'un signe de tête avant de retourner dans la chaleur du bâtiment, vérifiant que Tyel lui emboîtait bien le pas pour le conduire jusqu'à la salle où ils pourraient prendre ce fameux thé et où le cardinal pourrait ensuite lui faire part de son "enseignement".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noble
Noble

Messages : 11
Date d'inscription : 08/04/2018
Inventaire : - Arc de la Saint-Valentin
- Faux

Tyel Vonfield

MessageSujet: Re: Cours de Shunisisme [PV Tyel] Sam 2 Fév - 17:52
  • Lydia
  • //
Cours de Shunisme
Offrir à sa famille un futur différent ? Elle ne faisait même pas partie des héritiers. Elle faisait donc partie de ses enfants qui ne feraient qu’obéir a ses parents et qui accepteraient de se tuer sans broncher s’ils le demandaient ? Je trouve ça ennuyant… agaçant même. Et dire que je m’attendais à un esprit beaucoup plus rebelle…
Elle a, si je ne me trompe pas, neuf ans, et ses parents ont déjà bien modelé sa personnalité…Déesse que c’est effrayant. J’en aurai presque de la peine ? Le pouvoir des parents dans l’éducation de leurs enfants est vraiment…fascinant.  Oui c’est bien le mot. Les enfants n’ont pas leurs mots à dire. Ils doivent être exemplaires pour ne pas entacher le nom de leurs familles et c’est comme ça depuis des siècles ou plutôt depuis toujours… à croire que c’est la Déesse qui a modelé le monde ainsi ah ah.

Je senti mon Mimiqui descendre de mon épaule en sautillant joyeusement.  Sans doute parce que la petite fille avait parlé de rentrer a l’intérieur et de thé. Je souria. Quel impoli tu fais…

Je suivais donc la petite fille a l’intérieur tout en regardant distraitement autour de moi. Eh bien quelle jolie demeure elle a ! Beaucoup d’objets qui brille…je me retenaient même de ne pas en prendre quelques un. J’aime les choses qui brille comprenez-le… et puis elle ne le remarquerai peut-être pas, non ?
Mais bon…la prêtresse me passerait sans doute un savon au moindre écart…quelle monde cruelle…

Nous arrivons enfin à l’ endroit où je vais suis censé lui donner un cours.
Je connaissais par cœur tout ce qui concernait  la déesse Shun, mais ça m’ennuie de le dire surtout à une enfant...

Je soupirai légèrement et pris place face une des deux tasses de thé qui était sur la petite table. Sous les yeux scandalisaient de mon Mimiqui. Je lui souri et lui tendis ma tasse. Pour ensuite regarder la petite fille.

-Si je peux me permettre je ne vous ferai pas un cours classique où  vous devriez prendre des notes. Je suppose que vous en avez déjà bien assez comme ça et je trouve ça personnellement ennuyeux, si je peux me permettre bien sure, dis-je en souriant.

Je fis une pause pour ensuite reprendre.

- Je ne suis pas un professeur. Je suis plutôt ce genre de personne qui aime échanger  avec  les autres, je trouve que c’est beaucoup plus intéressant et stimulant. Vous avez le droit de pas être d’accord avec ce que je dis bien sure c’est votre choix et je le respecterai. Vous pouvez me poser toute sortes de questions mais bien sure ma ‘’spécialité ‘’ restera la religion. Si vous avez des choses à dire allez-y, je me ferai un plaisir d’y répondre !

Oui parler ça serait qu’un long monologue inutile et  moins ennuyant autant pour elle que pour moi...
Informations
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noble
Noble

Messages : 18
Date d'inscription : 02/11/2018
Inventaire : Vide

Lydia De La Voisière

MessageSujet: Re: Cours de Shunisisme [PV Tyel] Jeu 7 Fév - 14:26
Le prêtre ne s'embêta pas à répliquer, ce qui ne dérangeait pas Lydia qui voyait cette entrevue comme une simple formalité plus ennuyante qu'autre chose. Et dont elle se serait bien passé volontiers si vous ne l'aviez pas encore compris. Elle jeta un regard en coin au familier dont la présence ne pouvait cesser de la surprendre. Autant, elle, elle ne commenterait pas, autant ça aurait déplu à beaucoup d'autres nobles. Peut-être se l'était-il permit car il savait le peu d'influence qu'elle aurait de toute manière et qu'on n'irait pas écouter les dires un peu trop imaginatifs d'une enfant de 9 ans, dernière de sa famille et sans aucune réelle utilité ?

Peu importe, de part son nom, elle était suffisamment importante pour que Tyel bénificie d'un salaire plus que correct suite à ce "cours". Et assez pour qu'il est quand même un comportement relativement correct, parce que s'il dépassait les bornes, ça prendrait des proportions trop dangereuses pour lui. De même, qu'on la croit ou non, si Lydia se mettait à raconter quelque chose comme "il dit qu'il est prêtre mais en vrai il vénère Yue", cela engendrerait des rumeurs qui terniraient sa réputation. Même si la demoiselle ne le ferait pas, pas plus intéressée que ça à l'idée d'attirer les malheurs sur d'autres.

La petite noble le conduisit finalement jusqu'à la salle où le cours était censé se dérouler, l'invitant à s'asseoir dans un fauteuil de velours qui semblait bien trop confortable. Une fois Tyel installé, elle prit place à son tour juste en face, s'enfonçant presque dans le moelleux du fauteuil. Elle n'était pas à sa place. A devoir s'asseoir ici, jouer à la petite noble, s'exprimer avec un langage aussi soutenu... Ca ressemblait presque à une parodie. Puisqu'elle n'était qu'une enfant. Et rien que ce fauteuil d'adulte trop grand pour elle semblait vouloir le rappeler à tous ces gens qui continuaient d'essayer de la modeler de jour en jour. Sauf que c'était trop de responsabilités pour une enfant qui n'aspirait qu'à la liberté, qu'à pouvoir jouir d'activités enfantines. Elle remercia d'un hochement de tête le domestique qui lui servit le thé, certes noble, mais pas suffisamment pour en venir à avoir l'arrogance d'ignorer son personnel. Une domestique vint aussi poser sur la table un plateau chargé de quelques pâtisseries ou biscuits.

- Si je peux me permettre je ne vous ferai pas un cours classique où vous devriez prendre des notes. Je suppose que vous en avez déjà bien assez comme ça et je trouve ça personnellement ennuyeux, si je peux me permettre bien sure.

Tiens, il lui avait demandé deux fois s'il pouvait "se permettre". Etait-il peu sûr de lui ?

- Vous n'êtes pas ici pour complaire à mes désirs... Juste pour m'instruire et peu importe la manière, vous n'avez pas à me demander deux fois la permission.

- Je ne suis pas un professeur. Je suis plutôt ce genre de personne qui aime échanger avec les autres, je trouve que c’est beaucoup plus intéressant et stimulant. Vous avez le droit de pas être d’accord avec ce que je dis bien sure c’est votre choix et je le respecterai. Vous pouvez me poser toute sortes de questions mais bien sure ma ‘’spécialité ‘’ restera la religion. Si vous avez des choses à dire allez-y, je me ferai un plaisir d’y répondre !

Jusque-là, la demoiselle avait été plutôt neutre quant à ses propos, parfois en désaccord même si elle ne l'avait pas montré, mais en l'occurrence, elle ne pouvait que valider. Même si elle aurait quand même préféré être ailleurs.

- Je comprend votre raisonnement... Et je le trouve même intéressant. Mais je connais parfaitement la version officielle de l'histoire de Shun. Celle que nous donne le clergé. Sans vouloir paraître désintéressée... A moins que vous n'ayez une version plus officieuse à me conter ? Les non-dits concernant Yue, par exemple... C'est les gagnants qui écrivent l'histoire, donc c'est les croyants de Shun qui l'ont écrite. Ils ont décrit Yue comme étant la pire des créatures pour excuser les actions de la déesse ? Mais qu'en est-il réellement ?

Oulah. Elle s'aventurait sur un terrain dangereux et elle-même le savait. Elle aurait du poser des questions sur Shun et faire des grands yeux émerveillés dès qu'il lui raconterait ses exploits plutôt que s'intéresser à cette entité qu'elle devrait abhorrer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Cours de Shunisisme [PV Tyel]
Revenir en haut Aller en bas
Cours de Shunisisme [PV Tyel]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» La santé au cours de l'Histoire : Révélations inattendues
» Documents de Cours
» 1er cours de 3é année : L'introduction à la matière [Close]
» [Mission D] - Cours de RCR
» Amphi pour les cours de Genjutsu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
City of lies RPG ::  :: Les plaines :: Caely :: Habitations :: Résidence De La Voisière-
Sauter vers: