Partagez|

Première rencontre ou encore un rêve ? [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Noble
Noble

Messages : 6
Date d'inscription : 21/09/2017

avatar

MessageSujet: Première rencontre ou encore un rêve ? [Libre] Sam 23 Sep - 13:04
Le réveil fut des plus doux pour notre Neige, cette dernière avait bien dormis, un livre dans les bras, elle avait lu jusqu’à épuisement. Et nul n’avait osé la déranger dans son sommeil, ce fut donc à une heure tardive de la matinée qu’elle se leva. Les jours comme ceux là étaient rare, mais la demoiselle savait déjà que ses parents allaient lui faire de nouveau la morale. Comme quoi ce n’est pas normal pour une fille comme elle de se réveiller si tard. Mais qu’en avait-elle à faire dans le fond, le livre qu’elle avait lu sur les chocobos en valait le coup. D’ailleurs pour elle se serait intéressant d’en chevaucher un. Neige en avait déjà vue, mais de loin. Pourquoi ne pas tenter de convaincre son père pour pouvoir en approcher et chevaucher un. Bien qu’elle ai déjà chevaucher une licorne, ce qu’elle voulait vraiment c’était d’avoir un chocobo. Réellement. Enfin, elle se prépara pour pouvoir sortir de la chambre en tenue adéquat. Aujourd’hui… Une robe aux couleurs de la famille, encore… Si cela ne tenait qu’à elle, Neige porterait d’autres couleurs. Hors aller dire ça à son père. Elle se prendrait des remontrances encore, là elle voulait éviter d’en avoir de trop. Après tout pour garder le masque qu’elle c’était fait… Elle se devait d’être un minimum sage et obéissante. Ouvrant son livre à une page au hasard notre Neige souria légèrement, refermant par la suite le livre et le posant sur son lit. De là elle prit la décision de quitter la pièce, pour pouvoir faire un tour espérant pouvoir éviter de croiser son père, ses frères et même sa mère.

Aller à la cour était devenue une habitude dont elle aurait aimée éviter d’avoir. Mais pour garder son droit de respirer l’air extérieur de sa chambre, il fallait mieux pour elle qu’elle la garde. Ses pas la menèrent vers les longs du mur, observant les personnes avec un peu de curiosité afin de voir si quelqu’un venait de l’extérieur. Son envie d’en savoir plus vous savez ? Cette curiosité que son père voulait absolument supprimer, mais que nul n’y parvenait. La demoiselle marcha, faisant un peu attention à ne pas bousculer qui que ce soit, car son regard rêveur n’était pas vers là où elle marchait, bien que de temps en temps elle observa devant elle. Pour le moment elle n’avait croisée personnes de sa famille. C’était déjà une bonne chose. Peut être que son père manigançait quelque chose ? Sûrement, mais ce qu’elle espéra était de ne pas être une pièce maîtresse des plans potentiels de son père. Secouant légèrement la tête, la demoiselle n’avait sur le coup pas le sourire, cherchant surtout à essayer de réfléchir à son propre plan pour pouvoir enfin partir en voyage ! Rejoindre les chevaliers ? Non… Elle voulait plus de liberté ! Cette oiseau rare qu’elle voulait tant pouvoir suivre… Liberté. Enfin rêvassant un peu trop, elle manqua de percuter quelqu’un, la demoiselle s’inclina légèrement, encore un peu ailleurs pour tout dire, déclarant poliment ceci :


« Veuillez m’excuser, je ne vous avais pas remarqué... »

Elle ne se redressa pas de suite, attendant juste un mot de la personne, en fait si ça se trouvait ce n’était pas une personne, la demoiselle était un peu ailleurs, même de trop.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noble
Noble

Messages : 40
Date d'inscription : 21/09/2017

avatar

MessageSujet: Re: Première rencontre ou encore un rêve ? [Libre] Lun 9 Oct - 10:55






Première rencontre ou encore un rêve ?

Ft. Neige Lame







- Lizzy !

     La blanche fit volte-face. Une fraction de seconde supplémentaire, et elle esquiva d’un mouvement de tête la fléchette dont la pointe argentée se planta au milieu de la cible encastrée dans le mur opposé. Elle toisa la silhouette affalée sur l’un des fauteuils de la pièce. La pénombre régnait en ces lieux, mais elle n’eut aucun mal à deviner l’identité de cet individu.

- Aaron… Tes pseudo-tentatives d’assassinat n’ont plus aucun effet sur moi, tu le sais, non ?


     Son frère haussa les épaules, passa l’une de ses mains dans sa chevelure en bataille et s’étira. Quelques-unes de ses articulations craquèrent suite à ce geste. Il se leva, puis se glissa silencieusement derrière elle, la dépassant de quelques centimètres. Le brun ricana à l’oreille de sa petite sœur et l’entoura de ses bras.

- Je peux savoir ce que tu fais ici, dans le noir ? Tu devrais être occupé, je me trompe ?


- Je te retourne la question. Tu sais, je pourrais me montrer légèrement trop bavard au sujet de tes escapades nocturnes, à l’avenir…


     Le jeune comte ricana de plus belle. Agacée, elle agrippa brusquement le bras droit du jeune homme, le tordit puis le jeta à terre. Mais il ne la lâcha pas, et elle suivit le mouvement, sa force physique étant moindre. Quelques secondes plus tard, on ne discernait plus qu’une masse sombre dans la semi-obscurité, un amas de membres et de cheveux se livrant un combat silencieux. En d’autres termes peu mélioratifs ; deux gamins se chamaillant, ayant tout de même la décence de faire attention aux luxueux meubles.

     Dix-huit minutes. C'est le temps qu'il fallut à la noble pour se débarrasser de son frère, qui était d'humeur étonnamment taquine ce jour-là. Bien qu'il l'eût prévenue sur le ton de la plaisanterie, elle savait que cet avertissement n'était pas à prendre à la légère. La vampire se savait de temps à autre surveillée par son aîné et devait redoubler de vigilance. Même s'il ne savait que peu de choses, Aaron pourrait s'avérer être un élément gênant.

     Elle arrangea son apparence ; une fois propre, les vêtements de la veille furent troqués pour l'une des tenues extravagantes qu'elle arborait constamment parmi les nobles. Une robe violette assez courte au décolleté plongeant et une cape, toutes deux violettes et garnies de plumes noires, accompagnées de collants sombres, de talons hauts et d'un imposant diadème assorti. Sur son visage, elle traça à nouveau les habituelles marques ornant celui-ci.

     Ainsi accoutrée, la comtesse prit congé de son frère et quitta ses appartements. Elle traversa de nombreux couloirs baignés de lumière. Sur son passage, on la salua maintes fois. Courtoise, elle leur répondait toujours avec un respect et un intérêt feints. Beaucoup de gens la connaissaient et l'appréciaient, du moins c'est ce qu'elle constatait, et c'était très bien comme cela. Si les gens ne venaient pas à elle, c'était elle qui venait à eux. Aucun problème de ce côté-là.

     La blanche s'arrêta près d'une large et lumineuse fenêtre, puis observa l'extérieur. Du coin de l’œil, elle discerna vaguement quelqu'un marcher vers elle. Quelques secondes plus tard, son attention fut attirée par la voix de ladite personne. Elle haussa un sourcil et se tourna face à la jeune fille. Sans un mot, elle l’observa tranquillement, la détaillant de la tête aux pieds. À première vue, Élisabeth lui donnerait entre quinze et dix-huit ans. Vêtue d’une robe aux teintes blanches, noires et rouges, elle paraissait plutôt grande pour son âge. La plus âgée étira ses lèvres pourpres en un léger sourire.

- Ce n’est rien. Vous étiez perdue dans vos pensées, je présume ? Rêver n’est pas un crime, surtout pas venant d’une charmante demoiselle telle que vous.





©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noble
Noble

Messages : 6
Date d'inscription : 21/09/2017

avatar

MessageSujet: Re: Première rencontre ou encore un rêve ? [Libre] Mar 10 Oct - 1:10
Pensant sur le coup que l’on allait élever la voix à cause de son inattention, Cela fut à sa plus grande surprise que la jeune femme qu’elle aurait pu malencontreusement heurter, n’ai pas hausser la voix contre elle. Neige était jeune oui, grande oui… Mais souvent son comportement pouvant son montrer rêveur par rapport au monde extérieur était mal vu. Elle voulait partir à l’aventure ! Mais la plus part des nobles étaient là à lécher les bottes du roi. Son père lui voulait la marier à n’importe qui de proche du roi. Que ce soit un prince… Voir un noble très proche du roi…. Neige n’aimait pas ça. Elle voulait vivre libre et pas dans une cage d’or. Cette personne à qui elle avait à faire, se redressant pour voir le visage de cette dernière, Neige la reconnue assez rapidement, c’était une comtesse. A vrai dire là sur le coup elle ne savait plus comment s’adresser à elle. Sa réputation pouvait s’entacher encore plus. Son père n’avait pas encore vent de l’inattention de notre petite Neige. Mais cela pouvait arriver à tout moment et là… Soyez sûr qu’elle ne pourrait plus sortir d’une pièce sans être escorter par qui que ce soit. Sa mère, ses frères voir même son propre père ! Dans un sens sa vie serait sous contrôle, plus que là actuellement. Mais voilà, Neige voulait vivre libre et vivre une aventure digne de se nom. Neige revint à son interlocutrice, revenant un peu sur terre entre autre.

« Oui j’étais dans mes songes, pardonnez moi encore… Et je ne pense pas être si charmante que cela... »

Bien sûr sa mère dirait le contraire, mais elle non. En fait Neige n’aimait pas se juger elle même, ce n’était pas dans ses habitudes. Sauf au maniement des armes. Là elle se jugeait elle même. De manière à voir sa propre progression et réfléchir à la suite des événements. Vaincre son père étant pour l’instant sa priorité. Si seulement elle y arrivait. Enfin, chassant un bref instant cette pensée, elle chercha à communiquer, rien ne lui vint en tête car à vrai dire… Elle voulait fuir la noblesse. Hors, ce fut dans une extrême tentative qu’elle déclara.

« Une chose m’interpelle… Vous, vous avez déjà voyagé ? »

A ce moment précis elle s’en voulut elle même d’avoir dit ça. Si ça se trouvait elle n’était pas du genre à voyager et qu’au contraire… Elle préférait rester proche du roi. Ou… Et là ce serait amusant et intéressant ! La comtesse aurait peut être une histoire à raconter d’un voyage ! Après tout, Neige depuis petite n’avait pas le droit d’aller là où cela lui plaît. Le demoiselle devait rester obéissante à son père. D’ailleurs, peut être que le fait de parler à la comtesse plairait à son père qui croira des choses différentes. D’habitude Neige jouait sous un masque, mais là le masque n’était pas vraiment présent, tête en l’air, elle s’en voulait de ne pas avoir suivit son chemin et d’avoir oser parler à la comtesse. Mais gardant son sourire léger Neige attendit une réponse, ou voir un rejet de réponse pour pouvoir s’éclipser ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noble
Noble

Messages : 40
Date d'inscription : 21/09/2017

avatar

MessageSujet: Re: Première rencontre ou encore un rêve ? [Libre] Sam 21 Oct - 5:03






Première rencontre ou encore un rêve ?

Ft. Neige Lame







    Le sourire chaleureux de la comtesse n’avait pas quitté son visage, et tandis qu’elle écoutait son interlocutrice, son regard avait dévié en direction de la fenêtre. Elle plissa légèrement les yeux, encore peu habituée à la lumière crue, après avoir passé autant de temps dans ses appartements aux volets clos. C’était bien le seul endroit du château parfois privé de lumière malgré l’heure avancée, à cause d’Aaron et de son étrange lubie qui lui dictait de se terrer dans la pénombre pendant des heures. Au-dehors, elle voyait des domestiques travailler, certains nobles s’affairer,  et d’autres se pavaner avec leurs ombrelles sous un soleil ayant presque atteint le zénith.

- Vous n’êtes pas à blâmer. J’étais moi aussi comme vous à votre âge. Je le suis toujours un peu, d’ailleurs. Soit vous apprenez à garder les pieds sur terre, soit vous vous débrouillez pour que les autres ne s’aperçoivent pas de ce qu’ils qualifieraient de rêveries futiles, d’insouciance ou encore d’impertinence de votre part.

    La luminosité semblait vouloir lui brûler la rétine. Elle fixa à nouveau la vampire. Des taches de lumière gênèrent un instant sa vision, puis elle analysa plus en détail son apparence physique.  Peau claire, chevelure brune. Élisabeth devina à sa corpulence athlétique que celle-ci s’entraînait au combat. C’était une noble, bien évidemment, mais elle n’en avait ni l’orgueil, ni la prestance. On ne lui retrouvait pas l’air hautain généralement affiché par la plupart des membres de la noblesse.  Le sourire de la plus âgée devint légèrement narquois. Elle se pencha vers la jeune fille et baissa d’un ton, comme pour se confesser à elle.

- Les gens sont un peu stupides. Moi, je pense que la capacité à pouvoir s’évader de la réalité et d’échapper à une routine ennuyeuse, même pour un instant fugace, est bien plus un atout qu’un défaut. C'est synonyme d’intelligence, chose que malheureusement, peu d’entre eux ont l’air de posséder en ces lieux.

    La blanche lui adressa un clin d’œil discret, s’écarta et se redressa. Au loin, elle vit arriver deux personnes, qu’elle devina être un couple. Tous deux vêtus de blanc et de bleu pâle, ils minaudaient de manière exagérée en longeant le mur. La comtesse perçut des bribes de leur discussion, étoffée de paroles vides, inutiles. La demoiselle gloussa,  et son rire haut perché résonna dans le couloir. Lorsqu’elle aperçut les deux vampires non loin d’elle, l’humaine rougit légèrement et se tut. Le duo les salua, et Élisabeth fit de même, toujours avec une courtoisie irréprochable, même si son regard s’était arrêté une infinitésimale seconde sur le cou de l’ingénue.

- Si j’ai déjà voyagé ? Bien sûr, il serait dommage de rater une quelconque occasion de découvrir de magnifiques cités. Ayame est une belle ville malgré tout. Je n’ai rien contre le fait de rester à la cour du roi, mais je peux parfaitement concevoir que l’on puisse se sentir à l’étroit ici. Je suis tout de même plus à l’aise dans mon château. Mais si vous voulez un conseil, visitez en priorité Caely et Alberich. J’y suis allée de nombreuses fois, elles sont incontournables. En revanche, évitez Dagora… Elle regorge de plébéiens, d’individus douteux et j’en passe. Une jeune demoiselle telle que vous n’aurait rien à y faire, d’ailleurs. Je vous aurai bien recommandé d’aller à Isvina, mais j’ai bien peur que notre impureté ne nous en interdise malheureusement l’accès.

    La jeune femme l’observait d’un air serein, replaçant convenablement l’une de ses mèches de cheveux. Quelques secondes s’écoulèrent suite à sa tirade, avant qu’elle ne reprenne la parole.

- Pardonnez mon impolitesse ; je ne me suis toujours pas présentée. Je suis la comtesse Élisabeth Báthory. Mais il se pourrait que nous nous soyons déjà croisées en ces lieux, mademoiselle… ?





©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Première rencontre ou encore un rêve ? [Libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Vient ici pour la première fois en 15 ans [Libre]
» [M] Douglas Booth - Première et unique grand amour (libre)
» Libre — Première route
» Première étape [ Libre et gratuit d'accès ^^]
» Obama en chute libre ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
City of lies RPG ::  :: Les plaines :: Ayame-
Sauter vers: