Partagez|

Mission impossible : le supporter. [Pv Artémis]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Admin
Admin

Messages : 48
Date d'inscription : 17/09/2017

avatar

MessageSujet: Mission impossible : le supporter. [Pv Artémis] Mar 26 Sep - 13:02
Auréliane traversait d'un pas rapide les couloirs de Wisteria. Elle ne savait pas trop quoi penser de la mission qu'on venait de lui assigner. Souvent, très souvent, on pouvait voir une petite poignée de chevaliers, parfois dirigée par un noble ou deux (des nobles qui bougent leurs fesses de leur fauteuil douillet, miracle) s'aventurer dans la forêt à la recherche du mythique château. Bon, il y a avait aussi de simples curieux, mais c'était moins problématique. Quand il s'agissait de chevaliers ou de nobles, c'est que leurs intentions étaient moins amicales. Ils étaient à la recherche non pas du château, mais plutôt de ce qu'il abritait. Le prisme.

Mais la forêt était tellement immense ! Personne n'avait jamais réussi à trouver l'Organisation. Bon, aussi peut-être parce que le prisme s'arrangeait pour détourner du chemin ceux qui étaient un peu trop prêts du but. Jusque-là, il n'y avait jamais eu aucun problème. A une exception ou deux près. Comme celle qu'allait devoir régler Auréliane. Un noble ne s'était pas laissé dupé et avait suivi la bonne piste, il s'approchait dangereusement de Wisteria, et allait bientôt l'atteindre. En fait, c'était un noble qui à la base devait géré un groupe de chevaliers, mais il avait abandonné ces derniers (le sale déserteur) pour suivre une autre piste. Et malgré tous les efforts du prisme, il était bien trop prêt du but. La forêt guettait chaque étranger prête à lui sauter à la gorge, alors jamais ils ne seraient soupçonnés, si le noble venait à être "accidentellement" tué. Il faudrait quand même déplacé le corps pour qu'il soit retrouvé, car le prisme ne laisserait évidemment pas ses compagnons aller aussi loin que ce foutu noble.

Auréliane était bien contente de cette mission. Tuer un noble... Que du plaisir. Si ça avait été un chevalier, elle aurait rebuté à la tâche. Mais un noble... Elle ne pouvait espérer mieux. Elle mettrait un point d'honneur à ce que tout soit effectué à la perfection. Sans doute pour ça que son supérieur l'avait jugée digne de cette mission. Mais ce qu'elle ne comprenait pas, c'était pourquoi un partenaire ? Bon, elle avait déjà eu des missions en équipe, mais avec d'autres membres de son escouade, normalement, les autres "dérivés de Purple". Or, là, c'était avec un effectif de Yellow qu'elle se retrouvait. A quoi pensait Purple en la mettant avec cet "agent Gold" ? Elle haussa les épaules. Elle vérifia une dernière fois son équipement. Son katana pendait à sa taille, parfaitement aiguisé, et par précaution, une petite dague se cachait dans l'une de ses bottes. Elle aurait bien pris son arc, mais elle doutait qu'il lui soit d'une quelconque utilité. Elle n'était pas très bonne dans cette discipline, elle atteignait la cible, mais pas le centre pour autant. C'était mieux que rien, mais dans une mission où il était question de vie ou de mort, mieux valait se reposer sur des acquis.  

Une fois certaine d'être prête, elle se dirigea d'un point rapide au point de Rendez-vous que lui avait annoncé Purple. Elle arriva en avance, comme à son habitude et patienta, adossée contre un arbre. Elle était presque tentée d'y aller tout de suite, sans attendre l'agent Gold. Mais ce n'était pas une bonne idée. Elle était largement capable de tuer un noble sans aide, ce n'était pas ça. Juste que elle allait éviter de désobéir et de s'attirer des ennuis. Elle suivrait les ordres, tant que sa cible ne venait pas se balader sous ses yeux... Là, plutôt que de laisser une occasion filer, elle la saisirait sans hésitation. Mais ce qui la tira de ses pensées ne fut pas les pas d'un ennemi, mais d'un plutôt d'un allié. En toute logique. Elle avait déjà aperçu cet homme dans les couloirs du château, toujours en train de s'énerver pour tout et pour rien. Se redressant, elle s'avança vers lui.

Il était vraiment petit. Pourtant, cela ne semblait pas déranger Auréliane. Ou plutôt Améthyst, au vu du contexte. En tout cas, alors que beaucoup en auraient profité pour le regarder de haut, Auréliane semblait s'en moquer complètement. On aurait même dit qu'elle n'avait pas remarqué la différence de taille. Pourtant, elle faisait bien 1m70. Mais ce genre de détail... Elle n'en avait strictement rien à faire.

- Agent Gold, je présume ?

Son ton était parfaitement professionnel, il semblait même qu'aucune émotion ne le traversait. Ce qui allait avec cet air impassible. Du Auréliane tout craché. Laissant à peine quelques secondes pour laisser le temps à son nouveau partenaire de confirmer, elle enchaîna pour se présenter :

- Agent Améthyst. Vous êtes prêt, on peut y aller ?

Au moins, il n'y avait pas de blabla inutile avec elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prisme
Prisme

Messages : 43
Date d'inscription : 20/09/2017

avatar

MessageSujet: Re: Mission impossible : le supporter. [Pv Artémis] Mar 26 Sep - 22:00
Une mission en duo? Ce que j'aimais. G.E.N.I.A.L. Un coup de G.É.N.I.E! Je retiens la personne qui a eu cette merveilleuse idée et en prime une mission d'assassinat S.U.P.E.R...
J'ai bien envie de faire une réclamation pour cette mission mais...je ne pouvais pas me permettre de refuser ça prouverai ma faiblesse et je ne voudrai pas paraître faible face au Prismes, non je voulais leur prouver que moi aussi je suis capable de faire de grandes choses (le premier qui dit''petit'' je l'étrangle suis-je clair ?)

Bref il serai temps de voir qui est mon équipier même si je connaissait son nom de code : Améthyst. Qui que soit mon partenaire pur ou impur ce sera lui qui tuera ce noble...Noble...je vais tuer...non assisté à la mort d'un confrère... Ça pourrait être moi...es-ce une mise en garde ? Doutez-donc de ma loyauté? Qu'importe qu'il me test autant qu'il le souhaite, faut juste qu'il me harcele pas trop avec ça car sinon je retourne à ma vie de voyageur nan!

Faudrai peut-être que j'arrête de commencer à m'énerver pour retrouver mon partenaire non? Oui ça serai plus judicieux. Pour cette mission j'avais décidé de pas prendre mon Chocobo mais de voler de mes propres ailes (non je n'ai pas volé, j'ai marché!).

Bizzarement cette mission me paraissaient dangereux et voir mon mignon Chocobo se blesser la pa-pa-pattes me plaisait pas trop... Elle me plaisait pas aussi le fait de supporter quelqu'un. Bordel encore un qui va me les saouler sévères à encore me rabaisser ! (Dans les deux sens du terme !) Mais bon s'il disait un mot je lui lancerai une jolie flèche dans le coeur avec un grand sourire angélique avec amours. Ah ah très bonne idée Arty digne d'un Ange !

Dix minutes plus tard j'arrivais face à une femme...plus...grande ?... Attendez je dois lever la tête pour qu'elle me voit ! Je fis une petite grimace, le poing serré mais qui disparu bien vite.

Aucune remarque...aucune remarque...sur ma taille...elle c'est pas exclamé rien. Le neutre total...ou plutôt le professionnalisme totale...autant faire pareil non?

-Agent Gold, enchanté de vous connaître Améthyst.

Cette fille aussi froide que la glace. Elle me prennait de haut ? Je fronçai les sourcils et répondit à sa dernière question qui était toujours aussi neutre.

-Oui, on peut y'allez, dis-je d'une voix banale la main sur mon carquois dont l'autre main tenait mon arc.

Je me demande jusqu'à quand elle va rester neutre...a-t-elle peur des souris ? Son cris sera-t-il toujours aussi neutre ? Déjà es-ce qu'un cris neutre ça existe ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin

Messages : 48
Date d'inscription : 17/09/2017

avatar

MessageSujet: Re: Mission impossible : le supporter. [Pv Artémis] Dim 1 Oct - 11:57
L'Agent Gold se montra d'une politesse qui pouvait démentir la réputation qu'il s'était créée lui-même à force de s'énerver encore et encore, pour un oui ou pour un non. Mais ce n'était pas pour déplaire à Auréliane, qui était agréablement surprise, si l'on peut dire, bien qu'elle ne le montrait pas. Pour qu'une émotion apparaisse sur son visage... Il en fallait beaucoup. Il n'y avait qu'avec Alfin, son petit frère qu'elle souriait naturellement.

- Agent Gold, enchanté de vous connaître Améthyst.

Elle acquiesça en baissant légèrement la tête. Que devait-elle répondre ? Qu'elle était enchantée également ? Elle ne l'était pas particulièrement, alors à quoi bon. Elle n'avait rien contre lui, mais évidemment qu'elle ne pouvait pas être ravie de le rencontrer. Et pour plusieurs raisons. Auréliane était une asociale qui se moquait complètement des contacts sociaux, mais aussi, elle ne comprenait pas la raison de ce nouveau partenaire, et quelque part c'était assez agaçant. Elle aurait voulu se voir confier cette mission seule aussi. Tuer un noble... Elle ne pouvait espérer mieux comme tâche. Et ça aurait été parfait si elle était la seule à devoir accomplir ce que certains qualifieraient de "sale besogne".

- Oui, on peut y aller.

Au moins, elle pouvait lui accorder le mérite de ne pas perdre de temps. Ce n'était pas le cas de tout le monde. Mais elle n'allait pas théoriser sur quels agents aimaient perdre du temps à la discussion, et quels autres agents ne le faisaient pas. Surtout qu'elle ne connaissait pas tant de monde que cela, au contraire. Elle n'essayait pas vraiment de sympathiser avec ses collègues, aussi. Pourquoi le ferait-elle ? C'était des collègues rien de plus, faire évoluer une relation professionnelle en relation amicale était on ne peux plus inutile à ses yeux. Mais soit. Elle hocha une nouvelle fois la tête à sa réponse.

- Bien. [/color]

Elle se détourna de son partenaire pour désigner la direction qui lui avait fait le dos pendant sa discussion avec l'Agent Gold indiquant :

- Notre cible se trouve à peut-être un ou deux kilomètres, un et demi, je dirais. Si elle n'a pas bougée, elle doit se trouver dans un petit bosquet, mais comme je doute qu'elle soit restée immobile, mieux vaut être très vigilant. Même si on ne doit pas avoir grand chose à craindre de la part d'un noble.

Elle avait prononcé cette dernière phrase avec tout le naturel du monde, la voix toujours aussi neutre, même si son regard s'était peut-être légèrement teinté de dégoût et de mépris. Les nobles.. Qu'ils aillent tous crevés. Et encore, la mort serait une punition bien faible en comparaison de leurs actes. Mais c'était toujours mieux que de les regarder de loin se prélasser et s'enfoncer dans leurs vices tout en abusant de l'argent des simples habitants. Et en commettant d'autres atrocités auxquels Auréliane préférait ne pas penser. Elle commença à marcher vers la direction indiquée. Se diriger vers la "gueule du loup" sans plan n'était peut être pas la chose la plus conseillée, mais vu la distance, ils auraient largement le temps d'en élaborer un. Ou pas. Un kilomètre et demi, ça paraissait beaucoup, mais dans ce genre de situations, ça ne l'est peut-être pas tant que ça. L'adrénaline, tout ça, tout ça.

- Comment voulez-vous procéder ?

A lui poser ainsi la question, on pouvait croire qu'elle se contenterait de suivre ses idées, et peut-être était-ce le cas. Tant qu'elle pouvait tuer ce noble, la manière lui importait peu, même si elle avait une préférence pour le faire souffrir. Et se plier à un plan ne la dérangeait pas, même s'il n'était pas rare qu'elle prenne des initiatives un peu trop personnelles, parfois. Mais plutôt mourir que louper une occasion en or, ce serait trop bête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mission impossible : le supporter. [Pv Artémis]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Personnalités utilisées
» CIBLE INACCESSIBLE ! MISSION IMPOSSIBLE ? [Yumi ESUKI, Kame no Kiri]
» Mission : Impossible... version Chapelier fou ! • Mad Swan
» Mission impossible, ft. Sonic
» Mission impossible ou pas [Kalyani]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
City of lies RPG ::  :: Forêt de Malachite-
Sauter vers: