Partagez|

Mission impossible : le supporter. [Pv Mimi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Admin
Admin

Messages : 348
Date d'inscription : 17/09/2017
Inventaire : - Katana magique contrôlant l'eau
- Passe-partout
- Masque

avatar

MessageSujet: Mission impossible : le supporter. [Pv Mimi] Mar 26 Sep - 13:02
Auréliane traversait d'un pas rapide les couloirs de Wisteria. Elle ne savait pas trop quoi penser de la mission qu'on venait de lui assigner. Souvent, très souvent, on pouvait voir une petite poignée de chevaliers, parfois dirigée par un noble ou deux (des nobles qui bougent leurs fesses de leur fauteuil douillet, miracle) s'aventurer dans la forêt à la recherche du mythique château. Bon, il y a avait aussi de simples curieux, mais c'était moins problématique. Quand il s'agissait de chevaliers ou de nobles, c'est que leurs intentions étaient moins amicales. Ils étaient à la recherche non pas du château, mais plutôt de ce qu'il abritait. Le prisme.

Mais la forêt était tellement immense ! Personne n'avait jamais réussi à trouver l'Organisation. Bon, aussi peut-être parce que le prisme s'arrangeait pour détourner du chemin ceux qui étaient un peu trop prêts du but. Jusque-là, il n'y avait jamais eu aucun problème. A une exception ou deux près. Comme celle qu'allait devoir régler Auréliane. Un noble ne s'était pas laissé dupé et avait suivi la bonne piste, il s'approchait dangereusement de Wisteria, et allait bientôt l'atteindre. En fait, c'était un noble qui à la base devait géré un groupe de chevaliers, mais il avait abandonné ces derniers (le sale déserteur) pour suivre une autre piste. Et malgré tous les efforts du prisme, il était bien trop prêt du but. La forêt guettait chaque étranger prête à lui sauter à la gorge, alors jamais ils ne seraient soupçonnés, si le noble venait à être "accidentellement" tué. Il faudrait quand même déplacé le corps pour qu'il soit retrouvé, car le prisme ne laisserait évidemment pas ses compagnons aller aussi loin que ce foutu noble.

Auréliane était bien contente de cette mission. Tuer un noble... Que du plaisir. Si ça avait été un chevalier, elle aurait rebuté à la tâche. Mais un noble... Elle ne pouvait espérer mieux. Elle mettrait un point d'honneur à ce que tout soit effectué à la perfection. Sans doute pour ça que son supérieur l'avait jugée digne de cette mission. Mais ce qu'elle ne comprenait pas, c'était pourquoi un partenaire ? Bon, elle avait déjà eu des missions en équipe, mais avec d'autres membres de son escouade, normalement, les autres "dérivés de Purple". Or, là, c'était avec un effectif de Yellow qu'elle se retrouvait. A quoi pensait Purple en la mettant avec cet "agent Gold" ? Elle haussa les épaules. Elle vérifia une dernière fois son équipement. Son katana pendait à sa taille, parfaitement aiguisé, et par précaution, une petite dague se cachait dans l'une de ses bottes. Elle aurait bien pris son arc, mais elle doutait qu'il lui soit d'une quelconque utilité. Elle n'était pas très bonne dans cette discipline, elle atteignait la cible, mais pas le centre pour autant. C'était mieux que rien, mais dans une mission où il était question de vie ou de mort, mieux valait se reposer sur des acquis.  

Une fois certaine d'être prête, elle se dirigea d'un point rapide au point de Rendez-vous que lui avait annoncé Purple. Elle arriva en avance, comme à son habitude et patienta, adossée contre un arbre. Elle était presque tentée d'y aller tout de suite, sans attendre l'agent Gold. Mais ce n'était pas une bonne idée. Elle était largement capable de tuer un noble sans aide, ce n'était pas ça. Juste que elle allait éviter de désobéir et de s'attirer des ennuis. Elle suivrait les ordres, tant que sa cible ne venait pas se balader sous ses yeux... Là, plutôt que de laisser une occasion filer, elle la saisirait sans hésitation. Mais ce qui la tira de ses pensées ne fut pas les pas d'un ennemi, mais d'un plutôt d'un allié. En toute logique. Elle avait déjà aperçu cet homme dans les couloirs du château, toujours en train de s'énerver pour tout et pour rien. Se redressant, elle s'avança vers lui.

Il était vraiment petit. Pourtant, cela ne semblait pas déranger Auréliane. Ou plutôt Améthyst, au vu du contexte. En tout cas, alors que beaucoup en auraient profité pour le regarder de haut, Auréliane semblait s'en moquer complètement. On aurait même dit qu'elle n'avait pas remarqué la différence de taille. Pourtant, elle faisait bien 1m70. Mais ce genre de détail... Elle n'en avait strictement rien à faire.

- Agent Gold, je présume ?

Son ton était parfaitement professionnel, il semblait même qu'aucune émotion ne le traversait. Ce qui allait avec cet air impassible. Du Auréliane tout craché. Laissant à peine quelques secondes pour laisser le temps à son nouveau partenaire de confirmer, elle enchaîna pour se présenter :

- Agent Améthyst. Vous êtes prêt, on peut y aller ?

Au moins, il n'y avait pas de blabla inutile avec elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prisme
Prisme

Messages : 315
Date d'inscription : 20/09/2017
Inventaire : Arc de foudre

avatar

MessageSujet: Re: Mission impossible : le supporter. [Pv Mimi] Mar 26 Sep - 22:00
Une mission en duo? Ce que j'aimais. G.E.N.I.A.L. Un coup de G.É.N.I.E! Je retiens la personne qui a eu cette merveilleuse idée et en prime une mission d'assassinat S.U.P.E.R...
J'ai bien envie de faire une réclamation pour cette mission mais...je ne pouvais pas me permettre de refuser ça prouverai ma faiblesse et je ne voudrai pas paraître faible face au Prismes, non je voulais leur prouver que moi aussi je suis capable de faire de grandes choses (le premier qui dit''petit'' je l'étrangle suis-je clair ?)

Bref il serai temps de voir qui est mon équipier même si je connaissait son nom de code : Améthyst. Qui que soit mon partenaire pur ou impur ce sera lui qui tuera ce noble...Noble...je vais tuer...non assisté à la mort d'un confrère... Ça pourrait être moi...es-ce une mise en garde ? Doutez-donc de ma loyauté? Qu'importe qu'il me test autant qu'il le souhaite, faut juste qu'il me harcele pas trop avec ça car sinon je retourne à ma vie de voyageur nan!

Faudrai peut-être que j'arrête de commencer à m'énerver pour retrouver mon partenaire non? Oui ça serai plus judicieux. Pour cette mission j'avais décidé de pas prendre mon Chocobo mais de voler de mes propres ailes (non je n'ai pas volé, j'ai marché!).

Bizzarement cette mission me paraissaient dangereux et voir mon mignon Chocobo se blesser la pa-pa-pattes me plaisait pas trop... Elle me plaisait pas aussi le fait de supporter quelqu'un. Bordel encore un qui va me les saouler sévères à encore me rabaisser ! (Dans les deux sens du terme !) Mais bon s'il disait un mot je lui lancerai une jolie flèche dans le coeur avec un grand sourire angélique avec amours. Ah ah très bonne idée Arty digne d'un Ange !

Dix minutes plus tard j'arrivais face à une femme...plus...grande ?... Attendez je dois lever la tête pour qu'elle me voit ! Je fis une petite grimace, le poing serré mais qui disparu bien vite.

Aucune remarque...aucune remarque...sur ma taille...elle c'est pas exclamé rien. Le neutre total...ou plutôt le professionnalisme totale...autant faire pareil non?

-Agent Gold, enchanté de vous connaître Améthyst.

Cette fille aussi froide que la glace. Elle me prennait de haut ? Je fronçai les sourcils et répondit à sa dernière question qui était toujours aussi neutre.

-Oui, on peut y'allez, dis-je d'une voix banale la main sur mon carquois dont l'autre main tenait mon arc.

Je me demande jusqu'à quand elle va rester neutre...a-t-elle peur des souris ? Son cris sera-t-il toujours aussi neutre ? Déjà es-ce qu'un cris neutre ça existe ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin

Messages : 348
Date d'inscription : 17/09/2017
Inventaire : - Katana magique contrôlant l'eau
- Passe-partout
- Masque

avatar

MessageSujet: Re: Mission impossible : le supporter. [Pv Mimi] Dim 1 Oct - 11:57
L'Agent Gold se montra d'une politesse qui pouvait démentir la réputation qu'il s'était créée lui-même à force de s'énerver encore et encore, pour un oui ou pour un non. Mais ce n'était pas pour déplaire à Auréliane, qui était agréablement surprise, si l'on peut dire, bien qu'elle ne le montrait pas. Pour qu'une émotion apparaisse sur son visage... Il en fallait beaucoup. Il n'y avait qu'avec Alfin, son petit frère qu'elle souriait naturellement.

- Agent Gold, enchanté de vous connaître Améthyst.

Elle acquiesça en baissant légèrement la tête. Que devait-elle répondre ? Qu'elle était enchantée également ? Elle ne l'était pas particulièrement, alors à quoi bon. Elle n'avait rien contre lui, mais évidemment qu'elle ne pouvait pas être ravie de le rencontrer. Et pour plusieurs raisons. Auréliane était une asociale qui se moquait complètement des contacts sociaux, mais aussi, elle ne comprenait pas la raison de ce nouveau partenaire, et quelque part c'était assez agaçant. Elle aurait voulu se voir confier cette mission seule aussi. Tuer un noble... Elle ne pouvait espérer mieux comme tâche. Et ça aurait été parfait si elle était la seule à devoir accomplir ce que certains qualifieraient de "sale besogne".

- Oui, on peut y aller.

Au moins, elle pouvait lui accorder le mérite de ne pas perdre de temps. Ce n'était pas le cas de tout le monde. Mais elle n'allait pas théoriser sur quels agents aimaient perdre du temps à la discussion, et quels autres agents ne le faisaient pas. Surtout qu'elle ne connaissait pas tant de monde que cela, au contraire. Elle n'essayait pas vraiment de sympathiser avec ses collègues, aussi. Pourquoi le ferait-elle ? C'était des collègues rien de plus, faire évoluer une relation professionnelle en relation amicale était on ne peux plus inutile à ses yeux. Mais soit. Elle hocha une nouvelle fois la tête à sa réponse.

- Bien. [/color]

Elle se détourna de son partenaire pour désigner la direction qui lui avait fait le dos pendant sa discussion avec l'Agent Gold indiquant :

- Notre cible se trouve à peut-être un ou deux kilomètres, un et demi, je dirais. Si elle n'a pas bougée, elle doit se trouver dans un petit bosquet, mais comme je doute qu'elle soit restée immobile, mieux vaut être très vigilant. Même si on ne doit pas avoir grand chose à craindre de la part d'un noble.

Elle avait prononcé cette dernière phrase avec tout le naturel du monde, la voix toujours aussi neutre, même si son regard s'était peut-être légèrement teinté de dégoût et de mépris. Les nobles.. Qu'ils aillent tous crevés. Et encore, la mort serait une punition bien faible en comparaison de leurs actes. Mais c'était toujours mieux que de les regarder de loin se prélasser et s'enfoncer dans leurs vices tout en abusant de l'argent des simples habitants. Et en commettant d'autres atrocités auxquels Auréliane préférait ne pas penser. Elle commença à marcher vers la direction indiquée. Se diriger vers la "gueule du loup" sans plan n'était peut être pas la chose la plus conseillée, mais vu la distance, ils auraient largement le temps d'en élaborer un. Ou pas. Un kilomètre et demi, ça paraissait beaucoup, mais dans ce genre de situations, ça ne l'est peut-être pas tant que ça. L'adrénaline, tout ça, tout ça.

- Comment voulez-vous procéder ?

A lui poser ainsi la question, on pouvait croire qu'elle se contenterait de suivre ses idées, et peut-être était-ce le cas. Tant qu'elle pouvait tuer ce noble, la manière lui importait peu, même si elle avait une préférence pour le faire souffrir. Et se plier à un plan ne la dérangeait pas, même s'il n'était pas rare qu'elle prenne des initiatives un peu trop personnelles, parfois. Mais plutôt mourir que louper une occasion en or, ce serait trop bête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prisme
Prisme

Messages : 315
Date d'inscription : 20/09/2017
Inventaire : Arc de foudre

avatar

MessageSujet: Re: Mission impossible : le supporter. [Pv Mimi] Ven 8 Déc - 22:28
Le neutre...encore le neutre. Je fronçais les sourcils tandis qu'elle me montrait la direction de ce noble. À quelques kilomètres hein? Parfait plus vite on aura terminé avec cette mission plus vite je pourrai partir, non pas que le fait que ce soit une impure vampire, non, le simple fait d'être trop professionnel. Trop neutre.

On dirait un cadavre! Un Chevalier travaillant pour le Roi! Enfin bon soyons réalistes elle parle ! C'est déjà un grand progrès !

Je mis la mains sur mon carquois et fixer toujours la direction qu'elle avait indiqué. Pas grand chose à craindre des nobles? J'arquais le sourcil droit.

-Certains nobles ont bénéficiés de cours d'escrime ou de combats pour se défendre en cas de danger. Ils ne sont pas aussi faible que de simples paysans, agent.

Bon ça c'etais dis. Calme.  Calme...bordel elle avait rien ''fait'' et je commençais déjà à froncer des sourcils!

''le comment voulez vous procédez'' veut dire que c'est à moi d'adopter un plan?

Je posais deux doigts sur mon menton songeur, tête baissé.

-Je ferai diversion autant qu'Ame Pur il ne me fera aucun mal vous en profiterai de ce moment pour le tuer. Mais ne le tuer pas d'une manière barbare comme vos confrères vampires s'il vous plait. L'odeur du sang me donne vite la migraine.

Et la vue m'en donnerai sans doute la nausé.

-Avez-vous des questions où voulez-vous changer de plan?, Je serrai légèrement les poings et parla d'une voix glacial. Sachez juste que je ne veux pas tuer cet homme de mes propres mains pour finir impure

Comme vous! Ma Pureté était ce qui me restait de fierté. Mais ça je ne le dirai pas à voix haute après tout cela se voyait.

Je soupirail pour ensuite reprendre sérieusement.

-La saison des chasses est ouverte et ce noble doit sans doute avoir quelques amis pas loins, ou encore avoir des chiens et un fusil. Alors agent toujours rien à craindre ?dis-je en faisant un grand ironique à ma partenaire à cette dernière remarque.

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin

Messages : 348
Date d'inscription : 17/09/2017
Inventaire : - Katana magique contrôlant l'eau
- Passe-partout
- Masque

avatar

MessageSujet: Re: Mission impossible : le supporter. [Pv Mimi] Jeu 28 Déc - 18:29
Auréliane l'écouta, pas un instant convaincue de la dangerosité des nobles. Des cours d'escrime ? C'est que les nobles devaient être de biens mauvais élèves, car elle avait réussit à abattre son premier noble a à peine treize ans. Et pourtant ce n'était pas un gamin, il était plus âgé qu'elle, et d'âge mûr, suffisamment pour se défendre. Et tous les autres nobles ayant pu être ses victimes ne valaient pas mieux que le premier. Bon, il y en avait qui lui avait donné du fil à retordre, elle ne pouvait prétendre le contraire même si sa fierté l'empêcherait certainement de l'avouer à voix haute. Mais elle avait toujours réussi à s'en sortir et à garder la tête haute.

- "En cas de danger". En effet. Mais quand ils peuvent éviter de s'exposer, ils préfèrent envoyer leurs petits chevaliers. Un agent de terrain qui a l'habitude de ce type de situation serait bien plus performant qu'un noble qui passe son temps à se cacher derrière sa marionnette.

Oui, une marionnette... Voilà ce qu'était un chevalier à ses yeux. C'est pour ça qu'elle n'aimait pas vraiment avoir affaire à eux. C'était juste des pauvres hommes manipulés... Les tuer ne lui apportait rien si ce n'était un sentiment de culpabilité. Quand elle tuait les nobles... ? Elle ne ressentait rien. Fut une époque où elle en tirait un sentiment de satisfaction malsain, mais désormais, elle faisait juste ce qu'il fallait faire. Il y avait malgré tout une envie de vengeance derrière sa présence au Prisme, mais cette envie s'était quelque peu atténuée, remplacée par le désir de "nettoyer" Aenea. Car tant que les nobles vivraient il y aurait d'autres cas comme elle. Mais les chevaliers... Ils lui rappelaient un peu trop la gamine qu'elle était autrefois. Cette gamine qui se convainquait que les nobles n'étaient pas si mauvais, influencée par des parents trop naïfs, et qui allait même jusqu'à se dire que peut-être, les nobles n'avaient réellement que le bien de la population en tête, comme ils le prétendaient. Mais c'était terminé.

Croisant les bras, Auréliane attendit qu'il annonce la manière dont il voulait procéder. Elle réfléchissait elle-même, mais à quoi bon ? Elle savait que dans le feu de l'action, si elle voyait une opportunité, elle ne la laisserait pas filer. Quitte à ne pas se tenir au plan.

- Je ferai diversion autant qu'Ame Pur il ne me fera aucun  mal vous en profiterez de ce moment pour le tuer. Mais ne le tuez pas d'une manière barbare comme vos confrères vampires s'il vous plait. L'odeur du sang me donne vite la migraine.

Auréliane haussa un sourcil. Il pensait sincèrement que sa condition de race pure le sauverait ? Quelle naïveté. Et quelle petite nature il faisait. L'odeur du sang lui donnait la migraine ? Mais qu'est-ce qu'il faisait là, alors  ? Non parce que franchement on entrait pas au Prisme en ne supportant pas la vue du sang. Le prisme était quand même composé d'assassins, de voleurs, d'espions. Enfin.. Elle comprenait bien que certaines personnes ne tolèrent pas la vue du sang, mais de la part d'un Agent.. C'était un peu.. problématique. Quant à son préjugé sur les vampires ? Il l'agaça, mais elle n'en montra rien. La mission était plus importante que de tels détails.

- Les vampires ne sont pas de tels monstres, c'est un préjugé, et je ne suis pas tombé bas au point de lui donner raison.

Même si fut une époque où.. Elle avait honte mais oui, en réalité elle était déjà tombée “aussi bas”. Sachant que ce “aussi bas”, pour elle, correspondait au niveau des nobles. Noble.. Quelle ironie de s'appeler ainsi alors qu'ils étaient souvent les plus barbares. Elle se rappela les corps mutilés et torturés de sa famille, et une froide détermination naquit en elle. Elle allait réussir cette mission, et ce serait un pas vers le détrônement des nobles. Pour un monde meilleur il fallait se débarrasser de la noblesse, même si elle sacrifiait elle-même son 'humanité'. Parce qu'à la base, tuer c'est mal. Mais à l'instant, elle s'en moquait pas mal.

Elle secoua négativement la tête quand il lui demanda si elle avait des questions et lâcha simplement, sans se vexer de son ton glacial “Cela me convient.”. Elle haussa les épaules quand il précisa qu'il était hors de question qu'il tue cet homme, l'air de dire “faites comme vous voulez”. Pour elle, ces notions de pureté.. C'était n'importe quoi. Elle n'avait pas demandé à naître vampire. Même si c'était un peu utopiste, elle préférait se dire que la pureté ne se résumait pas à la race d'une personne. Et il lui arrivait aussi de penser, que tous les êtres vivants étaient de toute manière pourris jusqu'à la moelle. A quelques exceptions près, sauf que ces exceptions étaient bien trop fragiles pour un monde aussi mauvais et s'éteignaient rapidement.

- La saison des chasses est ouverte et ce noble doit sans doute avoir quelques amis pas loin, ou encore avoir des chiens et un fusil. Alors agent toujours rien à craindre ?

Oh. C'est qu'il n'était pas bête. Pas qu'elle en ait douté, s'il avait émis quelques remarques avec lesquelles elle n'était pas du tout d'accord, elle ne s'était pas embêté à se faire un avis sur lui. Elle s'en ferait un, une fois la mission terminée, car ce qui était primordial pour elle, c'était bien ça. Le reste ? Pas vraiment d'importance.

- Vous faites bien de préciser. Je serais sur mes gardes, merci. Mais je ne pense pas que la menace soit grande.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prisme
Prisme

Messages : 315
Date d'inscription : 20/09/2017
Inventaire : Arc de foudre

avatar

MessageSujet: Re: Mission impossible : le supporter. [Pv Mimi] Ven 29 Déc - 17:42
Cette femme avait vraiment un tel self défense...le calme incarné. J'avais tendance à me disputer avec les gens et faire équipe avec une personne aussi professionnel m'ennuye quelques peu. Enfin bon j'avais touché la corde sensible quand je parlais des vampires. Avait-elle du mépris envers sa propre race ?

-Les préjugés ça doit bien être notre seul point commun enfin le point commun de tout le monde... Votre préjugé à vous c'est la noblesse, pour vous se sont tous des barbares des égoïstes et plein de truc bien mechants  pour ma part mes préjugés sont les races impures et une haine pour les vampire dont je pense qu'ils sont aussi barbares comme vous, vous le pensiez pour les nobles. Pourtant les deux peuvent bien être civilisés et ne sont pas tous des grands méchants et peuvent même se battre pour un même combat, comme nous vous voyez?

J'avais dis ça avec un petit sourire. Ces vrais que pendant que j'étais renié par mon Père j'allais d'habitant en habitant...chez les impurs car eux seul accepté de me loger, dans une misère demeure, une nourriture tout aussi misérable mais il ne faisait pas vraiment de distinction sur la pureté de ma race ou encore de mon mauvais caractère. Ils n'ont jamais voulu en profiter pour me voler ou encore me blesser. Leurs bon coeurs m'avait touché, certes j'avais croisé des brigands impurs qui correspondaient au parfait préjugés des vampires dans les histoires de gamins mais...tous n'étais pas comme ça. Bon ce n'étais pas le bon moment de nous attarder sur ça.

Je m'accroupis au sol et chercha d'éventuelles trace qui me permettrait de détecter environ le nombre de chiens ou encore d'hommes car comme à dit l'Agent ils avaient sans doute des chevaliers et si ça en venait à être le cas il doit être dispersé un peu partout et non forcément avec le noble ou les nobles.

Nous devront donc commencer par eux...si nous attaquons le noble directement on sera visible et ils pourront plus facilement nous tuer.

-Avant cela nous devrions trouver les chevaliers, car j'avais omis cette idée qu'ils y en auraient.

Certaind nobles n'avaient pas forcément des chevaliers qui les accompagnaient comme des toutous, mon Père refusait d'en avoir quand il chassait pour lui c'était une gêne. Et surtout lui il savait se défendre...

Le noble pouvait être faible en soi (ou fort) mais il pouvait être accompagné et si les prismes ont fait appel à deux agents c'est que forcément il doit y avoir quelques chose.

-Nous devons aussi faire attention à ne pas être repéré...ils peuvent être partout.

Je regardais le ciel. Je pouvais éventuellement volé...mais le risque serai qu'on me repére, pure ou pas on me tuerai probablement car je serai suspect.

-Nous devons établir un périmètre au tour de la cible, dis-je finalement. Comme ça nous neutraliseront manière silencieuse les chevaliers.

Nous les croiseront forcément...si on fait le tour  du périmètre de la cible nous ne pouvons que les rencontrer...

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin

Messages : 348
Date d'inscription : 17/09/2017
Inventaire : - Katana magique contrôlant l'eau
- Passe-partout
- Masque

avatar

MessageSujet: Re: Mission impossible : le supporter. [Pv Mimi] Dim 31 Déc - 14:33
- Les préjugés ça doit bien être notre seul point commun enfin le point commun  de tout le monde... Votre préjugé à vous c'est la noblesse, pour vous ceux sont tous des barbares des égoïstes et pleins de trucs bien mechants , pour ma part mes préjugés sont les races impures et une haine pour les vampire dont je pense qu'ils sont aussi barbares comme vous, vous le pensiez pour les nobles. Pourtant les deux peuvent bien être civilisés et ne sont pas tous des grands méchants et peuvent même se battre pour un même combat, comme nous vous voyez?

C'était beau ce qu'il venait de dire. Elle en aurait été émue, dans d'autres conditions.. En fait la ''Auréliane d'avant'' aurait même totalement approuvé. Il ne fallait pas se fier aux préjugés, blablabla. Elle aurait même ajouté que tout le monde avaient une part de bon en lui, comme le lui répétaient si souvent ses parents. Mais maintenant, c'était fini. Elle n'était plus aussi naïve. Elle avait vu de ses propres yeux ce dont les nobles étaient capables... Torturer des enfants.. Non, ce n'était pas civilisé. Et ce qu'elle savait, c'est qu'aucun noble n'avait bougé son cul pour éviter ça ou au moins dénoncer les coupables. Parce que sa famille possédait des informations sur les nobles, et que leur petite vie douillette valait plus que la vie des autres à leurs yeux.

- C'est bien joli, ce que vous dîtes. Et autrefois, je m'efforçais de me dire que les nobles n'étaient pas si mauvais. C'était une lourde erreur. Pour moi, torturer des enfants.. Puis les achever..  En violer d'autres... C'est impardonnable. Il n'y a bien que les nobles.. Pour faire ça.

Son regard se fit un instant douloureux. Rien dans sa posture ou son visage ne trahissait ses émotions, à part ses yeux qui vibraient de colère. Et de haine. Elle soupira et tout s'effaça. Il n'y avait plus aucune utilité à y penser maintenant. C'était du passé, et elle ne pouvait pas l'annuler. Mais elle pouvait faire en sorte que ça n'arrive plus jamais à qui que ce soit d'autre. Si le prisme atteignait son but... Non, quand il atteindrait son but. Et quand la population découvrirait son secret.. Enfin.. Si les nobles faisaient tant d'efforts pour le cacher, c'est qu'il était conséquent. Et quand il serait dévoilé, les nobles tomberaient. Ils seraient détruits.

- Avant cela nous devrions trouver  les chevaliers, car j'avais omis cette idée qu'ils y en aurait.

En fait, si Auréliane se souvenait bien, seul un individu avait été aperçu aussi près du château. Mais ses compagnons ne devaient pas être très loins, et ils finiraient sans doute bien par atteindre l'endroit.. Donc il n'avait pas tort en soi. Elle hocha la tête. Elle n'ajouta rien non plus quand il ajouta qu'il fallait faire attention à ne pas être repéré. C'était évident.

- Nous devons établir un périmètre autour de la cible. Comme ça nous neutraliseront manière silencieuse les chevaliers.

Auréliane hocha la tête, pensive. Elle visualisa mentalement  la carte  de la forêt qu'elle avait mémorisé par cœur , et ce depuis plusieurs années, d'ailleurs. La vampire avait plutôt bonne mémoire. Elle était une tueuse, après tout. Et avant  d'être dans le prisme, elle devait tout retenir sur ses cibles et les lieux où elle les attaquait. Bref. Elle avait le site en tête, avec une petit cercle pour la zone où devait être le noble. Elle établit mentalement un cercle autour de cette zone. Vu depuis combien de temps le noble avait été repéré, ses alliés ne pouvaient pas être allés bien loin.. Il fallait donc contourner le noble.. De chaque côté.. Et en marchant pour former un cercle autour du noble, ils croiseraient forcément ses alliés, nobles ou chevaliers. Le mieux était de se séparer. S'ils prenaient chacun un côté, ils se rejoindraient à un point et ils n'auraient plus qu'à prendre le noble par derrière.

- Il faut se séparer. L'un de nous prend par la droite, l'autre par la gauche et on contourne le noble. On tombera forcément sur des chevaliers si on est bien attentifs et vigilants. Nos routes se croiseront à un certain point, et on n'aura plus qu'à prendre le noble par derrière. Après, comme vous ne voulez pas tuer, ce que je conçois, il y a juste à assommer les chevaliers. Techniquement... Notre mission est juste de tuer le noble, pas les autres.

Même si ce serait mieux.. Ils étaient trop proches du refuge du prisme pour rester en vie.. Elle n'aurait qu'à les tuer elle-même, au pire.. Même si tuer des chevaliers.. Elle n'aimait pas trop, mais si c'était nécessaire, elle n'hésiterait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prisme
Prisme

Messages : 315
Date d'inscription : 20/09/2017
Inventaire : Arc de foudre

avatar

MessageSujet: Re: Mission impossible : le supporter. [Pv Mimi] Sam 10 Fév - 10:37
AurélianeFlèche
Mission impossible; la supporter
-Très bien allons-y, dis-je en acquiesçant                                                                                                                                              
J’enlève ma veste rouge et je la cache dans un buisson car avec ça je risquais d’être vite découvert. Je lançais un regard par-dessus mon épaule et soupirai de soulagement. La Super-Soldat n’était plus là ouf. Joué en solo devait sans doute faire autant de bien à elle qu’a moi.
Je partis discrètement et commençai à faire le périmètre qu’on m’avait assigné. C’est vrai que ce serait plus simple pour moi de me poster sur un arbre et tirer sur les cibles mais ils risqueraient de crier ou sinon je devrais les tuer et ça signifierait être impure.
Je sais qu’un jour je finirai par le devenir, mais je ne pouvais pas m’empêcher de retarder mon échéance… Chaque matin, quand je me regardai dans la glace je me disais que ça allait être sans doute mon dernier jour avant de devenir un ange déchu. Après tout je m’étais engagé dans le Prisme j’en savais les risques. Mais si je devenais impure je risquerais de perdre ce qui m’était le plus cher, ma fierté d’ange pur, la dernière chose qui me rattachait à mon ancienne vie de noble, à mon Père (même si je pense qu’il a dû finir impur à cause de sa ‘’femme’’ vampires et de ses poulpatatramachin). Certes il y avait notre passion pour les arcs qui nous reliait....
Mais maintenant que j’y pense, j’avais des flèches mais j’avais aussi ça !  Je lançais vite un regard autour de moi et escaladai l’arbre le plus proche et me cachai dans ses feuillages. La branche où j’étais avait l’air solide (de plus je suis assez léger) Je me levai, sorti de ma poche une petite fiole noire et l’ouvris. Puis je sorti une de mes flèches et mis quelques gouttes du contenu.
La flèche était beaucoup plus fine, beaucoup plus maniable, et surtout beaucoup plus rapide. Et même une partie ‘’tranchante " beaucoup plus réduite et allongé. Elle n’avait pas pour but de tuer. Enfin, elle n’était pas conçue pour ça. J'en avait une dizaine de flèche comme ça.
Je lançais un regard aux alentours pour trouver une potentielle cible. Bingo, un petit soldat pas loin qui regardait autour de lui. Il va servir de cobaye !
Je me mis en position de tir et tirai sur le cou. Je vis qu’il commençait à trembler mais tomba au sol sans un hurlement. Le poison avait dû faire effet. Quand je l’avais acheté, le vendeur avait dit que ce produit pourra faire dormir un bœuf immédiatement. C’est vraiment un bon produit, légèrement un peu beaucoup cher mais il vaut le coup. Mon père utilisait souvent ce genre de chose dans ses chasses. Je crois que ça va être mon joujou du moment. Un grand sourire diabolique apparu sur mes lèvres. Prochaine étape je ferai ça à ceux qui me feront chier sur ma taille !
Bref, je devais encore jouer le rôle du Marchand de Sable et je continuai sur trois soldats, pour changer d’arbre. Ils avaient l’air peu nombreux, il ne devait pas être un noble de grand rang a moins que l'Agent en a trouvé plus ?



_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin

Messages : 348
Date d'inscription : 17/09/2017
Inventaire : - Katana magique contrôlant l'eau
- Passe-partout
- Masque

avatar

MessageSujet: Re: Mission impossible : le supporter. [Pv Mimi] Dim 18 Fév - 14:23
Le plan qu'elle avait proposé (très simple en soi) semblait parfaitement convenir à l'agent Gold qui ne chercha pas à l'approfondir ou quoi que ce soit. Ni à discuter. Il faut dire que discuter aurait été idiot, c'était évident que bien qu'extrêment basique cette "stratégie" n'était pas mauvaise. Et c'est donc sans rien ajouter qu'elle commença à parcourir son périmètre, aussi silencieuse qu'un chat. Enfin peut-être pas autant que l'agent Gold au final, qui, elle l'avait bien remarqué, avait un pas incroyablement silencieux. Et même si sur ce point, elle ne le battait certainement pas, sa démarche restait souple et on entendait aucune brindille craquer à son passage.

Si Améthyste savait vaguement tirer à l'arc et atteindre une cible, elle était plus corps à corps, et c'est pourquoi elle devait aussi se faire on ne peux plus discrète, car si elle tombait sur un groupe de chevaliers, la surprise serait le seul avantage qu'elle aurait. Mais il ne semblait pas y avoir beaucoup de chevaliers, de toute manière. Et les quelques-uns qu'elle rencontra, n'étaient pas assez sur la garde, c'est limite s'ils n'envoyaient pas un appel à se faire tuer tant ils étaient bruyants. Ils avaient perdu la trace du noble qui les avaient surtout en réalité un peu abandonnés pour suivre sa propre piste. Et forcément, ces petits soldats pantins cherchaient désespérement et bruyamment leur supérieur. Les éliminer fut d'une facilité déconcertante.

Et à chaque fois qu'elle accomplissait cette sale besogne, elle essuyait impassiblement sa lame tâchée de sang contre leur vêtement, poussait un léger soupire car tuer des pauvres pantins n'était pas agréable aux yeux d'Améthyste qui avait juste pitié d'eux. Et puis c'était d'un ennui. Ce qu'elle voulait, elle, c'était enfin tuer ce noble. Elle laissa les corps en plan, mais avec bien l'intention de revenir s'en occuper. Enfin, elle les cacha quand même un minimum, histoire que si le hasard faisait qu'un chevalier avait été oublié, il ne tombe pas directement sur les cadavres de ses camarades. Remarquer leur disparition le mettrait déjà suffisamment sur ses gardes. Au final, elle avait du en tuer seulement quatre. Pas grand chose. Mais la troupe du noble n'était pas énorme d'après ses informations.

Auréliane continua sa marche, se rendant compte qu'elle allait rapidement arriver au point où ils étaient censés se rejoindre. Enfin rapidement... Disons que c'était l'impression qu'elle avait eu car entre sa démarche rapide, bien qu'elle était toujours sur ses gardes, et le nombre incroyablement bas d'ennemis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prisme
Prisme

Messages : 315
Date d'inscription : 20/09/2017
Inventaire : Arc de foudre

avatar

MessageSujet: Re: Mission impossible : le supporter. [Pv Mimi] Dim 4 Mar - 0:19
Je crois que j'avais fini ma part du boulot enfin dans ma partie du moins... A quelques mètres de là se trouvait le noble. Un gros personnage, la caricature parfaite du noble. Ingrat, arrogant,... Attendez c'est mon portrait ?

J'étais juste au dessus de lui, je pourrai très bien tirer une flèche sur lui. Si je le tuer de mes propres mains, serais-je un membre de confiance pour le Prisme ?
Je tendis mon arc sur ma cible...un simple tir et tout cela serai finit...je ne serai plus perçu comme un lâche je ne serai plus perçu comme un noble arrogant qui ne se contente que d'observer et de refiler le sale boulot aux autres. Je serai leurs égale! Oui! Je devais tirer !

Et ta fierté ? Ma fierté...ma Pureté, ce qui me restait, la chose dont j'étais le plus fier... Et puis tuer... Je ne pouvais pas tuer ce noble derrière son dos qui plus est c'était tout bonnement lâche.

Même si ce mec était un arrogants, un égoïste, je ne pouvais pas tuer un semblable...oui un semblable...c'est un noble...

Mon bras tremblait légèrement. Non, pas aujourd'hui, je me sentais pas capable.

J'abaissais mon arc. Le regard dure fixant le noble tirant sur une biche. Et en plus il lui a fallu trois flèches pour tuer cette pauvre animal. Quel imbécile... L'animal était encore vivant et il agonisait et il riait à gorge déployée fier de sa pitoyable victoire... Voyant l'animal agonisait et crier, instinctivement je brandis mon arc prêt à viser.

Pour la pauvre biche pouvais-je le tuer ? Non... Je dois garder mon calme. Je suis un ange pas un de ces impures qui tue au sang froid.

Mon cerveau tiqua. Améthyste ! Je la cherchais du regard ne sait on jamais la soldat pouvait se faire prendre... Et capturé. Même si je doutais fortement. Elle paraît vraiment professionnel très compétente...
Oui très compétente, elle tuait avec une telle précision sans une once d'hésitation que je ne pouvais que déglutir... D'un côté je l'enviais elle obéissait sans se poser de question, elle savait qu'elle faisait ça pour la Prisme, ou pour assouvir sa haine ?...ça me répugnait... Prendre la vie d'une personne avec une telle facilité. Ces personnes avait une famille, des amis...
Je me demande même si elle pense aux conséquences. Ah non, c'est vrai que les vampires sont des races qui aiment voir le sang giclait des entrailles de leurs adversaires !

Je ne pouvais m'empêcher d'observer durement l'Agent en serrant les dents même si je pense qu'elle me verrait sans doute pas à cause des feuillages, à vrai dire qu'elle me voit ou non je m'enfichais elle a bien du se douter que je n'appréciais pas ce genre de méthode. Je serrai durement mon arc.

Ce n'étais pas le moment...je me retournais pour observer le noble. Si je ne pouvais pas le tuer, je pouvais au moins l'épier...et assurer l'arrière de l'Agent en cas de problème quand elle passera à l'acte...car ils pouvaient très bien y avoir d'autres chevaliers..

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin

Messages : 348
Date d'inscription : 17/09/2017
Inventaire : - Katana magique contrôlant l'eau
- Passe-partout
- Masque

avatar

MessageSujet: Re: Mission impossible : le supporter. [Pv Mimi] Dim 18 Mar - 21:03
Loin de se douter qu'elle s'était suffisamment rapproché du point de rendez-vous pour que l'agent Gold puisse la voir et épier chacun de ses gestes, Auréliane avait enfin terminé sa tâche. Alors qu'elle pensait que personne ne pouvait la voir, une grimace de dégoût apparut sur son visage. Elle se massa les yeux, soupirant. Elle ne semblait pas apprécier ce qu'elle venait de faire. Un noble, elle s'en serait moqué totalement. Mais elle n'appréciait pas vraiment de tuer les chevaliers. Elle ressentait une certaine culpabilité pour leurs familles qui n'étaient certainement que de pauvres gens du peuple. Et quand ils apprendraient qu'un de leur parent avait été tué.... Bien sûr, la version officielle rejetterait sans doute la faute sur un animal sauvage ou quelque chose comme ça, mais si par malheur un enfant de ces malheureux pantins des nobles apprenait que c'était en réalité une organisation criminelle qui l'avait privé de son parent... Il voudrait devenir chevalier pour se venger de cette organisation. Il tuerait des personnes au nom des nobles, leur donnant ainsi envie de se battre contre les nobles. Un cercle vicieux.

Et Auréliane avait bien conscience de s'être jetée tête baissée dans ce cercle. Et de s'y enfoncer de plus en plus chaque jour. Ce n'était pas une bonne chose. Il fallait au contraire mettre fin à ce cercle. Mais le problème c'était que pour y mettre fin, il fallait commencer par supprimer la noblesse. L'équation pour stopper ce cercle était donc impossible à résoudre. Le seul moyen d'arrêter tout ça, c'était que le Prisme gagne. Qu'elle pensait. Mais serait-ce suffisant ? Et puis... Le but était un monde sans nobles, donc un monde meilleur ? Dans ce cas, tous les "participants", Prisme et autres, acceptaient de se sacrifier. Car avec tous les meurtres qu'ils auront commis, ils n'auront pas leur place dans ce monde. Ils seront à l'écart. Elle haussa à nouveau les épaules. Peu importait. Qu'elle meurt, qu'elle vive. Il fallait juste que l'échéance n'arrive que lorsqu'elle pourrait être sûre de la défaite des nobles. Une inspiration. Tant pis. C'était ainsi.

Elle se figea soudainement. Son "sixième sens" de tueuse venait de s'activer. Son visage redevint celui sans émotion que tout le monde lui connaissait bien. Et aussitôt son regard se dirigea vers les feuillages où se cachait Artémis, plissant les yeux. A travers le feuillage, elle réussit à apercevoir la silhouette de quelqu'un. Pas d'armure apparemment vu que ce qu'elle entrevoyait était des bouts de vêtements. Un peu plus d'observation lui laissait penser qu'il s'agissait tout simplement de l'agent Gold, elle laissa donc son katana en place, même si à cette distance il ne lui aurait de toute manière pas été très utile. Elle n'en était pas sûre à cent pour cent, mais le rire gras et malsain de celui qui était le noble lui confirma qu'il ne pouvait s'agir que d'Artémis dans l'arbre. Elle lâcha simplement.

- Agent Gold, vous ne devriez pas épier ainsi une collège, je pourrais penser que vous êtes l'ennemi.
Et vous pourriez accessoirement me surprendre en position de faiblesse face à mes propres meurtres, ce qui serait fâcheux., ajouta-t-elle mentalement.

Plutôt que de se morfondre sur de telles pensées, Auréliane s'approcha du noble. Ecoeurant. Elle l'aurait bien transpercé par derrière. Etre lâche ne lui faisait plus grand chose même si elle ne se serait pas jugé ainsi. Elle était à moins d'un mètre de lui qu'il n'avait toujours pas réalisé sa présence. Le noble s'était approché de sa pauvre proie qu'Améthyst avait pris en pitié. Elle allait mourir. Et douloureusement si personne ne faisait rien. Aucune chance de survie. La lame de la vampire passa juste sous le bras du noble qui s'était agenouillé près de la biche, pour arriver jusque dans le coeur de cette dernière, l'achevant. Oui, c'était bien une forme de compassion qui se voyait dans le regard de la jeune femme, ainsi qu'une haine profonde contre cet homme qui paniqua clairement. C'est que ça n'était peut-être pas très malin de la part de la tueuse de trahir sa présence en s'occupant d'abord de l'animal mais... Elle avait confiance en ses réflexes qui lui évitèrent d'ailleurs un coup de couteau dans les côtes alors qu'elle venait d'accomplir un bond en arrière.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prisme
Prisme

Messages : 315
Date d'inscription : 20/09/2017
Inventaire : Arc de foudre

avatar

MessageSujet: Re: Mission impossible : le supporter. [Pv Mimi] Sam 7 Avr - 12:16
AurélianeFlèche
Mission impossible; la supporter
Alors elle même trouvait  horrible ce qu’elle faisait? L’insensible par excellence se trouvait être une femme fragile?  Son regard était triste et déterminé, mais il y avait ce dégoût dans son visage, Je l’observait en silence, J’étais curieux de ces réactions futur. Après tout je découvrais une nouvelle facette de l’agent,  sans doute la plus impassible du prisme, si je la comprenais je pourrais sans doute mieux comprendre les agissement si barbare du prisme.

Je regardais le katana ensanglanté. Je fis une légère grimace. L’épée était décidément une arme de barbare. Il n’y avait rien de noble a voir une épée en sang. Oui, je détestais vraiment cette arme. Meme si j’en possédais tout de même les bases du a mon éducation de noble.

Noble...L’Agent faisait face a aucune hésitation quand elle tuait...si elle savait pour moi, elle pourrait me tuer avec cette même impassibilité. Du moins elle devrait le savoir...un ange avec des manières si raffiné ? Oui elle devrait le savoir après toute cette vampire n’était pas aussi bête.

Ma réflexion fut interrompu par les paroles de l’Impure. Épier ? J’assurer sa garde nuance ! Et puis je suis un archer, je devais camper ! Penser être l’ennemi ? Si elle le savait je pense que j’y passerai ensuite...

Je ne lui répondit pas. Ce n’étais pas le moment de répliquer, surtout que la vampire s’approchait du noble et de la biche, Elle tua la biche dans le cœur. L’Agent savait faire preuve de pitié ? C’est vrai que j’aurais pu d’abord tué la biche au lieu de vouloir penser a vouloir tuer le noble. J’étais vraiment stupide. Je serrai les dents mais tendis mon arc.

Ce n’étais pas le moment de s’insulté de tout les noms pour cette stupidité... surtout que le noble attaquait l’Agent avec son couteau, La vampire avait de bon réflexe. Normal non? n'était-elle pas une tueuse avant tout?

Bon l’Agent avait fait sa part du boulot a mon tour. Je tendis mon arc en direction du noble qui s’avancait vers la jeune femme et lui visa la jambe.

Je mis une autre flèche, et visa son épaule droit, Il n’y avait plus de danger. Je descendis de mon arbre et enleva mes deux flèches sur le corps a terre du noble qui criait et qui me suppliait. Crie que j’ignorais. Le reste c’étais à l’Agent de le faire, Je regardais mes flèches en sang.

Après tout,  j’ignore un ‘’collègue’’ noble, mais a l’approche de la mort il continuait de me supplier.J’étais pure, pour lui,  j’avais donc une âme comparé à cette impure de vampire au regard froid. Il se trompait bien sure.

-Monsieur, priez la déesse Shun...dis-je d’une voix calme, avec un peu de chance elle vous pardonnera, Meme si en vérité je pris pour le contraire...

Je n’étais pas spécialement croyant, mais je ne pouvais pas m’empêcher de lui dire ça...et puis je ne pouvais pas continuer a ignorer ses paroles... Je regardais le sol. L'Agent allait l'achever...


_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin

Messages : 348
Date d'inscription : 17/09/2017
Inventaire : - Katana magique contrôlant l'eau
- Passe-partout
- Masque

avatar

MessageSujet: Re: Mission impossible : le supporter. [Pv Mimi] Sam 7 Avr - 17:11
Auréliane plissa les yeux alors qu'une première flèche atteignait la jambe du noble. Elle était restée en retrait en entendant le vent siffler. C'aurait été bête de se prendre une flèche par accident même si elle ne doutait pas un instant des talents d'archer de l'Agent Gold. Le Prisme ne recrutait pas n'importe qui non plus. Elle se serait vraiment demandé ce qui était passé dans la tête de White s'il avait recruté un homme non seulement mauvais archer et en plus refusant de tuer. Oui parce qu'à ses yeux, c'était un peu idiot de défendre autant sa pureté quand on était dans le Prisme. Mais c'était son choix alors elle le respectait. Tant qu'il paliait cela par les compétences qu'il possédait. A l'arc, en l'occurrence.

Une deuxième flèche se planta dans l'épaule du noble. Ce n'était pas utile. Auréliane aurait très bien pu s'en sortir même sans son aide. Elle aurait presque préféré mener ce combat seule. Mais soit. Aucune importance. Elle n'allait pas faire de reproches à son partenaire. Au contraire, il avait plus que rempli son rôle à la seconder. Le but d'une mission à deux était bien de travailler en équipe. Elle lui jeta un coup d'oeil et le remercia d'un hochement de tête. C'était bien la moindre des choses. C'est qu'il était bien gentil de dire ça à un noble. La jeune femme n'était pas particulièrement croyante, et ne priait jamais, mais si ça avait été le cas, elle aurait plutôt elle aussi prier le contraire. Rien que l'idée qu'on puisse accorder le pardon à un tel monstre... N'importe quoi. Ce n'était même pas envisageable. Raffermissant sa prise sur son katana, elle s'approcha de lui. A chaque pas, ses pathétiques lamentations s'amplifiaient. Il suppliait l'Agent Gold, pensant peut-être que parce qu'il était "pur", il s'interposerait. Comme si. La jeune femme se demanderait presque comment l'ange avait-il fait pour conserver sa pureté. Mais ça ne la regardait pas.

Puis, avançant son bras, elle vit sa lame tracer une courbe gracieuse pour finalement transpercer le noble. C'était presque de macabre de voir comme un katana pouvait être gracieux, comme son métal pouvait brillait de milles feux, comme l'arme pouvait être si belle quand elle était bien fait, et pourtant comme elle tuait avec bien trop de facilité. Et comme elle était alors souillée de sang. Comme les mains de la vampire. Elle essuya l'arme avant de la ranger dans son fourreau, sans une once d'émotion. Puis, se tournant vers son coéquipier, elle lâcha.

- On dirait que le travail est terminé. Je m'occupe des corps et d'effacer les traces. Je vous laisse récupérer vos flèches. Vous pouvez partir de suite si vous le souhaitez, je vais terminer ce qu'il y a à terminer de toute façon. Au plaisir de travailler une autre fois avec vous, j'ai apprécié votre efficacité.

Auréliane n'en avait peut-être pas l'air, mais elle n'avait rien contre un compliment quand c'était la réalité. Elle disait juste ce qu'elle pensait. Elle aurait pu se débrouiller seule, mais c'aurait été bien plus dur de décimer les chevaliers sans se faire repérer. Même s'il n'avait pas tué, il avait été efficace. Quelque chose qu'elle appréciait. Puis, sans attendre de réponse, elle fit ce qu'elle avait les faire. Effacer les traces. Achever les chevaliers laissés par l'agent Gold en leur tranchant séchement la gorge. Se débarrasser des cadavres. Elle s'activait sans plus lui accorder de regards. Etait-il encore là de toute façon ? Elle n'en savait rien, trop occupée à parcourir la forêt pour supprimer toute trace des meurtres et pour récupérer les cadavres et s'en occuper. Elle jeta un coup d'oeil à la biche. Pauvre animal. C'était du gâchis. N'y avait-il rien à récupérer dessus ? Si bien sûr. Elle verrait ça. Elle s'occuperait de la dépecer plus tard. Et il y aurait aussi le rapport de mission...

Améthyst soupira. Elle penserait à ça plus tard. Pour l'instant la mission était finie. Et si elle se dépêchait, elle pourrait vite retrouver Alfin. Et il y avait un noble de moins dans ce monde. C'était tout ce qui importait.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Mission impossible : le supporter. [Pv Mimi]
Revenir en haut Aller en bas
Mission impossible : le supporter. [Pv Mimi]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Personnalités utilisées
» CIBLE INACCESSIBLE ! MISSION IMPOSSIBLE ? [Yumi ESUKI, Kame no Kiri]
» Mission : Impossible... version Chapelier fou ! • Mad Swan
» Mission impossible ou pas [Kalyani]
» MISSION IMPOSSIBLE !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
City of lies RPG ::  :: Rps terminés-
Sauter vers: