Partagez|

Chevalier Liam, pour vous servir ~ [90% - image ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Chevalier
Chevalier

Messages : 37
Date d'inscription : 20/09/2017

avatar

MessageSujet: Chevalier Liam, pour vous servir ~ [90% - image ] Mer 20 Sep - 23:35
William Chandler Taylor


Liam - oui parce qu’il déteste son prénom entier et encore plus le diminutif de “Will” que lui donnait son père - a un peu plus de 2 ans à son actif parmi l’Ordre. Deux années exemplaires durant lesquelles il n’a fait que s’améliorer, et monter les grades jusqu’à celui de Major. Il maîtrise particulièrement le combat à l’épée, avec son arme favorite, fabriquée spécifiquement pour lui (les parents riches, ça a du bon parfois). Il s’agit d’une épée Claymore, plutôt longue et bien équilibrée, à double tranchant qu’il manie à une ou deux mains, et qu’il porte généralement dans le dos - parfois même pour dormir. S’il fallait retenir une seule chose de lui : Hagielzeael, un ange qu’il quitte le moins souvent que possible. Leur passé commun les ayant énormément rapprochés, Liam est sans doute fou amoureux de lui. Cependant, pour s’en rendre compte, il faudrait déjà que le jeune Chevalier accepte son attirance pour les personnes de sexe masculin, puis qu’il avoue son amour à son ami de toujours. Pas gagné.

Age : 24 ansRace: Humain Orientation: Bisexuelle
Métier: Major Groupe: Ordre des Chevaliers Source: OC de Kikyo Tora

William est un grand gaillard du genre armoire à glace qui ne passe pas aperçu dans la rue. Il est très grand et musclé, et fait toujours très attention à sa manière de paraître, que ce soit du point de vue vestimentaire ou comportemental, à cause de l’éducation de son père. En un mot : perfection. Donc quand il ne porte pas l’armure, il se doit de porter des habits qui coûte chers - et ça tout le monde doit le savoir rien qu’en le voyant. Et même maintenant qu’il s’est émancipé de l’influence de son paternel, certaines habitudes sont dur à perdre.
Pour ce qui est du visage, il n’est pas désagréable à regarder non plus. La peau mate, la mâchoire carrée, les yeux d’un joli caramel et les cheveux bruns aux reflets dorés, la gente féminine n’est pas totalement indifférente à son charme.

Liam est un jeune homme rieur, joyeux, fier de lui, plein d’énergie et peut-être un peu naïf. Ou du moins, l’était. Il y a tout juste quelques années, c’est ce qu’on vous aurez dit de lui. Aujourd’hui, après avoir vaincu une tristesse trop lourde pour lui et qu’il retrouve petit à petit sa joie de vivre, il a totalement perdu toute innocence et se méfie beaucoup plus de son prochain. Les seuls êtres en qui il a encore confiance se comptent sur les doigts d’une main, et il a développé une tendance à la paranoïa dans sa relation avec ses proches. La peur de l’abandon, la jalousie et la possessivité. Perdre quelqu’un est trop douloureux, il ne peut pas se permettre de revivre cette situation et fera tout pour les protéger, quitte à aller en mission suicide. Son courage et sa bravoure d’autrefois se change parfois en témérité à cause de ce dernier point.
Malgré tout cela, et surtout malgré le monde dans lequel il a été élevé, celui de la Noblesse, il a le cœur sur la main et fait preuve d’une grande générosité face au “petit peuple” comme son père avait l’habitude d’appeler les Habitants. Il est très ouvert d’esprit et ne s’arrête pas à la pureté des races ou quoi que ce soit de discriminants.

Pour parler de William et de ce qu’il est, il faut d’abord comprendre sa relation avec ses parents. Sa mère était une femme aimante et douce, qui a toujours donné de l’amour à son fils unique. Elle n’en restait pas moins une noble, et c’est pourquoi elle était très soumise à son mari et n’intervenait que très peu dans l’éducation de son garçon. Et c’est l’image que William retient d’elle : une personne effacée. Le père quant à lui, était très strict. Il fallait que leur vie entière rappelle la richesse, le confort et suscite l’envie chez les autres. Son unique but dans la vie : attirer les faveurs du roi, pour pouvoir se rouler chaque jour dans toujours plus d’or que la veille.

Et pour y arriver, toutes les méthodes étaient bonnes. Y compris arranger le mariage de son fils unique avec la plus belle des femmes nobles qu’il put trouver. Elerinna Di Nebula, du même âge que le petit William, était une elfe déjà magnifique du haut de ses 6 ans. Le jour où les 2 enfants se rencontrèrent, ils ne se doutaient pas de ce que préparaient leurs parents, planifiant pour eux et sans leur demander leur avis, leur avenir. Jusqu’ici, tout semblait leur sourire, les petits s’entendaient bien, pouvaient jouer ensemble pendant des heures et étaient devenus amis au point de réclamer la présence de l’autre durant des périodes où ils ne se voyaient que trop peu.

Jusqu’à un certains jours, alors qu’ils avaient à peu près une dizaine d’années, où la famille Di Nebula rendit visite aux Taylor. Elerinna n’était pas venue seule : un petit être ailé aux cheveux bleus semblait ne pas vouloir la lâcher d’une semelle. Un peu agacé par le comportement de cet inconnu qui venait bousculer la relation qu’il avait avec l’elfe, il demanda des explications à son amie en ignorant totalement le petit ange.

“- C'est qui le type à plumes là ?
- Le meilleur ami de la princesse et accessoirement le protégé du père de cette dernière ! Et toi, crétin de noble, t'es qui ?”

Sans prendre la peine de répondre quoi que ce soit - il n’aurait rien trouvé à dire, de toute façon - il sauta sur l’autre garçon pour lui faire comprendre lequel des deux étaient le plus idiot. Ce fut finalement Elerinna qui trancha : elle les attrapa par les oreilles pour les séparer, les sermonna et les accusa d’avoir l’âge mental de gamins de 4 ans. Après cette première rencontre difficile, il y eut beaucoup d’autres bagarres, mais William accepta rapidement la présence de Hagielzeael. D’abord pour les yeux de sa jolie princesse, puis de plus en plus pour la personne qu’était vraiment Zeael. Très vite, ils formèrent un trio inséparable de meilleurs amis.

Les enfants devinrent grands, et tout aurait pu être parfait. Si seulement Elerinna n’avait pas appris par hasard l’arrangement entre les 2 familles. Elle se confia aussitôt à Zeael et Liam, qui ne savait pas trop comment réagir. À partir de ce moment là, des disputes commencèrent à éclater au sein du groupe. William, avec le temps, avait fini par réellement tomber amoureux de l’elfe. Mais cette dernière refusait catégoriquement de suivre ce chemin tout tracé par ses parents.

Un soir où ils s’étaient une fois de plus quittés fâchés, peut-être encore un peu plus fortement que les autres fois, ce terrible incident arriva. Elerinna avait été assassinée, a à peine 17 ans, la gorge tranchée et son corps retrouvé au petit matin dans une ruelle sombre de la ville.

Personne ne put expliquer ce drame. Pour les autorités, l’Elfe s’était simplement retrouvée au mauvais moment, au mauvais endroit, alors qu’elle se promenait en soirée. Sans doute pour se changer les idées à cause des mots échangeaient le jour précédent entre les 3 adolescents. La culpabilité n’avait plus qu’à ronger les 2 survivants pour le reste de leurs jours.

Pourtant, à peine quelques semaines après cet évènement, les réponses sur la mort d’Elerinna se révélèrent d’elles-même. William avait pris depuis ce temps l’habitude de suivre Hagielzeael un peu partout, terrifié à l’idée qu’il lui arrive la même chose qu’à leur Princesse. Ce fut de cette manière qu’il intercepta une conversation entre Son ange, et un autre à l’aspect bien différent.

“ - Joshua ! Qu'est-ce que tu fais-là !”

Joshua. En effet, ce nom était familier à William ; il s’agissait d’un ami de Zeael, un de ceux qui lui tournait autour sans cesse. Il l’avait croisé à plusieurs reprises, et chaque fois une sorte d’aura malsaine émanée de lui.

“- Mais... Je veille sur la personne que j'aime et je la retrouve ici, dans cette lugubre ruelle à pleurer une noble qui ne le méritait pas...
- Tais-toi ! Tu ne sais rien d'Elerinna ! Je t'interdis de parler d'elle ! Elle m'a sauvé et prot...
- NON !... Non. Elle t'a fait croire qu'elle t'aimait, mais elle te gardait pour elle parce que c'est bien pour une petite elfe noble d'être proche d'un ange après tout... Elle s'est servie de toi ! D'ailleurs, c'est grâce à moi si tu es enfin libre Hagielzeael.
- Hein ?? Qu'est-ce que tu racontes ! On l'a assassiné de sang-froid !
- Justement mon petit ange ! C'est moi qui l'ai tué... Pour toi ! Pour ta liberté... Pour que tu me reviennes enfin ! Plus jamais elle ne pourra t'enfermer chez elle, comme un magnifique oiseau en cage...
- Tu es complètement cinglé Joshua ! Tu as tué ma meilleure amie ! Celle qui était ma lumière !
- J'ai fait ça pour nous ! Pour notre bonheur ! Sans elle pour entraver de notre destin, nous allons être enfin heureux ensemble !
- Tu n'es qu'un assassin Joshua ! Jamais je ne t'aimerai ! Comment le pourrais-je ! Tu as tué Elerinna ! Monstre !
- Tu dis ça sous le coup de la colère mon chaton... Tu ne le penses pas vraiment... Et puis ! Tu verras, en me suivant, tu vas ouvrir les yeux et tu verras à quel point notre amour est pur et infini ! Mon aimé, aller viens rejoins-moi !
- NON ! JAMAIS ! VA-T-EN ! Jamais je n'aimerais le meurtrier d'Elerinna ! Plutôt me couper les ailes que de te suivre !”

Il le gifla extrêmement fort, au point d'envoyer valser Hagielzeael au sol un peu plus loin.

“- LA FERME ! J'AI FAIT ÇA POUR TOI MON AMOUR ! Mais tu ne me laisses plus le choix... Rejoins-moi, c'est la dernière fois que je te le demande gentiment, Hagielzeael.
- Non ! Non. Non... Je ne veux pas ! Laisse moi !
- Alors soit... Tu ne me laisses plus le choix... Je préfère te tuer que te savoir dans les bras d'un autre Hagielzeael.
- Non ! Nooon ! Lâche-moi ! Recule ! À l'aide !”

Si William n’avait pas été là à cet instant, l’ange déchu aurait sans doute achevé l’ange bleu. Après une dernière promesse de vengeance et sous la menace de l’épée de l’humain, Joshua préféra s’enfuir à tire-d’aile. Le meurtre d’Elerinna était à présent résolu.

Des mois passèrent encore, durant lesquels William et Hagielzeael ne se lâchaient plus. La vie reprenait son cours, mais elle était sans saveur, sans Elerinna. Les choses furent une nouvelle fois bouleversée, à l’annonce du père de William, qui voulait lui trouver une nouvelle épouse, si possible très riche, très belle et noble évidemment. La réaction du garçon fut immédiate et très violente.

“- Non ! Je n’épouserai personne d’autre, tu m’entends ?! Toute ma vie, tu m’as dicté quoi faire, quoi dire, quoi porter, comment agir, qui être et qui devenir ! … C’est terminé. D’ailleurs, je m’en vais sur-le-champ.”

Il n’en avait pas fallu plus pour provoquer le départ du jeune homme, accompagné par son ange qui ne supportait plus l’idée d’être seul après cette épreuve. Pendant 6 mois, ils se consolèrent l’un et l’autre, en voyageant à travers tout le continent, n’hésitant pas à braver les dangers des différentes régions. William avait juste besoin de respirer, d’extérioriser toute cette peine pour faire son deuil. Puis d’un commun accord, ils décidèrent qu’il était temps d’affronter le passé et de retourner à Ayame.

De retour chez lui, William rendit visite à sa famille. Il savait à quoi s’attendre : son père tenta tant bien que mal de lui parler d’une noble qui ferait une belle-fille idéale. Face à l’entêtement de son fils à ne pas prendre d’épouse, le vieil homme tenta les négociations.

“ - Si tu ne veux plus te marier, alors soit. Mais rends-moi fier tout de même, renonce au titre que nous t’avons léguer, et entre dans l’Ordre des Chevaliers.”

Quatre ans plus tard, à 22 ans, William termina sa formation et pu enfin tenir parole. Il était devenu un Chevalier au service du Roi.

Sa vie était redevenue normale, autant que possible. Il alternait entre son travail, le plus souvent des rondes dans la ville, et la boutique que tenait son ange gardien. En un an et demi, il avait pu monter d’un grade, et prévoyait une carrière ascendante tranquille.

Mais le destin en décida autrement, enfin si on peut considérer une décision Royale comme un signe de la Destinée. Un jour, lors d’une des sorties officielles de sa Majesté dans la ville, un de ceux où la sécurité est renforcée autour de l’homme le plus important du royaume, Liam fut affecté pour la première fois à un travail beaucoup plus important qu’au maintien de l’ordre dans les rues calmes d’Ayame.

Liam s’était senti fier et honoré de pouvoir approcher son Roi, et encore plus d’être considéré comme assez digne de confiance pour être assigné à sa sécurité, même s’il ne s’agissait que de quelques heures, en renfort pendant un discours sur une petite place bondée de monde pour l’occasion. Il devait s’empêcher de sourire bêtement face au public - qui ne lui prêtait la moindre attention, mais bon, pour l’image du Chevalier, il se devait de rester sérieux - et de faire de petits signes à son angelot, qui était venu le voir. Le brun l’avait tellement harcelé avec ce moment capital de sa vie qu’il n’aurait pas pu en être autrement.

Malheureusement, les festivités furent rapidement interrompues par un groupe de rebelles disséminés parmi la masse des habitants, qui se mirent à hurler des slogans de haine envers le pouvoir en place. La tension monta sérieusement chez les Chevaliers, et alors qu’une partie d’entre eux en poste sur la placette commencèrent à arrêter les troubles-fêtes, un sifflement aiguë caractéristique d’une flèche se fit entendre près de l’estrade. Invisible, quelqu’un essayer d’attenter à la vie du roi.

La suite des évènements ne tint qu’à un reflet sur le métal d’une pointe arrivant à toute vitesse sur sa cible. Sans réfléchir, le Chevalier Liam se jeta devant le projectile, les bras écartés. Dans la pagaille générale, ses collègues avaient réussi à voir d’où provenait la menace et les autres évacuait la place. L’archer ne fut jamais retrouvé, mais le Roi était sauf. Quant à Liam, il avait eu la malchance de recevoir la flèche sur l’épaule, à un des rares endroits où son armure ne le protégeait pas.

William mit quelque temps à se remettre de cette blessure, enfin plus parce qu’un certain Hagielzeael inquiet le couvait beaucoup trop, que parce qu’il souffrait réellement.

Une semaine après cet incident, alors qu’il reprenait son service, Liam fut convié par ses supérieurs et emmené dans des endroits qu’il n’avait jamais eu la chance de voir avant. Un salon privé très luxueux, qui ne l’étonna pas plus que ça puisqu’il avait passé son enfance dans ce monde-là. C’est quand le Roi en personne se présenta à lui, qu’il fut véritablement surpris.

“ - Quel est ton nom Chevalier ?
- William Taylor, Sir.
- Taylor. Ce nom m’est familier…
- Vous connaissez sans doute mon père.
- Tiens donc, un Noble qui abandonne son titre pour devenir Chevalier à mon service…
Quoi qu’il en soit William, je dois te remercier d’avoir sauvé ma vie en mettant la tienne en péril. Je te dois une faveur.
- Ce n’était rien d’autre que mon devoir…
- J’insiste. Tu seras évidemment gradé pour acte de bravoure. Mais tu dois bien avoir envie de quelque chose ! Je t’écoute.
- Eh bien…
- Je t’en prie, demande.
- J’aimerais pouvoir vivre en dehors du quartier des Chevaliers.
- Nos dortoirs collectifs ne te conviennent pas ?
- Ce n’est pas ça, je… Quelqu’un m’attend. Mais je serais toujours à l’heure pour prendre mon tour !
- Peu importe. J’informerai tes supérieurs de ma décision. Tu peux récupérer tes affaires et rentrer chez toi dès maintenant, où que ce soit. Tu prendras ton nouveau poste demain matin à l’aube.”

Ce jour-là, un ange bleu fut le plus heureux du monde en récupérant son William chez lui.

Pseudo : Charlie ou Ana ~
ge : 20 ans
Comment as-tu découvert le forum : j'ai vu un Red sauvage et j'ai pas pu résister !
Commentaire: blblblbl ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin

Messages : 31
Date d'inscription : 17/09/2017

avatar

MessageSujet: Re: Chevalier Liam, pour vous servir ~ [90% - image ] Jeu 5 Oct - 2:05
Salut salut~
Bon il te manque les images mais pour tes beaux yeux je veux bien te valider quand même -w- (Et puis je fais confiance à Zaza pour vite s'en occuper) En tout cas Liam fera un bon amant perso et j'ai hâte de voir ce que ça va donner en rp avec Zaza *wink wink* Au début je t'avoue , j'avais un peu peur de ce que ça allait donner vu tout les personnages qui intervenaient mais vu que Elerinna est morte et que Josh est un prédéfinis bah à la finale ça donne envie que quelqu'un le prenne et vienne foutre la merde x)
En tout cas bienvenue parmi les chevaliers, tu peux t'occuper de ta fiche de lien maintenant et aller rp (avec moi bien évidemment //PAN//)
Au plaisir de rp avec toi~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chevalier Liam, pour vous servir ~ [90% - image ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Dark',pour vous servir...
» Pour vous remonter le moral
» Ambre Elendil pour vous servir !
» Ismaël, pour vous servir !
» Je suis de retour pour vous jouer un mauvais tour #SBAFF#

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
City of lies RPG ::  :: Présentations :: Présentations validées-
Sauter vers: