Partagez|

Charité et aide pour une tueuse [PV Pray]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Admin
Admin

Messages : 385
Date d'inscription : 17/09/2017
Inventaire : - Katana magique contrôlant l'eau
- Passe-partout
- Masque

Auréliane Rainsworth

MessageSujet: Charité et aide pour une tueuse [PV Pray] Mer 28 Mar - 20:33
Elle avait échoué... Tellement... Pathétiquement. Et qu'est-ce qu'elle avait mal. Chaque pas lui transperçait le ventre, alors que son vêtement se souillait de plus en plus de sang. Chaque effort, le plus minime soit-il ne faisait que lui ressentir un flot de douleur et l'hémorragie ne semblait pas prête de cesser.

Mais Auréliane semblait s'en moquer totalement. Car cette silhouette qui marchait difficilement, une main plaquée sur le ventre, par-dessus une chemise autrefois blanche, c'était bien elle. Un pas, un autre. Elle n'y arriverait pas. Et pire de tout... Elle avait fuit. Une honte immense envahit la jeune femme qui devait avoir à peine 15 ans, à cette époque. Elle était devenue une tueuse depuis ses 13-14 ans... Au début, elle était d'une prudence tellement extrême que ça n'en avait presque plus d'intérêt. Puis, à force, elle avait peut-être trop cru en ses capacités. Elle avait soigneusement choisi sa cible. L'échec n'était pas prévu. Elle avait tout préparé. Elle avait pris en compte qu'il y aurait des chevaliers. Elle n'aurait qu'à attaquer par surprise, cela lui laisserait l'avantage. Décidément... Oui, la jeune tueuse avait vraiment pris la grosse tête. Comme si elle n'avait pas pu trouver le juste milieu entre trop de prudence et pas assez.

Et le pire de tout. Ce n'était pas cette blessure lui lacérant le ventre et semblant bien décidée à la vider de son sang. Cette atroce douleur. Ces vertiges. Non. C'était qu'elle avait fuit. Un réflexe.. tout ce qu'il y a de plus normal.. Au fond. Mais elle ne l'acceptait pas. Elle refusait d'admettre qu'elle avait été aussi faible. Et elle n'avait réussi que grâce à la pitié de ce chevalier. Pour lui, elle ne devait être qu'une gamine qui pour x raisons avait trouvé un coupable à sa vie malheureuse et que ce coupable c'était les nobles. Et que par conséquent elle les attaquait sans réel but. Ce n'était pas aussi simple... ! Mais peu importe... Il l'avait laissé fuir. Si elle s'était archanée, il l'aurait tué. Mais dans sa pitié, ou générosité, comme vous voulez, il...

Auréliane secoua la tête, rageuse, ce qui lui arracha un gémissement de douleur. Elle manqua même de s'écrouler au sol. Bon sang... Elle ne savait si c'était une bonne chose que les rues de ce quartier d'Ayame soient désertes ou non... Si quelqu'un arrivait, et qu'il était mal-intentionné... Elle était morte. Et elle refusait aussi d'accepter de l'aide. Elle ne voulait pas être redevable. Quoique... A la limite... Juste quelques compresses et désinfectants de la part d'un habitant -hors de question d'être aidée d'un noble ou chevalier-, ça lui serait bien utile... Bon sang. Pourquoi n'y avait-il pas plus de plantes dans cette ville ? Elle aurait pu, avec ses compétences sur les plantes se débrouiller pour se soigner elle-même. Si la douleur ne la faisait pas s'évanouir. Elle s'adossa à un mur, s'écroulant à moitié contre, haletante et pâle comme un linge.

C'est à peine si elle osait jeter un oeil à sa blessure. La vue du sang ne lui faisait pourtant plus rien, mais juste ce mouvement superflu pour apercevoir son ventre lui donnait la nausée et envie de vomir. Elle savait juste que ce n'était pas mortel. Enfin... Tant qu'elle se prenait en charge assez rapidement.. Et ça, c'était pas gagné.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin

Messages : 28
Date d'inscription : 28/08/2017
Inventaire : Vide

Pray Mido

MessageSujet: Re: Charité et aide pour une tueuse [PV Pray] Mer 28 Mar - 21:53
Comment prendre une âme en détresse sous sa protection ?
Auréliane Rainsworth
Pray Mido
Quand peut-on dire que nous avons là affaire à l’oeuvre de Shun ? Quand on peut-on dire si on remet notre foi à vive épreuve ? On ne peut jamais le dire. Les astres et les pensées de la puissance sont impénétrables et c’est bien pour cela que Pray prie. Il ne prie pas pour lui mais pour savoir. Il prie aussi pour protéger au nom de la seule entité à laquelle il est soumis. Il prie pour cette enfant qui fit le monde et ses créatures. En tout cas, il ne douta jamais ce prêtre. Non, il ne douta jamais qu’un jour, il ne fût mis à rude épreuve devant la réalité.

Ce jour-là était d’un banal à en mourir. Comme d’habitude, le prêtre s’était levé, avait prié, avait pardonné, avait célébré et encore prié. Finalement, il sortait et prenait l’air afin de s’aérer l’esprit et l’âme… Tout en profitant de l’instant pour remplir le garde-manger de l’église. Bref, c’était une vulgaire journée comme il en avait vu d’autres. Encore une où il l’avait pris avec le sourire comme si elle était nouvelle et différente. Tout était comme à son habitude.

Oui, tout était normal que ce soit du soleil aux nuages en passant par le bleu du ciel. Tout suivait son cour et sa monotonie. Cependant, c’est au milieu de cette normalité que le prêtre se décida à prendre un raccourci. Il s’agissait d’une petite ruelle comme on en voyait tant d’autres. Ce genre de lieu où ne vous aventurez pas si vous ne vouliez pas faire de mauvaise rencontre. Pray savait qu’avec un sac de course remplie de pomme et d’autres victuailles dans les mains, le tout en habit de prêtre, il était considéré comme étant la meilleure cible qu’il soit à des kilomètres à la ronde. Il le savait pertinemment et pourtant, il s’y était aventuré.

Pray marcha un peu avant de voir à un tournant une tache rouge. Son estomac ne fit qu’un tour. Il écarquilla les yeux devant ces tâches qui se suivaient comme les pierres du petit poucet… Du sang, c’était du sang. Il brillait sous la lumière de l’astre encore haut. Pray serra ses courses et se mit à suivre les taches. Tout Homme aurait fui. Toute personne aurait été raisonnable. Mais il n’entendait aucun son ou bruit de bataille ou d’altercation. Il en concluait donc que la personne à qui appartenait les tâches avait fuie… Et elle devait être très mal au point. Il ne pouvait pas la laisser là… Non, ce n’était pas possible. C’était hors de question.

Il essayait de faire au plus vite espérant ne pas arriver trop tard. Et c’est là, qu’il vit un corps…Une enfant, c’était une enfant..Qui avait pu lui faire ce genre de blessure. Un voleur ? Un bandit ? Non, ce n’était pas le temps de penser à cela, il devait d’abord l’amener en lieu sûr. Shun merci, l’église ne devait pas être loin. Il la prit dans ses bras en princesse sans réfléchir renversant ses achats par la même occasion.

« -Vous allez bien ?! » Dit-il alors que son regard bleu prusse lançait des lueurs d’inquiétudes. Il marchait rapidement quitte à en perdre l’haleine et malgré le poids de la fille. Un minimum musclé le prêtre mais une enfant de 14-15 ans faisait tout de même son poids.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin

Messages : 385
Date d'inscription : 17/09/2017
Inventaire : - Katana magique contrôlant l'eau
- Passe-partout
- Masque

Auréliane Rainsworth

MessageSujet: Re: Charité et aide pour une tueuse [PV Pray] Lun 2 Avr - 17:20
Auréliane avait la vision bien trop brouillée pour remarquer la silhouette qui s'était approchée. Et malgré son ouïe entraînée, elle ne l'entendit que quand il fut assez proche. Ses pas résonnaient dans ses oreilles et semblaient se répéter. Boum. Boum. Ses sens déraillaient totalement. Elle leva vaguement le regard vers lui. Une tâche floue. C'était tout ce qu'elle voyait. Elle voulut bouger. Esquisser un mouvement de défense. N'importe quoi. Tout sauf restait immobile et se laisser approcher comme ça. Mais elle n'y arrivait pas.

La jeune fille écarquilla soudainement les yeux. Cette tenue... C'était une tenue de prêtre, non... ? Un élan de panique l'envahit. Entre la douleur, la panique, la rage de la situation, elle se sentait devenir folle. Elle s'incita au calme. Elle se trompait peut-être. Sûrement. Elle... Que... ? Il la portait... ? Il... ? Elle se figea. Qu'est-ce qu'il faisait ? Bon sang, qu'il la lâche de suite ! La fillette tenta de se débattre faiblement mais c'était vain. Dans une autre situation, vu l'expérience qu'elle avait acquis à force de commettre des meurtres, elle aurait très certainement eu l'avantage mais là... Elle ne serait même pas capable de lui donner une pichenette.

- Vous allez bien ?!

Sérieusement... Est-ce qu'elle avait l'air d'aller bien ?! Quoique, c'était une "question réflexe" normale, mais là, dans l'état où elle était, elle avait pas la force de réfléchir. De penser à autre chose qu'à cette douleur lancinante. Ou presque. Il y avait une chose. Une unique chose, qui, même si elle était au bord de la mort, continuerait de lui hanter l'esprit.

- Vous êtes... nh... un n-noble... ?

Car si c'était ça, elle préférait encore crever qu'accepter son aide. Comme si les nobles étaient capables d'aider qui que ce soit d'abord. Leur aide était jamais gratuite, et une "aide payante", c'était pas de l'aide. C'était un piège on ne peux plus fourbe. Ecoeurant.
Elle avait perdue beaucoup de choses en devenant ce qu'elle était aujourd'hui. Mais pas sa fierté de personne du peuple. Sa fierté qui lui disait de ne jamais rien accepter de cette foutue noblesse. Une fierté mal placée au final, mais elle s'était enfermée dans sa haine et sa rancoeur à l'égard de ceux qui lui avaient tout pris. Incapable de voir qu'elle ne pouvait pas tous les mettre dans le même panier.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin

Messages : 28
Date d'inscription : 28/08/2017
Inventaire : Vide

Pray Mido

MessageSujet: Re: Charité et aide pour une tueuse [PV Pray] Sam 7 Avr - 20:29
Question épineuse..
Auréliane Rainsworth
Pray Mido
Après avoir posé sa question, certes un peu idiot au vu de l’état de la jeune fille. Et même s’il savait pertinemment que c’était inutile, il était bien trop inquiet pour penser à ce qui était logique de dire ou pas. Il serrait un peu plus la jeune fille dès que celle-ci commençait à se débattre. Même si elle ne voulait pas venir et qu’il ne souhaitait pas lui forcer la main, il n’allait quand même pas la laisser face à une mort certaine. Cela était hors de question. Il s’en voudrait trop d’avoir laissée là une innocente et puis….Il ne pouvait tout simplement juste pas la laisser.

Il continuait de marcher vers l’église qui se rapprochait à chaque pas. Chaque seconde comptait pour lui, il avait un peu plus peur pour cette enfant au fur et à mesure que les millièmes de seconde passer. Il craignait que l’ange de la mort ne vienne la prendre dans ses bras. Peut-être Pray exagérait en pensant cela mais la vérité était là. Sans soin, c’était la mort. Cependant, sa marche ralentit pendant un instant en entendant sa question.

Il ne s’y attendait pas. Elle était relativement particulière cette question… Est-ce qu’il était un noble ? De son point de vue, il ne l’était pas et était au même rang que tous les êtres vivants de cette terre que Shun créa. Sauf qu’aux yeux de la société, il était membre du clergé et donc par la même occasion, il avait le rang de noble. Bien qu’il n’ait ni titre ni pièce remplie de pièce d’or comme certains. Il la regarda continuant de marcher vers son lieu de vie où se trouvait tout ce dont il avait besoin pour fournir le minimum de soin qu’il pouvait donner à la jeune fille. Il ignorait quoi lui répondre et s’enfermer dans le silence allait juste la mettre dans l’embarras ou la tromper sur la nature du prêtre et sur ses honnêtes attentions. Il se concentra de nouveau sur la rue en avalant sa salive.

« - Sans doute, cela dépend le point de vue. Mais, croyez-moi que je ne suis qu’un simple prêtre au service de la déesse ! »

Il accentua la fin de sa réplique. C’était inutile certes mais il commençait à ressentir les effets d’une adrénaline certaine, c’était sans doute pour cela..Et aussi parce que le moment n’était pas au calme de son point de vue.

La porte de derrière de l’église était visible. La petite clôture blanche qui donnait sur un jardin médicinal bien petit était prête à être ouverte de la manière la plus douce à coup de pied spécial prêtre.

« -Nous sommes à mon église ! Veuillez tenir bon ! »

Il lui jeta un coup d’oeil alors qu’il n’était plus qu’à quelques mètres. Pas de doute que des passants tournaient les yeux vers eux mais Pray n’en avait que faire et se concentrer uniquement sur la jeune enfant qui se tenait dans ses bras, proche de la mort qui était prête à l’amener avec elle auprès de Shun.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin

Messages : 385
Date d'inscription : 17/09/2017
Inventaire : - Katana magique contrôlant l'eau
- Passe-partout
- Masque

Auréliane Rainsworth

MessageSujet: Re: Charité et aide pour une tueuse [PV Pray] Mer 11 Avr - 20:35
La marche de l'homme semblait ralentir légèrement à la question de la jeune demoiselle. Rien de bien surprenant, c'est que c'était assez particulier. Surtout pour quelqu'un dans son état. Franchement qui s'inquiètait de ça à pareil moment ? Il n'y avait qu'elle.

-  Sans doute, cela dépend le point de vue. Mais, croyez-moi que je ne suis qu’un simple prêtre au service de la déesse !

Rien qu'au début de sa phrase, Auréliane s'était fait son idée. On ne pouvait pas être "sans doute" un noble, ou "peut-être un noble". On l'était ou on l'était pas. Point. Et cette façon de parler... Ca ne pouvait qu'en être un. "Ca dépend du point de vue." Paraître humble malgré son rang de noble pour mieux amadouer le peuple... Oui, l'hypocrisie c'était bien le point fort de la noblesse et elle ne se ferait plus jamais avoir. Qu'un simple prêtre ?! C'était bien suffisant ! Entre sa haine des nobles et la fièvre que lui procurait sa blessure, Auréliane était totalement incapable de réfléchir. Déjà que quand il s'agissait de cette classe sociale qu'elle haïssait tant, sa réfléxion ne volait pas très haut et s'arrêtait à "noble = méchant", de manière très carricaturée, alors là...

Auréliane ne savait strictement pas comment réagir. Son regard était vide. Plutôt mourir que d'accepter l'aide d'un noble.. Mais avec le peu d'énergie qu'il lui restait.. N'avait-elle pas un couteau sur elle... ? Si elle pouvait en emporter un dans sa tombe..  Mais elle ne savait même plus si la dague qu'elle rangeait dans sa botte était encore là et quand bien même, elle n'avait aucune chance de l'atteindre. Et jamais elle n'aurait la force de la planter dans la poitrine de ce prêtre.

- Nous sommes à mon église ! Veuillez tenir bon !

.. Alors là non. Elle ne rentrerait pas dans un tel lieu. Elle n'était pas particulièrement croyante mais respectait ceux qui l'étaient. Et la simple idée de rentrer dans l'institution dont se servaient le clergé pour manipuler ceux qui avaient la foi... C'était totalement ignoble. Ca la dégoûtait. Elle remua faiblement, voulant se dégager même si ce n'était pas gagné vu le peu d'énergie qu'elle avait.

- L-lâchez-moi... plutôt.. mour.. ir...

Son regard opaque était brûlant de haine. Une haine qu'on pouvait lire à travers sa douleur. Peu lui importait d'avoir mal. Sa colère était plus forte.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin

Messages : 28
Date d'inscription : 28/08/2017
Inventaire : Vide

Pray Mido

MessageSujet: Re: Charité et aide pour une tueuse [PV Pray] Mer 26 Déc - 16:08
Personne ne mourra ! Aujourd'hui ou demain !
Auréliane Rainsworth
Pray Mido
Il la sentait remuer. Le prêtre ne la tint que plus en tentant d’ouvrir la porte avec son pied. Entre deux bouffés d’adrénaline, il l’entendit..Elle préférait mourir..Ces mots l’attristaient. Il ne savait pas ce qu’elle avait vécu mais..Au point de préférer la mort à une quelconque chance de survie..C’était…Horrible. L’ange ne voulait pas la voir mourir et pourtant, elle le souhaitait. Il secoua la tête en la tournant vers elle. 



Le regard bleu de l’être céleste brillait d’une lueur voulant clairement exprimer ses attentions. Il la sauverait. Il l’aiderait. Il ignorait pourquoi elle préférait mourir mais il ne pouvait pas laisser un être vivant rejoindre la déesse sans faire quoi que ce soit pour le maintenir en vie. C’était un devoir qu’il avait. Un noble et un membre du clergé banal et profiteur l’auraient laissé là-bas entrain de mourir. Lui, il se refusait à voir une enfant disparaître. Il se refusait à perdre le souffle de vie qui ne tenait plus qu’à un fil chez elle. Cependant, il voyait bien son regard de haine. Il voyait bien qu’elle était en colère… Il pouvait amplement en deviner la cause et la raison. C’était son rang... Noble. Il n’avait jamais tenu à l’être. Il n’avait jamais voulu se prendre ce genre de regard mais... Pour autant, cette hormone dans son corps lui permettait de tenir et de survivre à ce regard qui habituellement, lui aurait fait tourner la tête en bégayant. Non, son regard à lui n’était que miséricorde, gentillesse et une pointe d’un on ne savait quoi qui affirmait ses positions.

« -C’est hors de question. Je vous sauverai et je ne vous laisserai pas mourir sans avoir au moins essayé de vous sauver. »

C’était un être vivant comme les autres, c’était une enfant comme les autres. Il était hors de question de la laisser mourir dans ses bras. Peu importait qu’elle le haït. Peu importe qu’il soit un noble et qu’elle ne veuille pas être touchée par lui. Il ne voulait ni argent ni service, il la voulait juste en vie et moins pâle que maintenant. Il finit par donner un énième coup dans la porte qui s’ouvrir sur sa chambre. Il la déposa vite sur son lit d’un blanc pur mais se teintant vite de rouge avant de courir vers son armoire pour en trouver les premiers soins. Il se devait de la sauver, il fallait qu’il la sauve alors… S’il te plaît, enfant inconnu, laisse-le te sauver !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin

Messages : 385
Date d'inscription : 17/09/2017
Inventaire : - Katana magique contrôlant l'eau
- Passe-partout
- Masque

Auréliane Rainsworth

MessageSujet: Re: Charité et aide pour une tueuse [PV Pray] Sam 29 Déc - 12:32
Pourquoi ? Pourquoi secouait-il ainsi la tête, voulant à tout prix la sauver ? Quel intérêt avait-il à ce qu'elle survive ? Auréliane n'imaginait évidemment pas qu'il puisse juste vouloir sauver une vie. Pour elle, tous les nobles étaient dans le même panier. Comptait-il se servir d'elle ? Mais... en quoi... ? Si fatiguée... Elle était bien trop fatiguée pour pouvoir y réfléchir. Oui, ça devait être la fatigue qui l'empêchait de trouver une raison crédible. Car c'était impossible que ce noble fasse juste preuve de générosité et de charité, sans aucune arrière pensée.

Et ce regard... Ce regard. Elle ne voulait pas de sa pitié ! Elle ne voulait pas de... Comment pouvait-il afficher une telle tête alors qu'elle lui envoyait tous les signaux possibles pour qu'il comprenne la haine qu'elle avait à son égard ? Mais il ne pouvait que jouer l'hypocrisie, à faire l'âme miséricordieuse. C'était un noble après tout. C'était écoeurant de voir comme les nobles étaient capables de porter un tel masque, de mentir aussi facilement qu'ils respiraient. Comme si c'était leur seconde nature.

- C’est hors de question. Je vous sauverai et je ne vous laisserai pas mourir sans avoir au moins essayé de vous sauver.

Auréliane n'avait même plus la force de répliquer. Et puis, valait-il vraiment la peine qu'elle gaspille sa salive pour lui ? Enfin, il réussit à ouvrir la porte sur laquelle il s'acharnait et la déposa sur un lit. Etait-ce son lit ? Savoir qu'elle était sur le lit d'un noble était... Dégoutant. Que fallait-il faire pour le convaincre d'arrêter cette comédie ?

- J-je... je suis... une tueuse... j-je pourrais très... bien... vous tuer...

Le poignarder quand il avait le dos tourné. Profiter de son inattention. Mais elle n'avait pas la force d'en dire plus. Cela suffirait-il à le faire abandonner par crainte ? Sans doute... Les nobles étaient tous des êtres égoïstes qui pensaient avant tout à leur propre vie, alors...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin

Messages : 28
Date d'inscription : 28/08/2017
Inventaire : Vide

Pray Mido

MessageSujet: Re: Charité et aide pour une tueuse [PV Pray] Lun 31 Déc - 23:15
Vous ne tuerez point
Auréliane Rainsworth
Pray Mido
Une vie humaine ne se discutait pas. Une vie humaine ne se marchandait pas. Cela ne se débattait pas. Nobles, habitants, chevaliers ou même criminels, tous étaient jugés de la même manière à la fin. Aucun n’était avantagé. Peu importaient l’argent. Cependant, ce n’était pas non plus pour bien se faire voir de la déesse qui l’aidait. Pray n’était pas un hypocrite de première. Il ne pensait même pas à son saluer pour l’instant mais juste à l’enfant qui était dans son lit, entrain de se vider de son sang. Précieux liquide vital. Il ne voulait pas se servir d’elle. Il ne lui voulait rien de mal. Il ne lui souhaitait rien de mal… L’ange voulait juste sa survie contrairement à ce qu’elle semblait croire. La sauver, c’était son objectif et l’unique.

Son regard ne démontrait pas envers elle une quelconque pitié. C’était juste un regard d’encouragement là pour lui souhaiter et pour lui donner du courage dans ce qu’il jugeait de son point de vue une épreuve. Il se moquait d’être hait. Pray avait déjà essuyé mainte et mainte fois des insultes et des remarques vis-à-vis de son rang et de son appartenance au clergé. Et jamais il n’y avait fait plus que cela attention. Il alla prendre la trousse avant de revenir et de l’entendre.

Une tueuse, hein ? Pouvant le tuer à chaque instant . Pray souriait doucement et son sourire ne se déroba pas… Non, bien au contraire. Il le garda tandis que ce dernier semblait garder cette joie de vivre et cette gentillesse qui l’animaient.

« -Cependant, vous ne l’avez pas fait ! Et je doute que vous le fassiez dans cet état mais…Sachez que si mon destin est d’être tué de votre main, je l’accepterai. Parce qu’il en aura été ainsi dans les souhaits de la déesse. »

Pray était un religieux accompli croyant dur comme fer aux volontés de Shun mais surtout… C’était un optimiste. Il savait qu’elle ne le tuerait pas dans cet état, il savait qu’elle ne le tuerait pas après qu’il l’ait soigné. Il avait une parfaite confiance en elle alors qu’il ne la connaissait pas. C’était bien là son principal défaut mais aussi sa plus grande qualité.

« Alors, ne vous en faites pas pour cela. Je vous soignerai même si cela devait être ma dernière action dans ce monde. »

Il n’avait pas peur de la mort. Il avait bien plus de 400 ans maintenant et était dans cette église depuis ses 26 ans. Les dernières années avaient été longues de ce point de vue. Surtout depuis que son frère était mort ou disparu. La mort était bien le dernier de ses soucis. Même s’il serait triste de savoir qu’une enfant se tâche les mains. Et même si elle devait l’avoir déjà fait mainte et mainte fois par le passé, il était plus attristé par Auréliane que par cette menace. Elle ne devait pas avoir plus de 25 ans… Malheureusement, notre monde était fait ainsi. Un monde où même les enfants devaient tuer pour survivre.

Pray se rapprocha d’elle et se mit à ses côtés, rougissant un peu. 

« -M-mais…Pouvez-vous retirer votre haut ? Afin que je puisse désinfecter et vous bander ? »

Pas de doute que le prête s’exposait là à une risqué bien présent et réel qu’était celui de se prendre une baffe pour perversité et voyeurisme. Même si son unique objectif n’était pas de regarder ses formes non existantes mais bien de la soigner !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin

Messages : 385
Date d'inscription : 17/09/2017
Inventaire : - Katana magique contrôlant l'eau
- Passe-partout
- Masque

Auréliane Rainsworth

MessageSujet: Re: Charité et aide pour une tueuse [PV Pray] Jeu 7 Fév - 13:43
Ce regard d'encouragement... Elle détestait ça. D'une certaine manière, ça lui rappelait le "bon vieux temps". Le regard que lui donnaient ses parents ou son grand-frère quand elle tentait une entreprise assez difficile pour elle. Le regard qu'elle recevait de certains villageois des nombreux villages où elle avait déménagé encore et encore. Le regard, qui, enfant, la motivait à tout donner pour pouvoir rendre fier tous ceux qui l'avaient encouragés. Mais venant d'un noble... Un être venant de la pire souche qui soit... De cette partie de la population complètement pourrie... Ca lui faisait presque mal. Partagée entre ce sentiment de nostalgie, d'une bonne nostalgie et la douleur de voir une personne qu'elle détestait tant ravivait de tels souvenirs. Elle ne tomberait pas dans son piège d'hypocrisie... Non...

- Cependant, vous ne l’avez pas fait ! Et je doute que vous le fassiez dans cet état mais…Sachez que si mon destin est d’être tué de votre main, je l’accepterai. Parce qu’il en aura été ainsi dans les souhaits de la déesse.

Oui, elle ne l'avait pas fait et justement parce qu'elle était blessée ! Qu'il ne croit pas qu'elle l'a épargné car sa bonté l'a touché, que son dévouement pour Shun ait pu l'émouvoir... Non, rien de tout ça. Car cette loyauté envers la déesse aussi n'était que mensonge. Le clergé se servait du nom de cet être divin pour manipuler les plus pieux. Que la déesse existe ou non, Auréliane s'en moquait. Elle ne le savait pas et ne le saurait probablement jamais. Tout ce qu'elle savait c'était qu'actuellement, c'était un moyen comme un autre d'entourlouper les plus naïfs. Le moyen préféré des nobles, même. Et franchement, c'était quoi cette manière d'accepter sa mort ? Au contraire, si c'était bien Shun qui faisait don de la vie, la moindre manière de la remercier, c'était de chérir cette existence et de se montrer égoïste pour la conserver. Même s'il fallait aussi respecter les valeurs de Shun. Pas qu'Auréliane réfléchissait beaucoup à tout ça puisqu'elle faisait ce qu'elle voulait sans se soucier de la religion.

- Alors, ne vous en faites pas pour cela. Je vous soignerai même si cela devait être ma dernière action dans ce monde.

Tant de naïveté, de... Autant si certains trouvaient la naïveté écoeurante, chez Auréliane, ça pouvait allumer un certain instinct protecteur malgré son jeune âge. Mais quand il venait d'un noble, elle se persuadait elle-même que ce n'était qu'un mensonge. Un vil mensonge construit pour la tromper. Encore.

- M-mais…Pouvez-vous retirer votre haut ? Afin que je puisse désinfecter et vous bander ?

Auréliane écarquilla les yeux, le fusillant du regard. Pas qu'elle soit pudique. Non. Mais la demande venait quand même d'un prêtre... qui devait être un sacré menteur pour paraître si pur alors qu'il était sans aucun doute corrompu comme tous ceux de son espèce.

- J'ai..., commença-t-elle en toussant un peu, trop mal pour bouger.

Faux. Enfin. Bien sûr qu'elle avait mal. Mais la vampire possédait une forte volonté malgré ses quinze années. Si elle l'avait vraiment voulu, si elle avait eu la volonté de survivre, elle l'aurait fait sans se poser de questions. Mais comme elle l'avait déjà dit, plutôt mourir que ce soit lui qui la sauve.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Charité et aide pour une tueuse [PV Pray]
Revenir en haut Aller en bas
Charité et aide pour une tueuse [PV Pray]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Besoin de votre aide pour les postes vacants
» Besoin d'aide pour mon chariot de guerre.
» Besoin d'aide pour choisir une base!
» Aide pour mettre un avatar ou une bannière
» Aide pour les nouveaux PJs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
City of lies RPG ::  :: Les plaines :: Ayame-
Sauter vers: